En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 3 heures 8 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 4 heures 44 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 7 heures 53 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 9 heures 29 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 9 heures 53 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 10 heures 42 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 12 heures 10 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 21 heures 35 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 22 heures 50 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 1 jour 16 min
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 3 heures 54 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 6 heures 11 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 9 heures 8 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 9 heures 37 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 10 heures 4 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 11 heures 8 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 12 heures 35 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 22 heures 8 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 23 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 3 heures
© Reuters
L'ancien président américain fait beaucoup d'humanitaire à travers son ONG le Carter Center.
© Reuters
L'ancien président américain fait beaucoup d'humanitaire à travers son ONG le Carter Center.
Moins de vers

Pour la première fois de l'histoire, on pourrait arriver à détruire un parasite africain, et ce grâce à… Jimmy Carter

Publié le 27 août 2016
Le ver de Guinée est un parasite qui, s'il n'est pas mortel, cause de graves troubles de santé dans ce pays pauvre.
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ver de Guinée est un parasite qui, s'il n'est pas mortel, cause de graves troubles de santé dans ce pays pauvre.

Le ver de Guinée est un parasite qui détruit la vie de nombreuses personnes en Guinée. S'il n'est pas mortel, il cause de graves troubles de santé qui aggravent le dénuement de ce pays pauvre. Et pourtant, on serait en passe de l'éliminer, ce qui serait la première fois qu'on aurait complètement réussi à éradiquer un parasite nocif, comme le raconte le site Vox.

Le principal responsable ? L'ancien président américain Jimmy Carter, qui fait beaucoup d'humanitaire à travers son ONG le Carter Center.

Qu’est ce que ce parasite ?

On attrape souvent la mononucléose en ayant bu après quelqu’un ayant cette maladie. La dracunculose, maladie transmise par le ver de Guinée, s’attrape un peu de la même manière. On l'ingère en buvant de l’eau contaminée. Dans les pays ayant des limites d’accès à l’eau potable ce parasite se développe rapidement car les personnes se lavent au même endroit où ils boivent.

Le mouvement du ver à l’intérieur de l’être humain provoque de vives douleurs dans les articulations. Quand il émerge, la plupart du temps dans le pied, l’homme souffre de vomissements et cela peut durer un an avant que la larve ne sorte. Initialement, dans les années 80, 20 pays étaient touchés par cette maladie, soit environ 3,5 millions de personnes. Les plus gravement atteints étaient des pays africains comme l’Éthiopie, le Mali, le Soudan du Sud et le Tchad.       Les efforts de santé des organisations internationales ont beaucoup aidé à les enrayer : en 2014, on comptait 126 cas contre 22 en 2015, selon l'OMS.

Comment a-t-on réussi à l’éradiquer ?

Le ver de Guinée doit être extrait du corps du patient d’un seul coup pour ne pas risquer la rupture. On utilise un bâton autour duquel le ver s’enroule. Une méthode peu attractive mais c’est la seule chose à faire ! A ce jour, la diminution des cas d’infection n’est pas due à un vrai traitement, qui n'existe pas. La solution se trouve dans l’éducation des populations afin d’éviter la propagation. C’est ce à quoi s’est employé le Carter Center, institut crée en 1982 par l’ancien dirigeant américain pour, entre autre, réduire les souffrances humaines. Quelles solutions ont été mises en place ? Pour citer l’exemple de l’Ouganda, dès qu’un foyer infectieux est déclaré dans un étang, celui-ci est mis en quarantaine tout comme les personnes infectées. Il leur est même offert des soins et de la nourriture. La gestion de l’eau potable est donc cruciale dans le développement ou non de cette maladie. On voit que le traitement des maladies passe souvent non seulement par la médecine en tant que telle mais par des efforts de santé publique plus larges, y compris l'éducation, souvent cruciale.

Est-ce un grand progrès pour le continent africain ?

Après la variole en 1979, le ver de Guinée serait la deuxième maladie humaine à être éliminée dans le monde et la première maladie d’origine parasitaire. En comparaison le paludisme ou malaria, qui est dû à des parasites microscopiques transmis à l’homme par le moustique, touche encore en 2015 3,2 milliards de personnes, selon l'OMS.

On peut émettre toutefois certaines réserves, la bataille finale étant toujours la plus compliquée à gagner. Certains pays qui pensaient en avoir fini avec le ver ont vu des résurgences comme l’Ethiopie en 2008 ou le Tchad en 2010. Les efforts doivent donc rester constants longtemps même après la déclaration d’éradication car un seul malade peut contaminer en moyenne 300 personnes sans prise en charge immédiate.

Nous sommes donc peut être en train de toucher au but, mais prudence donc.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

04.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

05.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires