En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
Et ils sont où ?
La Manif Pour Tous a-t-elle définitivement échoué à transformer son succès citoyen en influence politique réelle ?
Publié le 05 février 2016
La Manif Pour Tous peine à imposer ses revendications aux futurs candidats de la primaire de droite qui, par manque de courage et peur de cliver, ne souhaitent pas abroger la loi Taubira. Le revirement de Nicolas Sarkozy est assez symptomatique. Cette absence de prise de position décontenance les sympathisants de la Manif Pour Tous à tel point que certains songent à reporter leur vote sur le FN.
Ludovine de La Rochère est présidente de La Manif Pour Tous.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ludovine de La Rochère
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ludovine de La Rochère est présidente de La Manif Pour Tous.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Manif Pour Tous peine à imposer ses revendications aux futurs candidats de la primaire de droite qui, par manque de courage et peur de cliver, ne souhaitent pas abroger la loi Taubira. Le revirement de Nicolas Sarkozy est assez symptomatique. Cette absence de prise de position décontenance les sympathisants de la Manif Pour Tous à tel point que certains songent à reporter leur vote sur le FN.

Atlantico : Comment expliquez-vous qu'un mouvement social de contestation aussi important (et d'une ampleur inédite) n'ait pas réussi à peser autrement que de façon anecdotique sur les orientations des programmes politiques ?

Ludovine de la Rochère : Nous avons eu une influence dans la mesure où la proposition de loi autorité parentale et intérêt de l'enfant est en suspens depuis un an et demi et où le projet de loi de Dominique Bertinotti a été retiré le lendemain de notre manifestation.

Du côté de la droite, les futurs candidats à la primaire qui ont déjà défini leurs positions sur la question de la loi Taubira, même si beaucoup ont manifesté, manquent, et c'est malheureux, de courage pour assumer un retour au mariage homme-femme et à la filiation père-mère-enfant. Je pense qu'ils n'ont pas compris qu'il s'agit d'un sujet majeur et qu'ils ont peur de la polémique, peur de cliver, de ne pas être politiquement correct.  De plus, trop souvent, quand la gauche fait passer une loi importante, la droite n'ose pas toucher au sujet et la réviser. On le voit également dans le domaine économique, je pense par exemple aux 35h.

Cela étant dit, je sais que certains candidats réfléchissent encore et consultent à ce sujet. Ainsi, pour le moment, François Fillon n'a pas pris position publiquement. Tout n'est donc pas plié, loin s'en faut. Par ailleurs, le parti Les Républicains en tant que tel n'a pas encore pris position.

Certains leaders de droite n'ont pas compris que la loi Taubira est un marqueur et que leurs positions sont attendues. Au-delà de la loi Taubira elle-même, leur position sera un marqueur de leur crédibilité et de leur cohérence. Ils ont intérêt à prendre ce sujet au sérieux et à s'y intéresser vraiment. Je pense notamment à Nicolas Sarkozy qui ne semble pas avoir compris tous les tenants et les aboutissants de cette loi. Son revirement est impressionnant parce que, en ne tenant pas ses promesses sur un sujet fondamental, il nuit à la crédibilité de la parole politique. Alain Juppé a fait de même au sujet de l'adoption.

Après la promulgation de la loi Taubira, quelle stratégie d'influence a été développée par la Manif pour tous auprès (et au sein) des partis politiques ? Quel bilan en dressez-vous aujourd'hui ?

Je ne vais pas tout vous dévoiler, mais je peux vous dire que l'on rencontre beaucoup de personnalités politiques. On leur fait part de ce que l'on souhaite pour la famille au sens large et bien-sûr, tout particulièrement pour le respect de l'altérité sexuelle, de la filiation père-mère-enfant et de l'intérêt supérieur de l'enfant. Durant la campagne pour les régionales, nous avons organisé des meetings dans quasiment toutes les capitales des nouvelles régions, auxquels nous avons convié tous les candidats têtes de liste et, sauf deux exceptions, ceux de droite sont tous venus à nos meetings. Au cours de ces meetings, des personnalités comme Laurent Wauquiez, Bruno Retailleau ou encore Marion Maréchal-Le Pen et Nicolas Bay ont exprimé des positions très fermes et très explicites. Enfin, nous prévoyons des actions en prévision des présidentielles et des législatives de 2017 afin de nous faire entendre des futurs candidats.

Depuis une dizaine d'années, la famille est la grande oubliée des projets et des prises de parole. Alors, bien évidemment, ça ne peut pas changer du jour au lendemain. Mais nous sommes convaincus qu'en agissant avec persévérance et détermination, nous parviendrons à nous faire entendre.

Finalement, seule Marine Le Pen a clairement déclaré vouloir revenir sur la loi Taubira. Avez-vous des éléments sur les intentions de vote des sympathisants et membres de la Manif pour tous ? Pensez-vous que leur vote va naturellement se reporter sur le FN ?

D'autres y réfléchissent aussi… D'ailleurs, quand on regarde les propos de Laurent Wauquiez ou même de Xavier Bertrand, qui ont une influence au niveau national, on voit qu'ils assument de souhaiter l'abrogation de la loi Taubira.

Il est trop tôt pour se prononcer sur les intentions de vote des sympathisants de la Manif pour tous. Pour le moment, de nombreux sympathisants se demandent pour qui voter. Certains se sentent proches de Marion Maréchal-Le Pen, d'autres sont attachés aux Républicains mais considèrent qu'ils ont été trahis par Nicolas Sarkozy. Pour le moment, ils sont donc très perplexes. Aux Républicains d'en tirer les conclusions.

Nicolas Sarkozy a nommé Catherine Giner, élue marseillaise proche de Sens commun, au poste de déléguée nationale à la famille des Républicains. Après la polémique sur son renoncement à abroger la loi Taubira, souhaitait-il selon vous donner des gages aux partisans de la Manif pour tous à travers cette nomination ? Si oui, lesquels ? Et dans quelle mesure les jugez-vous crédibles ?

Nicolas Sarkozy veut montrer une ouverture sur la question de la famille mais, pour le moment, on peut craindre qu'il ne s'agisse que d'une action de communication. Nous verrons. Et nous verrons aussi ce qu'il va dire sur la PMA et la GPA dont il ne parle même pas dans son livre. En outre, il dit qu'il ne touchera pas à la loi Taubira alors même que l'adoption - dont il ne dit pas un mot - fait partie de la loi Taubira. Il a donc totalement évacué les enjeux majeurs du sujet. Il est incompréhensible qu'il renonce ainsi à protéger l'enfant et la filiation. 

Toutefois, ce que dit Nicolas Sarkozy à titre personnel n'est pas ce que dit le parti, dont la position n'a pas encore été rendue publique sur ces enjeux. J'ai personnellement signalé à Nicolas Sarkozy que quoi qu'il arrive, la Manif pour tous poursuivra son action, quelle que soit la majorité de demain, si rien ne change.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
04.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Arabie saoudite : mais pourquoi la France ferme-t-elle les yeux sur la condamnation à mort d’un jeune militant arrêté à 13 ans pour une manifestation à vélo ?
07.
Angela Merkel prise de tremblements en pleine cérémonie officielle à Berlin
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
05.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 07/02/2016 - 10:41
@Ganesha
ah bon les chrétiens ne mangent pas de porc, merci pour cet éclairage athée éclairé!
Bon poisson (Ichtus) le vendredi.
Ceci dit vive la charcuterie et faîtes plutôt attention au intégristes bio qui menacent notre sauciflard!
Ganesha
- 07/02/2016 - 10:27
Musulmans
En lisant les commentaires des ''partisans de Ludovine'', je me rends compte que vous êtes l'équivalent des musulmans. Mais, comme vous, vous êtes installés en France depuis des siècles, vous poussez l'audace jusqu'à imaginer que vous pourriez complètement interdire dans notre pays l'élevage des cochons, et la vente de viande de porc ! Mais, heureusement pour la majorité, athée, des français, vous n'avez aucune chance ! Un point qui devrait vous rassurer : je suis convaincu que deux hommes, de même qu'un homme seul, sont absolument incapables d'élever des enfants ! S'il y a plusieurs enfants et que l’aînée est une fille, elle sera ''la petite maman'', ou bien, il y aura une nounou. Ce qui sera redoutable, ce seront les enfants élevés par deux femmes ! Les filles se révolteront peut-être à l'adolescence, mais les garçon seront définitivement ''castrés''. Ou alors, la lesbienne ''féminine'' sera une vraie maman, et la ''masculine'' offrira une image ''paternelle'' tout à fait valable ! Quant à vos considérations sur la ''recherche d'identité'', vous faites trop de ''psychanalyse''...
Deudeuche
- 06/02/2016 - 14:33
@Olivierino
non l'essentiel pour les enfants est d'être élevé par les parents un homme et une femme qui les aiment.
Le divorce de masse et la mentalité de paumés de nos contemporains des classes dirigeantes et des médias ne justifie pas n'importe quoi