En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

04.

Les plus gros mangeurs de viande végétale ne sont pas du tout ceux que vous croyez

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Yann-Arthus Bertrand prépare son décès ! Il a chez lui un "cercueil biodégradable". Son corps l'est également

07.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

ça vient d'être publié
Rien que ça !
Chicha, piscine gonflable et système "chromecast" : les objets improbables dont disposait un détenu dans sa cellule de prison
il y a 7 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Le chant du périnée" : Une conférence musicale pianotée par André Manoukian

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"La fin de l’individu ; voyage d’un philosophe au pays de l’intelligence artificielle" de Gaspard Keonig : Bientôt la naissance d’une intelligence égale à celle de l’Homme ?

il y a 10 heures 13 min
light > Media
Franche rigolade
Johson, Trudeau et Macron se moquant de Trump à l'Otan : SNL recrée la vidéo et parodie les trois chefs d'Etat
il y a 10 heures 37 min
pépite vidéo > Politique
(Lourdes) peine
Mélenchon condamné à trois mois de prison avec sursis : le président de LFI dénonce un "cirque médiatico-judiciaire"
il y a 11 heures 51 min
décryptage > Economie
Visions critiques

Critiques intelligentes de la nouvelle finance

il y a 13 heures 10 min
décryptage > Défense
Manipulation ?

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

il y a 13 heures 40 min
décryptage > Economie
Mauvais résultats

Les mauvais chiffres de l’industrie réveillent les craintes sur la croissance allemande

il y a 13 heures 55 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

« Jamais autant de gens n’auront dû autant à si peu ! »

il y a 14 heures 7 min
décryptage > Europe
L’Union fait les faibles

Meurtre de Daphné Caruana : Malte ou le révélateur d’une certaine faillite (morale) européenne

il y a 14 heures 42 min
pépites > Economie
Fraude
E-commerce : Fraude à la TVA massive découverte par Bercy
il y a 8 heures 7 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

il y a 10 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Berlin 33" de Sébastien Haffner : Seul (en scène et dans la salle) face à Hitler

il y a 10 heures 19 min
pépites > Politique
Oupsi
Retraites : Jean-Paul Delevoye avait oublié de faire état de ses liens étroits avec le monde de l'assurance
il y a 11 heures 29 min
décryptage > Santé
Vraie viande, fausse viande, même combat

Les plus gros mangeurs de viande végétale ne sont pas du tout ceux que vous croyez

il y a 12 heures 9 min
décryptage > Faits divers
Voulez-vous mourir comme lui ?

Yann-Arthus Bertrand prépare son décès ! Il a chez lui un "cercueil biodégradable". Son corps l'est également

il y a 13 heures 35 min
décryptage > Style de vie
Développement personnel

Et si les routines du matin n’étaient pas vraiment la recette pour une vie épanouie

il y a 13 heures 45 min
décryptage > Economie
Mauvaise idée ?

« Reprendre » la dette des hôpitaux, après celle de la SNCF, par l’État : c’est pour la faire… reprendre de plus belle ?

il y a 14 heures 2 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Faut-il avoir peur des applications que nous chargeons sur nos smartphones ?
il y a 14 heures 29 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

il y a 14 heures 58 min
Guerres sans dentelles

Laïcité, islam, Cologne, FN : le monde des féministes en pleine ébullition

Publié le 01 février 2016
Alors que le milieu féministe est secoué par de vifs débats depuis le début de l'année 2016 et les événements de Cologne, l'attitude et les réactions de certaines figures de proue de ce mouvement font beaucoup parler.
Isabelle Kersimon est journaliste indépendante. Elle a notamment écrit Islamophobie, la contre-enquête (Ed. Plein Jour, octobre 2014) avec Jean-Christophe Moreau.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Isabelle Kersimon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Isabelle Kersimon est journaliste indépendante. Elle a notamment écrit Islamophobie, la contre-enquête (Ed. Plein Jour, octobre 2014) avec Jean-Christophe Moreau.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le milieu féministe est secoué par de vifs débats depuis le début de l'année 2016 et les événements de Cologne, l'attitude et les réactions de certaines figures de proue de ce mouvement font beaucoup parler.

Atlantico : Depuis les viols massifs de la nuit du Nouvel an en Allemagne, de violents débats déchirent le milieu féministe : récemment dans les colonnes de Marianne, Elisabeth Badinter a accusé plusieurs figures de proue du féminisme français d'être dans le "déni" et de mettre "la priorité sur la dénonciation du racisme avant la protection des femmes". Est-ce révélateur d'un réel clivage au sein du féminisme en France ?

