En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Reuters
Home. De David Storey. Mise en scène : Gérard Desarthe. Avec Carole Bouquet, Pierre Palmade, Valérie Karsenti, Gérard Desarthe, Vincent Deniard. Théâtre de l’Œuvre, 55 Rue de Clichy, 75009 Paris.
Atlanti-culture

Le coup de cœur de la semaine : "Home", dans la lignée de Pinter, Ionesco, Beckett

Publié le 29 novembre 2015
"Home" : avec peu de mots, très simples, le théâtre de gens en souffrance qui veulent rompre leur solitude.
Est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Jousserand pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Home" : avec peu de mots, très simples, le théâtre de gens en souffrance qui veulent rompre leur solitude.

L'auteur

Le Britannique David Storey est né dans le Yorkshire en 1933. Avant de devenir écrivain, il a suivi des études d’art et atteint un haut niveau en tant que joueur de rugby. Ce sport lui a inspiré notamment une pièce de théâtre, Le Vestiaire, écrite pour vingt-deux comédiens, et un roman, Ma vie sportive, adapté au cinéma sous le titre Le Prix d’un homme, avec Richard Harris. Au début des années 70, sa pièce Home a été créée à Londres par John Gielgud et Ralph Richardson, et à Paris par Michael Lonsdale et Gérard Depardieu, dans une adaptation de Marguerite Duras.

Thème

Dans une petite cour extérieure faiblement ensoleillée, cernée de hauts murs, deux hommes étranges bavardent, avant de laisser leurs chaises à deux femmes bizarres. Un cinquième personnage, tout aussi saugrenu, les rejoint. Qui sont ces hommes et qui sont ces femmes ? Où sont-ils ? Et que recherchent-ils exactement…

Points forts

1) Il faut relire plusieurs fois l’affiche avant de croire ce qui est écrit en toutes lettres : une pièce anglaise qui réunit une actrice venue du cinéma, une star du one man show, un des grands noms du théâtre public et une comédienne révélée par la télévision. Bravo au metteur en scène Gérard Desarthe d’avoir fait appel à des personnalités si diverses et réussi à les fondre en une troupe si homogène.

2) Tous sont vraiment excellents. Ils ne se contentent pas de jouer leurs personnages, ils les habitent entièrement. C’est pour cela qu’on écoute avec tant d’intérêt leurs échanges, leurs dialogues qui pourtant sont bien ténus ! Tous s’adonnent à ce que les anglo-saxons appellent le small talk, c’est-à-dire la conversation légère. Mais derrière les phrases se cachent des êtres humains en souffrance qui tentent de fracturer leur solitude. Ici, les mots ne sont que l’écume d’âmes abandonnées.

3) La pièce a été écrite dans les années 70. Comment ne pas penser au théâtre de Harold Pinter, d’Eugène Ionesco ou de Samuel Beckett ? David Storey est leur petit frère, ou peut-être n’a-t-il cherché qu’à signer un pastiche - réussi. D’ailleurs sans rien changer au très bon décor de Delphine Brouard, on pourrait jouer ensuite Fin de Partie. Il y a même les poubelles !

4) La pièce est bien construite. Au fur et à mesure que le dialogue progresse, on comprend de plus en plus qui sont ces personnages étranges et où ils vivent. Et sous la vacuité de leurs répliques, l’émotion perce et nous saisit tout à coup.

Points faibles

Même si le spectacle n’est pas présenté ainsi dans les médias, il est à craindre que certains spectateurs, venus uniquement sur les noms de Carole Bouquet ou de Pierre Palmade, ou de Valérie Karsenti, soient déconcertés et même déçus. Ce qui expliquerait la réaction de certains qui quittent bruyamment la représentation en cours.

En deux mots...

Home est une jolie pièce que l’on pourrait rapprocher du théâtre de l’absurde mais qui en déroutera certains. Pour atteindre pleinement son but, elle exige des interprètes de très haut niveau. L’excellente troupe, réunie par Gérard Desarthe au Théâtre de l'Oeuvre, en livre l’essence même. Une phrase Jack, interprété par Pierre Palmade : - « Je me souviens d’un voisin, il est mort un matin en tombant dans les escaliers. Chose incroyable, c’est que le lendemain il devait déménager pour une maison de plain-pied. »

Recommandation

En prioritéEn priorité

Informations

Home. De David Storey. Mise en scène : Gérard Desarthe. Avec Carole Bouquet, Pierre Palmade, Valérie Karsenti, Gérard Desarthe, Vincent Deniard. Théâtre de l’Œuvre, 55 Rue de Clichy, 75009 Paris.

Réservation: 01 44 53 88 88 (www.theatredeloeuvre.fr). Du mardi au samedi, à 21h; et le samedi à 18h, et le dimanche à 15h.

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

02.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Trop chère fonction publique locale?

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires