En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

07.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 13 min 28 sec
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 3 heures 56 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 11 heures 6 min
pépites > Media
Justice
Discours de la Convention de la droite diffusé sur LCI : Eric Zemmour sera jugé à la fin du mois de janvier
il y a 12 heures 42 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 9 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 25 min
light > Culture
Principe de précaution pour Disney
Le prochain opus de la saga Star Wars présenterait des risques d’épilepsie
il y a 16 heures 53 min
pépites > Politique
Crise
Levallois-Perret : Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, démissionne de la majorité municipale
il y a 18 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 20 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 20 heures 51 min
décryptage > Science
Découverte

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en passant des énergies fossiles

il y a 54 min 20 sec
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 4 heures 1 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 11 heures 55 min
pépites > Sport
Drapeau neutre
Exclusion de la Russie des compétitions sportives : Vladimir Poutine dénonce une décision politique
il y a 13 heures 32 min
pépites > Social
Mobilisation en baisse
Retraites : 339.000 personnes ont défilé dans toute la France en ce mardi 10 décembre, 885.000 selon les syndicats
il y a 16 heures 19 min
pépites > Politique
Grand oral
Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites
il y a 17 heures 33 min
pépite vidéo > France
Heures de pointe
Grève SNCF - RATP : les images des quais bondés et de la tension entre les usagers à Gare du Nord notamment
il y a 19 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 20 heures 37 min
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 21 heures 12 min
© Reuters
Emmanuel Macron mise sur les petites PME et les entreprises individuelles pour relancer l'économie française.
© Reuters
Emmanuel Macron mise sur les petites PME et les entreprises individuelles pour relancer l'économie française.
Mauvaise pioche

Chômage : l’incroyable contre-performance française par rapport à la zone euro, François Hollande a bien inversé la courbe… mais pas la bonne

Publié le 04 décembre 2015
Alors que depuis sept ans, le taux de chômage de la France était inférieur à celui de la zone euro, les courbes se sont inversées lors de ce mois d’octobre 2015 : 10,7% pour la zone euro contre 10,8% en France. Malgré la légère amélioration de la conjoncture européenne, le pays ne parvient toujours pas à en profiter.
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que depuis sept ans, le taux de chômage de la France était inférieur à celui de la zone euro, les courbes se sont inversées lors de ce mois d’octobre 2015 : 10,7% pour la zone euro contre 10,8% en France. Malgré la légère amélioration de la conjoncture européenne, le pays ne parvient toujours pas à en profiter.

Ce lundi 1er décembre, Eurostat publiait les dernières statistiques du chômage au sein de la zone euro. Bien que l’ensemble européen reste encore largement à la traîne des pays développés, avec un taux de taux de chômage de 10.7% contre 5% en ce qui concerne les Etats Unis, la baisse amorcée depuis le mois de février 2014 se confirme peu à peu. Cependant, cette bonne nouvelle continentale masque une autre réalité, celle de la France, dont le chômage continue d’augmenter. 

Et pour la première fois depuis plus de 7 années, le taux de chômage français est supérieur à la moyenne des membres de la zone euro. Soit 10.8% pour le mois d’octobre 2015.

Taux de chômage. France – Zone euro. Eurostat. En %.

Pourtant, lors de l’élection présidentielle de 2012, le différentiel de taux de chômage entre France et zone euro atteignait 1.7 point, à la faveur de la France. Et c’est cet avantage qui a fondu depuis lors, une fonte qui s’est accélérée nettement depuis le début de l’année 2014, c’est-à-dire au moment où le chômage européen a commencé a reflué alors que la situation de la France continuait de s’aggraver :

Différentiel en points de % du taux de chômage. France – Zone euro. Source Eurostat.

Afin de justifier une telle situation, l’argumentaire privilégié revient à indiquer que l’économie française fonctionne avec un temps de retard, notamment en raison de ses amortisseurs sociaux. Pourtant, cette vision semble être contredite par la première phase de sortie de crise, c’est-à-dire entre les mois de novembre 2009 et d’avril 2011. Au cours de ces 18 mois d’éclaircie économique, France et zone euro ont tous deux vu leur taux de chômage baisser. Soit une baisse de 0.5 point pour la France contre une baisse de 0.2 point pour la zone euro, ce qui signifie que durant cette période, l’économie française a pu redresser la barre de l’emploi, et ce, en amont de l’ensemble européen.

Différentiel en points de % du taux de chômage. France – Zone euro. Source Eurostat. Novembre 2009-avril 2011

Une situation qui se justifie assez clairement. En effet, au cours de ces 18 mois, les premiers effets des politiques d’austérité menées dans les pays du sud de l’Europe propulsaient leurs taux de chômage à des niveaux inédits. Le taux de chômage grec progresse alors de 10.5 à 16.6% quand celui de l’Espagne dépasse le seuil des 20%. La moyenne européenne en subit également les conséquences.

Ainsi, alors que la France se trouvait dans une situation plus favorable que le continent, le fait générateur de l’inversion de tendance de 2011 reste à déterminer. Et il n’est pas nécessaire d’aller bien loin pour le débusquer. En effet, outre une politique monétaire irresponsable menée par la Banque centrale européenne à partir du mois d’avril 2011 (avec une hausse des taux décidée sous l’impulsion de Jean Claude Trichet) et qui a impacté l’ensemble de la zone euro, la progression des prélèvements obligatoires en France va annihiler toute possibilité de reprise. De 42.6% du PIB en 2011, la fiscalité va s’emparer de 44.7% de la richesse du pays en 2014, soit une progression de plus de 2 points de PIB. Avec un effet négatif démultiplié sur l’ensemble de l’économie.

Prélèvements obligatoires sur PIB. En %. France. Données INSEE

En effet, il est aujourd’hui avéré qu’une politique de "matraquage fiscal", pour reprendre les termes de Pierre Moscovici,  menée en période de stagnation économique, conduit à la récession. Si l’austérité par la réduction des dépenses est évitée en France, le pays n’échappera pas à l’austérité fiscale. 

Puis, janvier 2014. A cette date, "l’avantage" comparatif du taux de chômage français par rapport à la zone euro est alors stabilisé, à son plus haut, soit 1.8 point. Ce qui signifie que si la France a eu des résultats désastreux, l’Europe n’a pas fait mieux. Dès lors, la perte progressive de cet avantage va se matérialiser. Ceci sous l’influence de plusieurs facteurs. Si l’Europe va mieux, c’est grâce à l’action combinée d’une réduction d’intensité des politiques d’austérité et de la mise en place d’un soutien monétaire par le biais de la BCE. Si la France n’en profite pas autant que les autres, cela est en raison d’une démographie soutenue, de la réalité d’une surcapacité des entreprises (selon l’OFCE ce sont près de 120 000 emplois qui ne sont pas encore absorbés par le niveau d’activité actuel), et par le choix d’une politique économique inadaptée. Celle de l’offre. En effet, le 14 janvier 2014, le chef de l’Etat déclarait, à propos du pacte de compétitivité :

"Pourquoi ce pacte ? Parce que le temps est venu de régler le principal problème de la France : sa production. Oui, je dis bien sa production. Il nous faut produire plus, il nous faut produire mieux. C’est donc sur l’offre qu’il faut agir. Sur l’offre ! Ce n’est pas contradictoire avec la demande. L’offre crée même la demande." Bonne pioche.

En faisant le pari d’une politique de l’offre, François Hollande a choisi une voie sans issue. En effet, bien qu’une telle approche puisse permettre d’élever de quelques dixièmes de points le potentiel économique d’un pays sur le long terme, celle-ci est incapable de répondre à la faille béante qui frappe l’économie française, à savoir, la demande. Il s’agit donc tout simplement d’une erreur de diagnostic de la part de l’exécutif français. Une erreur qui se révèle assez nettement à travers l’observation de l’évolution des taux de chômage des plus grands pays européens depuis mai 2012 :

Evolution des taux de chômage. Mai 2012-Octobre 2015. Source Eurostat.

Une faille que devra tenter de combler la Banque centrale européenne, notamment au cours de sa prochaine réunion prévue pour ce jeudi 3 décembre 2015. Car elle seule peut aujourd’hui permettre la réalisation de la promesse de François Hollande, celle de l’inversion de la courbe du chômage, datant de septembre 2012.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

07.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
D'AMATO
- 03/12/2015 - 01:01
Les mêmes causes entrainent les...
mêmes effets..C'est buen connu maintenant
kaprate
- 02/12/2015 - 22:38
Merci Ganesha
... pour ce noble recadrage sur le niveau de nos discussions.
Cela illustre et sert parfaitement votre propos.
Ganesha
- 02/12/2015 - 16:15
Café du Commerce
Vos discussions économiques, d'un niveau ''Café du Commerce'' me donnent le tournis ! Au cas où vous ne l'auriez pas lu, je vous fait un ''copié-collé'' d'un commentaire, plein de bon sens, trouvé dans la discussion de l'article de mr. Sylvestre : Par sna-hyper - 02/12/2015 - 08:38 ''Je suis plutôt libéral mais pour moi la priorité c'est de faire du ménage dans le système. Déjà un bon coup de torchon dans les subventions et virer les parasites qui se gavent au frais de la république. Je crois le FN pragmatique, je ne vois pas comment il ferait pire que les marxistes qui nous gouvernent.'' Voila, pour moi, cela résume parfaitement la question, pas besoin d'en dire plus !