En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

07.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > Sport
"Etat de santé confidentiel"
Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1
il y a 9 heures 36 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 10 heures 32 min
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 11 heures 53 min
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 13 heures 13 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 14 heures 59 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 16 heures 22 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 17 heures 24 min
décryptage > Consommation
Enchères Patek Philippe

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

il y a 18 heures 11 min
décryptage > International
Lueur d'espoir

Quand l’Amérique du Sud trahit les espoirs de la gauche radicale … à moins que ce ne soit l’inverse

il y a 18 heures 49 min
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 10 heures 7 min
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 11 heures 34 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 12 heures 25 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 13 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 14 heures 51 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 15 heures 57 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 17 heures 3 min
décryptage > Santé
Manger avec Atlantico

Vous n'aimez pas les épinards ? Cette étude scientifique vous explique pourquoi

il y a 17 heures 36 min
décryptage > Politique
Espèce protégée ?

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

il y a 18 heures 35 min
décryptage > International
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

il y a 18 heures 54 min
© Reuters
© Reuters
Sur les bons rails

Travail : comment transformer votre café en un remède miracle

Publié le 29 mars 2016
Le café n'a pas les mêmes effets selon l'heure, la quantité absorbée et les tâches que nous avons à faire au cours d'une journée de travail. Voici quelques conseils pour rentabiliser au mieux ses effets, sans dépasser les limites de consommation.
Astrid Nehlig est directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), à Strasbourg.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Astrid Nehlig
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Astrid Nehlig est directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), à Strasbourg.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le café n'a pas les mêmes effets selon l'heure, la quantité absorbée et les tâches que nous avons à faire au cours d'une journée de travail. Voici quelques conseils pour rentabiliser au mieux ses effets, sans dépasser les limites de consommation.

Atlantico : Faut-il consommer des quantités modérées de caféine avant d'avoir besoin d'absorber de grandes quantités d'informations ?

Astrid Nehlig : On a en effet montré que l’absorption d’environ 200 mg de caféine (soit l’équivalent de 2 tasses de café) augmente la remémoration et la restitution d’un plus grand nombre de mots appartenant à une liste dont le nombre dépasse l’empan de mémoire.

Donc oui, il n'est pas mauvais de prendre un café ou deux dans ces situations, mais attention à ne pas dépasser cette dose de 200 mg car au-delà, les effets ne s’améliorent pas et peuvent même se dégrader.

Il y a aussi deux catégories de tâches. Il faut se rappeler que chez les sujets jeunes, la caféine n’est efficace que dans les tâches simples qui n’impliquent la mémoire qu’à un degré limité, alors qu’elle n’a pas d’effets dans les tâches complexes qui mobilisent déjà toutes nos capacités et augmentent par elles-mêmes notre vigilance.

Par contre chez les sujets âgés, la caféine n’est efficace que dans les tâches complexes qui nécessitent davantage de ressources cognitives.

La caféine rend-elle les gens plus disposés à collaborer ? Faut-il en prendre avant une réunion par exemple ?

Il y a peu d’informations sur le sujet mais cela semble être le cas. Ainsi dans un jeu de rôles, 150 mg de caféine (une tasse et demie de café) accroît la coopération et la communication de la tristesse montrant que la caféine pourrait apporter une aide à l’obtention de soutien social et protéger de la dépression.

Quelles sont les autres vertus de la caféine ?

La caféine mobilise davantage nos ressources cognitives car elle augmente la vigilance et améliore l’humeur. Elle permet également un rendement meilleur au travail car elle augmente les capacités de concentration et la capacité à éliminer les distracteurs de l’environnement.

Toutefois, attention à ne pas dépasser une dose raisonnable car sinon, elle risque de perturber notre sommeil.

Au-delà de ses propriétés au quotidien sur la vigilance, l’efficacité, le bien-être et la confiance en soi, une consommation régulière de 2-4 tasses de café par jour permet de prévenir le déclin cognitif lié à l’âge surtout chez les femmes, la maladie de Parkinson, d’Alzheimer et selon une étude récente peut-être même la sclérose en plaques.

Quelle est la bonne quantité de café à prendre au cours d'une journée de travail ?

Il n’y a pas vraiment de " bonne quantité " à prendre car nous sommes inégaux devant notre réaction à la caféine. Certains vont boire 4 cafés pendant que d’autres auront suffisamment avec un seul. Ces différences tiennent en grande partie à nos différences génétiques sous-jacentes. La science commence à identifier de plus en plus de variabilités d’expression de divers gènes ou polymorphismes liés à l’action de la caféine.

Un polymorphisme existe au niveau de l’enzyme hépatique qui dégrade 95% de la caféine, le cytochrome P450 1A2. Ce polymorphisme divise la population en 2 catégories : les métaboliseurs lents et les métaboliseurs rapides. Les premiers consommeront donc moins de caféine que les autres car la caféine va circuler plus longtemps dans leur organisme.

De plus, il existe de nombreux polymorphismes au niveau du récepteur A2A de l’adénosine, cible préférentielle de la caféine au niveau cérébral qui rend les individus différents dans leur réaction au café sur des fonctions comme le sommeil et l’anxiété par exemple, mais aussi plus simplement sur leur appétence par rapport au café/caféine et sur ses conséquences.

Ceci mène chez la plupart des individus à une consommation " intelligente " de café qui assure l’équilibre entre les besoins ressentis et les potentiels effets déplaisants. Très clairement, la plupart des individus consomment moins de café le week-end quand il n’y a pas la charge de travail.

Y a-t-il une limite à ne pas dépasser ?

Ici, je réponds en partie à la question précédente. L’EFSA en 2015 a indiqué que les doses de caféine qu’on pouvait absorber sans risque pour la santé chez l’adulte sont de 200 mg en une prise (2 tasses de café) et de 400 mg sur la journée (4-5 tasses de café). C’est le conseil à donner.

Ceci est la limite officielle démontrée sans conséquences pour la santé. Il est clair que certaines personnes la dépassent (des écrivains,des hommes célèbres et beaucoup d’anonymes) mais elle ne peut pas être conseillée car chez beaucoup d’individus, elle pourrait présenter un risque pour la santé et générer beaucoup d’effets négatifs : nervosité, tachycardie, tremblements, anxiété.

La caféine fonctionne-t-elle mieux quand vous avez eu un peu de repos que quand vous êtes fatigué ?

Pour affirmer ceci, l’auteur de ce document se base sur des notions de biochimie qui ont du sens. Je n’ai pas la possibilité de vérifier la source du lien que vous m’avez envoyé car il s’agit d’un livre qu’il faut acheter. Cette affirmation ne se base pas, en tous cas me semble-t-il, sur des observations scientifiques et tant qu’on n’a pas de preuves réelles à l’appui de la théorie émise par l’auteur, je me garderais bien de conclure trop hâtivement.

Ceci d’autant plus qu’au contraire, la littérature a démontré d’autres propriétés de la caféine. La caféine s’est avérée plus efficace dans des situations où nous ressentons un peu de fatigue (rhume, baisse de vigilance post-prandiale, conduite de nuit ou prolongée et monotone, travail répétitif, travail de nuit…) et ces faits semblent aller à l’encontre de ce que l’auteur affirme ici.

Je n’ai pas vu de données en cas de fatigue extrême mais il ne faut pas perdre de vue que le système nerveux est comme tout système biologique constamment en mouvement et que même si beaucoup d’adénosine est présente dans le système et occupe ses récepteurs, la caféine qui arrive en quantités suffisantes peut déplacer l’adénosine de ces récepteurs pour se lier à eux. Le système n’est pas figé mais constamment en mouvement. Il ne faut pas oublier non plus que la caféine combat l’inertie du sommeil, état ressenti au réveil lorsqu’on a envie que d’une seule chose, retourner se coucher, moment durant lequel il y a sans doute encore pas mal d’adénosine présente au niveau cérébral.

Donc sur cette partie-là, prudence :  il faut de l’expérimentation avant de pouvoir conclure quoi que ce soit.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

07.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
emem
- 29/03/2016 - 10:55
Très juste
Il faut de l’expérimentation avant de pouvoir conclure quoi que ce soit.