En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

02.

Covid : les épargnants devront payer la facture; Bayrou trouble la coordination gouvernementale; Les bonnes affaires d’Édouard Philippe : payé 50 000€ pour se former au numérique...; La fraude sociale sert (aussi) à financer le terrorisme islamiste

03.

La France, paradis des squatteurs et qui entend bien le rester

04.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

05.

Les troubles obsessionnels compulsifs d’Erdogan : Le panislamisme, la résurgence de la grandeur ottomane… et incidemment attaquer la France

06.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

07.

L’Allemagne mobilise 1300 milliards d’euros pour se sortir de la crise... La France 3 fois moins, cherchez l’erreur

01.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

02.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

03.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Justice
Le Rassemblement National face à un ex-salarié devant le tribunal de Nanterre
il y a 3 min 12 sec
décryptage > Société
Impact pour les entreprises

Un congé paternité à côté de la plaque ?

il y a 49 min 38 sec
décryptage > Politique
Mesures concrètes ?

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

il y a 1 heure 13 min
décryptage > High-tech
Plaque tournante des trafics

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

il y a 1 heure 36 min
décryptage > Justice
Succession de Ruth Bader Ginsburg

Cour suprême : ce que la démocratie et l’état de droit américains doivent aussi aux juges conservateurs

il y a 1 heure 57 min
décryptage > Economie
Crise sanitaire

COVID-19 : et maintenant, quel impact économique ?

il y a 3 heures 6 min
light > Santé
Des propos "à l'emporte-pièce"
Olivier Véran répond à Nicolas Bedos suite à son appel sur l'arrêt du port du masque et des gestes barrières
il y a 17 heures 23 min
pépites > Santé
Désengorger les SERVICES
Covid-19 : les Hôpitaux de Paris vont reporter 20% des opérations chirurgicales dès ce week-end
il y a 19 heures 27 min
pépites > Santé
Health Data Hub
Santé : l’Assurance maladie met son avis en suspens sur le mégafichier de données individuelles
il y a 20 heures 24 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Covid : les épargnants devront payer la facture; Bayrou trouble la coordination gouvernementale; Les bonnes affaires d’Édouard Philippe : payé 50 000€ pour se former au numérique...; La fraude sociale sert (aussi) à financer le terrorisme islamiste
il y a 22 heures 7 min
pépites > Santé
Politique
Le Premier ministre n'a pas téléchargé l'application «StopCovid» comme la quasi totalité des Français
il y a 31 min 22 sec
light > Economie
Economie
La Chine va lancer la version numérique de sa monnaie officielle le yuan
il y a 1 heure 4 min
décryptage > France
Faut voir

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

il y a 1 heure 24 min
pépites > Société
Politique
Louis Aliot maire RN de Perpignan protégé par trois gardes du corps
il y a 1 heure 40 min
décryptage > Société
Angoisse face au Covid-19

Petits conseils pour rester un parent serein quand la pandémie fait flamber votre stress

il y a 2 heures 18 min
light > Santé
Sport
Pas plus de 1.000 spectateurs par jour pour le tournoi de Roland Garros
il y a 3 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Comédies françaises" de Eric Reinhardt : un magnifique roman d’initiation, itinéraire d’un millénial gâté

il y a 18 heures 10 min
light > Culture
Ministère de la Culture
Gabriel Matzneff est définitivement privé d'aide publique
il y a 19 heures 59 min
pépites > Europe
Vers de nouvelles sanctions de l'UE ?
Biélorussie : l'Union européenne refuse de reconnaître Alexandre Loukachenko comme président malgré sa "prestation de serment"
il y a 21 heures 45 min
pépites > Justice
Justice
Financement libyen : la cour d'appel de Paris rejette les recours de Nicolas Sarkozy et de ses proches
il y a 22 heures 21 min
Persécutions

L’Afrique noire, nouveau terrain d’affrontement entre islam et christianisme

Publié le 25 janvier 2012
Dans un ouvrage très documenté, Alexandre del Valle dénonce et détaille les persécutions dont sont victimes les chrétiens sur tous les continents. Coup de projecteur sur l'Afrique où l'intolérance et le fanatisme anti-chrétien connaît, actuellement, une dramatique recrudescence (Extraits 1/2).
Alexandre Del Valle
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre del Valle est un géopolitologue et essayiste franco-italien. Ancien éditorialiste (France Soir, Il Liberal, etc.), il intervient à l'Ipag,  pour le groupe Sup de Co La Rochelle, et des institutions patronales et européennes, et est chercheur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un ouvrage très documenté, Alexandre del Valle dénonce et détaille les persécutions dont sont victimes les chrétiens sur tous les continents. Coup de projecteur sur l'Afrique où l'intolérance et le fanatisme anti-chrétien connaît, actuellement, une dramatique recrudescence (Extraits 1/2).