Isabelle Kersimon : Au sujet des viols en masse de Cologne et d’autres villes européennes, le clivage a été, je pense, encore plus fort que celui qui a opposé les féministes sur d’autres questions contemporaines qui enflamment le débat et déterminent véritablement la nature et le degré de considération que nos sociétés démocratiques accordent aux femmes, leur place politique dans le sens plein du terme - la prostitution, la PMA, la GPA. Le féminisme est né non pas avec Simone de Beauvoir au XXe siècle, mais pendant la Révolution française, avec Olympe de Gouges, mais aussi Anne Josèphe Théroigne Méricourt, au sujet de laquelle ce cher et misogyne Baudelaire a écrit le quatrain ci-dessous. 

Imaginez Diane en galant équipage,
Parcourant les forêts ou battant les halliers, 
Cheveux et gorge au vent, s'enivrant de tapage, 
Superbe et défiant les meilleurs cavaliers ! 

Avez-vous vu Théroigne, amante du carnage, 
Excitant à l'assaut un peuple sans souliers, 
La joue et œil en feu, jouant son personnage, 
Et montant, sabre au poing, les royaux escaliers ? 

Telle la Sisina ! Mais la douce guerrière 
À l'âme charitable autant que meurtrière ; 
Son courage, affolé de poudre et de tambours, 

Devant les suppliants sait mettre bas les armes, 
Et son cœur, ravagé par la flamme, a toujours, 
Pour qui s'en montre digne, un réservoir de larmes.

Comment se répartissent les différents courants du féminisme autour de ce clivage ?

Il existe de nos jours deux grandes tendances : l’une est bourgeoise, contre toute apparence, et est représentée médiatiquement par Clémentine Autain et Caroline de Haas, par Osez le Féminisme et son silence coupable, par le signal pathétique des culottes ensanglantées épinglées sur les grilles de l’Assemblée nationale, tandis que tant de femmes subissent non seulement des jets d’acide, des répudiations, des excisions, des lapidations, des mariages forcés, des crimes d’honneur, aussi et chez nous des tabassages, des viols, des ostracisations. Franchement, pour toutes celles qui passent leur journée dans des "emplois" dégradants que partagent les hommes, pour toutes celles qui subissent le maelstrom d’élever seule un enfant avec 400 euros par mois, que signifie d’exiger de baisser la "taxe tampon" ? Mais cette "exigence politique" vaut aussi pour les hommes, et c’est ce que ne comprennent pas les féministes relativistes, dont le combat se résume à cela et à défendre ce que la gauche émancipatrice historique a toujours combattu : la coercition, la Réaction en tant qu’interdit à être émancipé, en l’occurence de nos jours, le soutien à des Tariq Ramadan et consorts, qui sont des intégristes d’extrême-droite très à l’aise avec notre extrême-droite traditionnelle, à un supposé "féminisme musulman", au "voile islamique" au nom de la défense des "opprimé-e-s". Bref, un féminisme multiculti directement importé des luttes racialistes des États-Unis et de leur dégénérescence en "Osez le clitoris" quand il faudrait "Oser le Liberté, l’Égalité, la Fraternité, la Laïcité en conséquence". Or, l’histoire de France et celle des États-Unis, depuis Lafayette, sont strictement différentes.

L’autre féminisme, jugé réactionnaire, droitiste, voire facho, est, contrairement à ce que clament les premières, l’héritier de nos Mariannes révolutionnaires. Il s’agit du féminisme universaliste et émancipateur. Ce que j’appelle le féminisme bourgeois est incarné par de femmes qui n’ont manifestement aucune idée de la condition "ouvrière" (terme impropre au sens d’une tentative de description de nos jours, je pense), subventionnées qu’elles sont par un État dont les largesses devraient à mon avis s’en tenir à ses prescriptions régaliennes. La Révolution française n’a jamais été subventionnée. Les premières féministes étaient associée aux hommes, qui les ont ostracisées en tant que femmes, et la question n’est pas débattue de nos jours précisément à cause des féministes qui se revendiquent non pas universalistes mais multiculti, et qui continuent de le faire. Dans les années 80, la philosophe se faisait accuser "d'ethnocentrisme" par Jack Lang parce qu'elle combattait l'acceptation de la polygamie et de l'excision alors prônée à gauche au nom du respect de la différence. Elle alertait sur l'installation du communautarisme, "cette idée que tous les rituels culturels ou religieux, y compris les plus intégristes, sont respectables et doivent être respectés". Elle dénonçait le sabotage d'une tradition universaliste portée depuis un siècle par la gauche. Pourquoi ? Hier, "par manque de courage". Aujourd'hui, "par électoralisme". Comment ? Par le déni : "pour avoir la paix, on pense qu'il suffit de nier les problèmes".

