En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
Surprise !
Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant
il y a 11 heures 1 min
pépite vidéo > Santé
(Grosse) révolution
Une société française annonce pouvoir détecter la bipolarité avec une simple prise de sang
il y a 12 heures 9 min
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 13 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 15 heures 43 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 16 heures 40 min
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 18 heures 3 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 13 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 22 heures 4 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 22 heures 4 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 22 heures 6 min
light > People
Karma ?
Pete Doherty condamné à 3 ans de prison avec sursis, 2 ans de mise à l'épreuve et 5000 euros d'amende
il y a 11 heures 30 min
light > Culture
Mauvais augure
Plus de promotion pour J'accuse, le nouveau film de Polanski
il y a 12 heures 39 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 14 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 15 heures 49 min
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 17 heures 25 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 19 heures 8 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 19 heures 47 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 22 heures 4 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 22 heures 5 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 22 heures 6 min
© Reuters
© Reuters
Editorial

Pourquoi 2015 restera comme l'année économique des occasions manquées

Publié le 25 décembre 2015
Cette année aura été particulièrement difficile, tant sur le plan humain que sur le plan économique. La France reste engluée dans une quasi-stagnation et les faibles impulsions de croissance ne sont dues qu'à des influences extérieures.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette année aura été particulièrement difficile, tant sur le plan humain que sur le plan économique. La France reste engluée dans une quasi-stagnation et les faibles impulsions de croissance ne sont dues qu'à des influences extérieures.

2015 restera une année marquée d’une pierre noire. Le terrorisme qui a ensanglanté le  pays au début comme à la fin de la période a ajouté un fardeau supplémentaire à une gestion difficile, engluée pour la quatrième année consécutive dans la stagnation de l’économie.

Le monde évolue à toute allure, alors que nous nous polarisons sur nos querelles intestines qui nous font perdre chaque jour du terrain sur nos grands concurrents, faute de nous adapter aux grands courants modernes. La croissance s’accomplit à un rythme lilliputien : l’essentiel ne vient pas de nous-mêmes, mais a été fourni par les influences bénéfiques venues de l’extérieur. Ainsi, selon l’Insee, l’amélioration de 1,1% du produit intérieur brut cette année serait due à hauteur de 0,4% à la baisse du prix du pétrole,  0,2% à celle des taux d’intérêt et 0,2% de l’euro : un total  de 0,8%, c’est-à-dire les deux tiers du progrès enregistré en 2015. Autrement dit, si la France n’avait compté que sur ses propres forces, c’eût été un surplace total pour l’économie, alors que les influences extérieures auront permis un redressement de 0,9% du pouvoir d’achat des Français.

Malheureusement la manne bienfaisante venue d’ailleurs a fait le plein : elle ne se renouvellera pas l’an prochain : le pétrole pourrait commencer à remonter en cours d’année, les Etats-Unis ont amorcé un relèvement du loyer de l’argent et l’euro pourrait se stabiliser. Il ne faut donc plus compter sur ces trois éléments pour stimuler l’activité. Il faudrait au contraire redoubler d’efforts intérieurs, alors que la France  va se heurter à une conjoncture plus délicate. Les attentats de novembre font peser en effet un lourd handicap sur les mois à venir.   

Alors que le troisième trimestre avait été marqué par un léger mieux de 0,3% de croissance,  celle-ci s’est trouvée littéralement cassée à partir de la mi-novembre. La consommation a lourdement  pâti le mois dernier des événements tragiques enregistrés et le sursaut des ventes dans les derniers jours de décembre ne suffira pas à rattraper le retard enregistré. Le tourisme a subi le  coup dur du départ des étrangers, sans oublier le phénomène climatique marqué par une douceur exceptionnelle qui a pesé sur les achats de produits alimentaires ou même énergétiques.

 En temps normal, la croissance prend son élan  au quatrième trimestre de l‘année pour s’imposer ensuite sur l’exercice suivant. Comme  le quatrième trimestre 2015 va s’inscrire selon toute vraisemblance, en  dessous des prévisions, 2016 sera amené à prendre un mauvais départ avec un retard à l’allumage qui se répercutera sur l’ensemble de l’année. C’est dire que les grands défauts du paysage économique ne seront pas gommés : le chômage continuera  de prospérer ainsi que la dette du pays, avec des impôts qui rentreront moins bien. Le gouvernement annoncera un n ième plan en faveur de l’emploi qui sera sans  doute aussi inefficace  que  les précédents, faute de s’attaquer aux réformes de fond appliquées avec succès par nos partenaires, alors que la loi Macron, censée moderniser l’économie, éprouve une grande difficulté à s’imposer.

Car le gouvernement manque toujours de l’autorité qui lui permettrait de résister aux lobbies de tous ordres qui entendent maintenir le statu quo pour ne  pas perdre leurs privilèges. Et, faute de croissance, on  voit se creuser les inégalités. Les compensations tentées en abaissant les impôts ou en  revalorisant les minima sociaux n’empêchent pas le développement  de la pauvreté qui toucherait près de quinze pour cent de la population  et explique en  partie la  montée du front national.               

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 25/12/2015 - 19:30
Verstehen sie ?
Cher mr. Garibal, vous avez presque tout compris ! Il ne vous reste plus qu'un ultime petit pas à franchir ! Comprendre enfin que LA CROISSANCE, C'EST FINI ! Stop, E Finita la Commedia, Terminato, Kaput ! Out of Order, Terminus, Tous les voyageurs sont invités à descendre, Sortie, Exit, Uscita, De Profundis ! Capito ? Compris ? Verstehen sie ?