En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

01.

Le War President

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

ça vient d'être publié
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 9 min 53 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 29 min 42 sec
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 14 heures 41 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 15 heures 55 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 17 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 18 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 18 heures 59 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 21 heures 46 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 21 heures 59 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 22 heures 11 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 23 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombre les débats publics français

il y a 35 min 32 sec
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 15 heures 17 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 16 heures 35 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 17 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 18 heures 51 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 24 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 21 heures 53 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 22 heures 10 min
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 22 heures 42 min
Simple life

Le grand trou d'air des produits de moyenne gamme

Publié le 09 janvier 2012
Avec la crise, les consommateurs changent leurs habitudes. Ils optent désormais pour des produits ou des services entrée de gamme, simplifiés et très économiques ou, à l'inverse, pour des produits ou des services très qualitatifs et très chers.
Pascal Perri est économiste. Il dirige le cabinet PNC Economic, cabinet européen spécialisé dans les politiques de prix et les stratégies low cost. Il est l’auteur de  l’ouvrage "Les impôts pour les nuls" chez First Editions et de "Google, un ami qui ne...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Perri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Perri est économiste. Il dirige le cabinet PNC Economic, cabinet européen spécialisé dans les politiques de prix et les stratégies low cost. Il est l’auteur de  l’ouvrage "Les impôts pour les nuls" chez First Editions et de "Google, un ami qui ne...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec la crise, les consommateurs changent leurs habitudes. Ils optent désormais pour des produits ou des services entrée de gamme, simplifiés et très économiques ou, à l'inverse, pour des produits ou des services très qualitatifs et très chers.

La consommation en temps de crise change de nature et de volume. Déjà, 2011 annonçait 2012. L’INSEE a mesuré un recul de la consommation des ménages de 0,1% au mois de novembre dernier et table sur une progression a minima pour cette année. Décembre sera sauvé par Noël, mais dans quelles proportions ?

Tout laisse à croire que les consommateurs se sont laissé aller pendant les fêtes en anticipant un sévère coup de frein en 2012. En période de crise budgétaire, comme c’est le cas actuellement, les ménages arbitrent leur valeur de consommation et ils épargnent quand c’est possible au détriment de la consommation immédiate. Ils anticipent les vaches maigres et les augmentations d’impôts. On peut en déduire un nouveau paradigme de la consommation pour les années noires qui sont annoncées. Les tendances sont déjà perceptibles sur les marchés. Gare à ceux qui ne les ont pas identifiées. De très nombreux marchés se sont creusés par le centre, autrement dit, les produits et les services de gamme moyenne ont perdu du terrain.

Danger sur les produits trop "compliqués"

Les entreprises constatent une demande croissante pour des produits ou des services entrée de gamme, simplifiés et très économiques et, de l’autre coté du marché, pour des produits ou des services très qualitatifs et très chers. Le petit prix fait recette et la valeur ajoutée ainsi que l’innovation se vendent bien, sans que ses volumes ne soient très significatifs. Dans les linéaires des distributeurs, alimentaires ou non, cette tendance très nette montre un très fort appétit de consommation pour les marques de distributeur (MDD) et une dynamique des marques à forte valeur ajoutée. En général, les leaders s’en sortent plutôt bien.

Le danger menace en revanche les N°2 et N° 3 sur les marchés. Pour les distributeurs, cette nouvelle donne n’est pas inquiétante. La distribution réalise une marge très confortable sur ses propres MDD, mais pour tous ceux qui se situent au centre du marché, la crise est une très mauvaise nouvelle. Des marques, et avec elles des entreprises et des emplois sont menacés, faute d’une vraie identité économique sur le marché. La crise radicalise les écarts et impose de réinterroger tous les modèles, opérationnels et marketing. Dans le secteur du commerce, un dirigeant d’entreprise me déclarait récemment : « plus le marketing est puissant, plus il menace l’enseigne » ! Le mass market plébiscite les prix bas pour les produits de grande consommation.

Marketing contre-productif ?

L’ajout de valeurs superflues est un piège terrible. Il fait gonfler le prix et détourne les acheteurs vers des produits comparables, mais plus simples et plus lisibles. Dans les entreprises, on s’interroge sur ces questions. Le secteur du marketing affronte parfois celui des ventes.

On trouve toujours un Monsieur +, comme dans la publicité, pour dire qu’il faut ajouter des éléments supplémentaires à l’offre de base, soit pour séduire les clients, soit pour améliorer les marges. C’est exactement l’inverse qu’il faudrait faire. La perfection est atteinte, non pas quand il n’y a plus rien à ajouter, mais quand il n’y a plus rien à retrancher. La simplicité comporte toutefois des exigences, notamment culturelles. Dans des entreprises qui ont vécu l’âge d’or de la croissance automatique, le retour à la simplicité de l’offre est un défi, mais, il est urgent de le relever sous peine d’y perdre des consommateurs plus que jamais arbitres de leurs achats. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

01.

Le War President

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
2012Dehorsladroite
- 09/01/2012 - 22:31
Auteur nul
Vraiment bidon cet article.

Juste pour remplir une colone et toucher quelques centaines d'euros en tant qu'auteur, n'est pas Mr Perri ?

Quel bidonnage...

Rien, du vent, creux.... A vomir. Mais pas pire que sur RMC, ce gars....
fms
- 09/01/2012 - 17:58
à l'image de notre société
entre des consommateurs contraints aux entrées de gamme et des hyper-riches ayant accès au luxe, les classes moyennes disparaissent...
texarkana
- 09/01/2012 - 12:19
eh bien c'est trés dommage
je suis le client typique moyenne gamme (n'achéte jamais du luxe et à l'inverse déteste les magasins soviétiques style Lidl, Aldi etc)