Une partie de la gauche préfère manifestement s'en tenir à cette nouvelle conception de la laïcité, opposée aux combats de Mme Badinter, où l'on mélange allègrement origines ethniques et confession, où l'on niche sans barguigner les pires imams, où l'on négocie ses voix dans des mosquées radicales, où le voile sur les femmes ne pose aucun problème, qui lui a si bien réussi. Ce faisant, cette gauche qui ne soutient pas cette pétition abandonne à Marine Le Pen le combat laïque et féministe. On connaît la suite, et on sait ce qu'il en est chez elle.

Qui sont aujourd'hui les figures de proue de ces différents courants, et comment se sont-elles positionnées sur les agressions de Cologne ?

Christine Delphy, figure maîtresse de ce féminisme que je qualifie de bourgeois, a aussi cofondé le Parti des Indigènes de la République. Elle est l’idéologue majeure de ce que les bourgeoises d’extrême-gauche nomment "féminisme intersectionnelle" à renfort de sociologie psychologysante et complètement déconnectée des réalités des femmes en souffrance aujourd’hui en France et dans le monde. Elle est aujourd’hui la patronne du féminisme relativiste qui a produit des "expertes en sociologie" déconnectées des problèmes auxquels les femmes sont confrontées. Comme l’explique Elisabeth Badinter, qui a subi tant d’excommunications dans les années 1980 lorsqu’elle dénonçait par exemple l’excision, ces femmes sont d’abord politiques - mais au sens où je l’entendais en début d’entretien - avant d’être féministes. Et l’islam le plus rétrograde demeure pour elles l’expression de la figure de l’opprimé universel.

Mais ne laissons pas accroire que les féministes n’ont pas réagi. Ce serait une faute déontologique. Inna Shevchenko, figure célèbre des Femen, s’est exprimée : "Si les féministes et les progressistes restent silencieux, les xénophobes écriront leur propre histoire". On peut citer également le communiqué de l’Assemblée des femmes fondée par Yvette Roudy, dans lequel est affirmé un soutien aux femmes agressées et est dénoncé sans équivoque "les dangers de l'idéologie salafiste". Caroline Fourest, Arlette Zylberg, Christine Le Doaré, Valérie Toranian, l'Egyptienne Sérénade Chafik et d’autres personnalités féministes n’ont pas mâché leurs mots. L’écrivain algérien Kamel Daoud a également pris position dans les colonnes du Point. Le féminisme ne concerne en effet pas que les femmes ! Le texte le plus remarquable écrit sur le sujet reste pour moi celui de la sociologue algérienne Marieme Helie Lucas, qui a dénoncé les avancées de l’obscurantisme intégriste et l’aveuglement occidental dans son approche européocentrisme. Un texte que je conseille à tous vos lecteurs de découvrir.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

04.

Les plus gros mangeurs de viande végétale ne sont pas du tout ceux que vous croyez

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Yann-Arthus Bertrand prépare son décès ! Il a chez lui un "cercueil biodégradable". Son corps l'est également

07.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clau
- 07/02/2016 - 11:09
@ kaprate
Silence assourdissant qui permet à des jeunes gens imbibés à se sentir malins d'agresser une journaliste en direct . Cela devient plus qu'une inquiétude...
kaprate
- 02/02/2016 - 01:39
Silence universaliste ou muliticulturaliste?
La défense des droits des femmes et des victimes de Cologne ne devrait pas être l'affaire des féministes. C'est le silence de la majorité qui m'inquiète
vangog
- 02/02/2016 - 00:10
Remarquons que notre Région 06 est celle qui a obtenu le
meilleur score au 2D tour des Régionales. Et c'est aussi la seule où le Front National a expérimenté, sous la houlette de Marion, une alliance avec les ex-Epublicains dégoûtés des magouilles et des compromissions malsaines avec la gauche...le signe de ce que notre candidate devra mettre en œuvre pour la Présidentielle?...