En Afrique, plusieurs pays sont littéralement coupés en deux par la ligne de front culturelle qui sépare le Nord musulman, souvent arabisé, et le Sud noir-africain, chrétien ou animiste. Cette ligne de front civilisationnelle, également tribale et religieuse, se situe au milieu du continent, va de la Somalie au Sénégal. Le cas le plus emblématique est bien sûr le Soudan, aujourd’hui effectivement scindé en deux États, sur les bases de cette « zone de démarcation » religieuse. Mais on peut citer aussi le Tchad voisin, partagé lui aussi entre un Nord musulman et un Sud animiste et chrétien.

Là, comme au Soudan, l’opposition du sud, réputée « chrétienne », est aux prises avec le régime musulman au pouvoir. Surfant sur le rejet des frontières dessinées par l’ancien colonisateur, les islamistes ont pour slogan « l’Afrique est musulmane » et prétendent vouloir en finir avec l’idée des « États-Nations » issue de la décolonisation. Cette contagion sécessionniste visant à « homogénéiser » les territoires islamiques et remettre en question la cohabitation entre musulmans et non-musulmans, explique en partie pourquoi le Nord Soudan s’est accommodé de l’indépendance du Sud chrétien-animiste, et est en train de contaminer des pays comme le Burundi, le Ghana, le Malawi, la Zambie ou la Côte d’Ivoire.

Moins connu sous cet angle, car d’autres considérations sont aussi à prendre en compte, la Côte d’Ivoire est également aujourd’hui coupée en deux de facto entre un Nord majoritairement musulman, voisin du Burkina-Faso, qui soutient le nouveau président ivoirien élu, Alassane Ouattara (et le chef des rebelles et ancien Premier Ministre Guillaume Soro[1] ), et un Sud majoritairement chrétien, où l’ex-Président Laurent Gbagbo, qui a refusé de laisser sa place à Ouattara, recrutait l’essentiel de ses partisans.

Pour les islamistes radicaux, l’Afrique noire non-musulmane, ancienne terre d’esclavage, demeure une « proie ». Aujourd’hui encore, des États islamiques comme le Soudan, le Nigeria ou la Mauritanie tolèrent toujours l’esclavage des Noirs non-musulmans. Rappelons que les califes des Empires musulmans réduisirent en esclavage des millions de rebelles chrétiens, de « mauvais musulmans », des Slaves de l’Est de l’Europe et des Noirs animistes ou chrétiens [2]. Même l’Espagne musulmane tant romancée d’Al-Andalus fut un haut-lieu de l’esclavagisme de captifs chrétiens slaves, ouest-européens ou noirs. Les esclaves européens, principalement des slaves païens (Esclavons), furent longtemps recherchés par les califats islamiques. L’Esclavonie (Slavonie actuelle, dans l’est de la Croatie) était nommée en arabe le « pays des esclaves » (Bilad).

En fait, l’approvisionnement en esclaves européens chrétiens s’accentua lorsque les reconquêtes musulmanes, en repoussant les croisés, multiplièrent les captifs chrétiens réduits en esclavage et/ou rançonnés. Entre 1530 et 1780, au moins 1 200 000 Européens furent emmenés en esclavage en Afrique du Nord. Les razzias maritimes et terrestres contre les côtes françaises, portugaises, espagnoles, italiennes ou balkaniques, et contre les navires chrétiens en Méditerranée par les pirates barbaresques et les Turcs durèrent jusqu’au milieu du XIXe siècle. Les esclaves blancs étaient également des Italiens, des Espagnols et des Français. Des attaques eurent lieu également contre l’Angleterre et jusqu’en Islande. Mais seule l’Europe continue d’être accusée d’avoir pratiqué l’esclavagisme dans le passé.

____________________________________

Extraits de Pourquoi on tue des chrétiens dans le monde aujourd'hui ? : La nouvelle christianophobie, Maxima Laurent du Mesnil éditeur (12 mai 2011).

_________________________________________________________________

[1] C’est de ce Nord musulman que vient l’essentiel des insurgés et guérilleros qui ont tenté de prendre Abidjan et de renverser Laurent Gbagbo dans les années 2000.

[2] Voir Malek Chebel : L’Esclavage en Terre d’Islam : un tabou bien gardé, Hachette Littérature, 2010, et l’historien Jacques Heers : Les Négriers en terres d’Islam : La première traite des noirs VIIe – XVIe siècle, Perrin, 2008, p. 13-15.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
quesako
- 14/01/2012 - 21:04
J'aimerais que le pape et les imams nous expliquent Dieu
Ils croient en un dieu unique, donc forcement le même car ils parlent l'un et l'autre d'Abraham !
Avec tous ces penseurs et théologiens du dieu d'amour, à l'écoute du ciel, pourquoi ne nous expliquent ils pas pourquoi Dieu fait tuer les hommes entre eux en son nom ?
Ces guerres moyenâgeuses sont humainement insoutenables et relèvent du crime contre l'humanité car ça conduit toujours au génocide.