En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Max Rossi / Reuters
L'exhortation apostolique du Pape François sur la famille a été publiée ce vendredi.
Joie de l’amour
Amoris Laetitia : après un synode sur la famille agité qui l’a placé dans une position délicate, quels risques prend le pape François avec cette exhortation apostolique ?
Publié le 15 avril 2016
Ce vendredi 8 avril, l'exhortation apostolique du Pape François sur la famille a été publiée. Après un synode propice aux clivages et aux débats, le Pape a fait le choix d'un texte pragmatique qui ne bouleversera pas les codes mais décevra probablement les deux parties.
Jean-Baptiste Noé, historien, spécialiste de l’histoire du christianisme. Il est rédacteur dans la revue de géopolitique Conflits. Dernier ouvrage paru Géopolitique du Vatican (PUF), où il analyse l'influence de la diplomatie pontificale et élabore...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Baptiste Noé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Baptiste Noé, historien, spécialiste de l’histoire du christianisme. Il est rédacteur dans la revue de géopolitique Conflits. Dernier ouvrage paru Géopolitique du Vatican (PUF), où il analyse l'influence de la diplomatie pontificale et élabore...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce vendredi 8 avril, l'exhortation apostolique du Pape François sur la famille a été publiée. Après un synode propice aux clivages et aux débats, le Pape a fait le choix d'un texte pragmatique qui ne bouleversera pas les codes mais décevra probablement les deux parties.

Atlantico : Dans quelle mesure le synode sur la famille, où il a dû ferrailler contre des cardinaux et une partie de l'Église plus traditionaliste, a-t-il fragilisé le pape François ?

Jean-Baptiste Noé : Pendant les deux parties du synode, le Pape a laissé s’exprimer toutes les tendances et toutes les opinions. Dans son discours d’ouverture du synode d’octobre 2015, il a demandé aux pères synodaux de s’exprimer librement, si bien qu’il a favorisé les débats et les affrontements internes. Le pape lui-même n’a jamais exprimé son avis sur les questions abordées, si ce n’est pas petites touches, lors d’interventions périphériques. Le texte final est équilibré et peut convenir à toutes les parties. Il ne rompt pas avec le magistère de l’Église, tout en encourageant l’étude personnelle et attentive des cas difficiles.

Quelles sont les réelles nouveautés contenues dans le texte de l'exhortation pontificale Amoris Laetitia par rapport à l'enseignement traditionnel de l'Église ?

La nouveauté ne réside pas dans le fond, mais dans la forme. L’exhortation apostolique porte un regard éminemment positif et joyeux sur la famille, bien explicité par son titre. Elle parle de la joie qu’il y a à fonder un foyer, à éduquer des enfants, à œuvrer pour des familles stables et fécondes. La question des divorcés remariés n’est pas l’élément principal du texte. 

Celui-ci parle d’abord des moyens à trouver pour favoriser la stabilité des familles, pour assurer la transmission de la foi, pour que les parents puissent éduquer correctement leurs enfants. Les difficultés des familles sont aussi abordées, notamment la difficulté de certains jeunes à oser fonder des foyers stables, ainsi que ceux qui ont connu l’échec de leur mariage.

Sur quels points développés par le pape François dans son exhortation les clivages apparus pendant le synode peuvent-ils se réveiller ? À quel point peuvent-ils s'accentuer ?

Certains pourront lui reprocher de ne pas avoir fait les ouvertures qu’ils souhaitaient sur les nouvelles formes de parentalité. Il est difficile de savoir jusqu’où ces tensions peuvent s’accentuer. Les ecclésiastiques qui ont soutenu des positions plus laxistes quant au dogme viennent surtout d’Allemagne et d’Europe du Nord. Ils n’ont quasiment aucune influence dans les autres parties du monde. Ce sont aussi, très souvent, des personnes assez âgées, qui appartiennent à l’ancienne génération de l’Église. C’est là un de leur paradoxe : ils se veulent modernistes, mais ils se rattachent à des courants intellectuels datés et passés, ceux des années 1970-1980. Ils sont l’ancienne génération de l’Église, leur influence est déclinante.

Les courants plus traditionalistes pourront penser que le Pape a été trop loin. Mais le texte ne prenant pas position sur les points controversés, chaque camp pourra l’interpréter à sa façon. 

En prenant une voie à mi-chemin entre celle défendue par les défenseurs de la doctrine traditionnelle de l'Église et celle des partisans d'une modernisation de cette doctrine, le pape François ne risque-t-il pas de mécontenter chacune de ces deux tendances ? Quelles conséquences cela aurait-il ?

On verra sûrement apparaître des pratiques différentes selon les pays et selon les diocèses. Par exemple, l’assouplissement de la procédure de reconnaissance de la nullité du mariage sera plus ou moins appliqué en fonction des diocèses. Mais le Pape a voulu prévenir les batailles éventuelles autour de cette exhortation. Il a rappelé que la plupart des points peuvent être discutés. Le Pape a publié un texte pragmatique : il rappelle que l’on doit toujours partir des personnes, non de la loi, et qu’il faut savoir discerner dans chaque cas et chaque situation les éléments qui forment sa spécificité. L’idée-force du texte, c’est que la famille n’est pas un fardeau, mais une joie, et qu’elle fait grandir les hommes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
02.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
03.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
04.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires