En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Perdu pour les femmes, George Clooney ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 30 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 9 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 10 heures 55 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 12 heures 43 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 14 heures 42 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 15 heures 30 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 15 heures 50 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 16 heures 4 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 16 heures 35 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 16 heures 47 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 9 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 10 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 11 heures 17 sec
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 13 heures 32 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 15 heures 10 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 15 heures 36 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 15 heures 56 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 16 heures 22 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 16 heures 41 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 6 heures
© Pixabay
© Pixabay
Effet contraire

Pourquoi vos bonnes résolutions de nouvel an peuvent vous faire plus de mal que de bien si vous n'y prenez garde

Publié le 01 janvier 2016
Qui n'a jamais pris de bonnes résolutions en début d'année ? Faire plus de sport, faire un régime, travailler plus... En apparence bénéfiques, elles peuvent pourtant avoir des effets néfastes. Essayer de se surpasser en permanence, n'est pas toujours une excellente idée quand il vient à notre estime.
Jacques Fradin est médecin, comportementaliste et cognitiviste.Il a fondé en 1987 l'Institut de médecine environnementale à Paris. Il est membre de l’Association française de Thérapie comportementale et cognitive.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Fradin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Fradin est médecin, comportementaliste et cognitiviste.Il a fondé en 1987 l'Institut de médecine environnementale à Paris. Il est membre de l’Association française de Thérapie comportementale et cognitive.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Qui n'a jamais pris de bonnes résolutions en début d'année ? Faire plus de sport, faire un régime, travailler plus... En apparence bénéfiques, elles peuvent pourtant avoir des effets néfastes. Essayer de se surpasser en permanence, n'est pas toujours une excellente idée quand il vient à notre estime.

Atlantico : Nos bonnes résolutions prises début janvier ne peuvent-elles pas, au contraire, avoir des effets négatifs ? N'a-t-on pas souvent tendance à vouloir (trop) se surpasser ?

Jacques Fradin : On parle beaucoup dans le domaine professionnel de la pyramide moyens/exigences. Quelles sont les exigences qui nous sont demandées et quels sont les moyens mis à notre disposition ? Dans le domaine personnel, il est possible de raisonner de la même manière. Lorsque les exigences sont élevées et que l'on dispose de peu de moyens (manque de temps, d'argent, d'énergie et de motivation). Lorsque l'on a mal évalué les moyens, on peut se mettre sous pression avec des objectifs impossibles dont la probabilité de réussite est nulle. Pour cette raison, il faut se concentrer sur les moyens avant de se fixer des objectifs. Par ailleurs, plus le chemin (plutôt que l'arrivée) nous intéresse, plus on a de chances d'y parvenir. Les contraintes que l'on s'impose peuvent être généreuses mais ce n'est pas raisonnable. Il ne faut pas oublier que "charité bien ordonnée commence par soi-même".

Une résolution qui n'est pas raisonnable -car trop difficile à assumer tout au long de l'année- peut-elle être source d'anxiété, de déclin de l'estime de soi ?

Tout à fait ! On va se décourager, se dévaloriser et on risque de perdre confiance en ses capacités. Et on se confond avec ce que l'on produit, comme si la seule valeur que l'on s'accordait était liée à ce que l'on produit. Il faut s'intéresser à son état. Il faut revaloriser le rapport à soi-même et faire les choses pour soi même.

Alors que normalement dans le domaine personnel, nous avons moins de comptes à rendre, nous nous donnons des objectifs car nous avons peur de ne pas faire certaines activités. Mais les objectifs pour soi n'ont pas réellement de sens, il faut simplement s'accorder plus de temps pour réaliser une activité car elle nous fait plaisir. Je vais prendre un exemple peut-être trivial : certaines personnes aiment ranger. Comme pour beaucoup le rangement est une contrainte, ils auront du mal à l'assumer alors même qu'ils y prennent du plaisir.

Il faut arrêter de croire que certaines activités ne sont pas socialement acceptées, et penser à soi. En le faisant, on peut libérer d'autre gens.

Avec le temps on y arrive. Finalement, qui va vous rembourser des efforts que vous avez fournis pour les autres et qu'ils ne vous demandent pas ? Quand on fait quelque chose parce que l'on croit que c'est bien vu, on se contraint. Alors même que les autres ne nous l'ont jamais demandé. Cela porte un nom, le conformisme. Et le conformisme est très coûteux et peu rentable. Le conformisme n'est ni égoïste, ni généreux. Et une "mauvaise bonne résolution" relève de cela. Car finalement être généreux, faire quelque chose pour les autres, cela fait du bien d'un point de vue émotionnel.
 

Quels conseils nous donneriez-vous pour prendre de "vraies" bonnes résolutions ?

Puisqu'on est dans un objectif personnel et pas professionnel, il faut se fixer des objectifs de moyens et pas de résultats. Par exemple, "je vais prendre plus de temps pour moi pour faire telle ou telle activité". En fait, il faut s'accorder plus de temps et d'énergie pour tout ce qui nous donne envie de vivre. Et cela a plus de chances de fonctionner que si l'on commence par des choses contraignantes, certes utiles mais difficiles. On peut se fixer des objectifs d'attitude : être plus à l'écoute, moins impatient, etc. On peut faire ce que l'on appelle une métacommunication, dire à l'autre : "cette année j'aimerais être plus à l'écoute avec toi et si je ne le suis pas, n'hésite pas à me le signaler". C'est un souhait, pas un engagement et il peut ouvrir le débat. C'est une façon de faire, de prendre de bonnes résolutions qui est plus facile. Car ce genre d'engagement est plus facile à tenir à froid que dans le stress. Il faut mettre le budget d'abord, c'est-à-dire ce qui nous donne de l'énergie, et les dépenses (ce qui nous prend de l'énergie) après. Le travail nous impose déjà beaucoup de contraintes ; si on ne cesse d'en rajouter, on étouffe.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Perdu pour les femmes, George Clooney ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires