En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

05.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

06.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

07.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

ça vient d'être publié
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 1 heure 34 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 2 heures 8 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 2 heures 29 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720 ?

il y a 3 heures 24 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 4 heures 7 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 4 heures 55 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 5 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 19 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 19 heures 41 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 1 heure 42 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 2 heures 26 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 3 heures 2 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 3 heures 38 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 4 heures 29 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 5 heures 12 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 5 heures 22 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 5 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 19 heures 29 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 20 heures 29 min
© Reuters
© Reuters
Et après...

Les questions sécuritaires que posent les attaques à Paris‏

Publié le 14 novembre 2015
Après la vague d'attaques qui a frappé le centre de Paris vendredi 13 novembre, plusieurs questions se posent d'ores et déjà alors que la France s'apprête, dans moins d'un mois, à organiser des élections régionales ou encore à accueillir la COP21.
Roland Jacquard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Roland Jacquard est essayiste et consultant sur la question terroriste. Il préside l'Observatoire internationale du terrorisme.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après la vague d'attaques qui a frappé le centre de Paris vendredi 13 novembre, plusieurs questions se posent d'ores et déjà alors que la France s'apprête, dans moins d'un mois, à organiser des élections régionales ou encore à accueillir la COP21.

Qui a été visé selon vous à travers ces attaques à Paris du vendredi 13 novembre ? La fusillade dans la rédaction de Charlie Hebdo, et la prise d'otage à l'hypercasher avaient une portée symboliques et politique…

Pour Roland Jacquard, "c'est avant tout la France qui a été visée. Il y a trois semaines, les armées françaises ont effectuées des frappes en Syrie, et qui ont détruit un camp d'entraînement où se trouvait un certain nombre de jeunes Français de Daesh qui s'y entraînaient. Notre pays, que ce soit sur le théâtre du Moyen-Orient ou en Afrique, est à la pointe de la lutte contre le terrorisme. Mais aussi parce que l'on prend des dispositions comme la loi contre le terrorisme qui sont très pointues.
 
Certains choix dans la surveillance n'ont probablement pas été à la hauteur : nous avons privilégié les allers-retours individuels, de personnes qui partaient faire le jihad, alors qu'il y avait des groupes organisés et dormants à l'intérieur du territoire, qui ne sont pas sur les réseaux sociaux, en bref qui sont en dehors des radars de la police et du renseignement. C'est la raison pour laquelle ils ont pu agir de manière simultanée : attentat à l'explosif, prise d'otage, attentat de masse individuelle… C'est-à-dire par des groupes qui se savaient non surveillés.
 
Les attaques du vendredi 13 novembre sont donc plutôt de l'ordre du terrorisme de masse. C'est la France qui est visée, et une opportunité pour les terroristes de bénéficier d'une opération de communication importante. Un terrorisme qui frappe à l'aveuglette, qui frappe Français et étrangers. Le football est aussi attaqué
 

La tenue de la COP 21 à Paris est-elle compromise et le déroulé du G20 à partir de dimanche peut-il être modifié ?

Au-delà des risques de mouvements altermondialistes qui vont occuper une partie des forces de l'ordre, cela va poser des problèmes de disponibilités des forces qui vont être déployées pour cet état d'urgence. Obama, Poutine et d'autres chefs d'Etats vont probablement exiger des mesures exceptionnelles. Sur le G20, François Hollande a d'ores et déjà annoncé dans la nuit de vendredi à samedi qu'il annule sa participation au sommet du G20 qui se déroule à partir de dimanche à Antalya en Turquie. Le Président et la France seront toutefois représentés par le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.  Ce qui permettra  au sommet  d'avoir lieu en Turquie avec, à l'ordre du jour :  le terrorisme.
 

Quels impacts, en termes de sécurité, peut-on envisager sur la saison touristique d'hiver à Paris, nottament sur les sites touristiques et dans les grands magasins ?

Sur l'aspect sécuritaire, de nombreux dispositifs Vigipirate sont déjà en œuvre. Le problème va être de gérer des hommes déjà fatigués, d'autant plus qu'il faut s'attendre plutôt à  des attentats par explosif.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Mike Desmots
- 15/11/2015 - 07:30
@vango, il ne faut pas incarcérer les délinquants...
Car selon la politique de Taubira ...ils risquent de se radicaliser en prison....
Henrik Jah
- 14/11/2015 - 23:25
Constat
On fait trop perdre leur temps à nos fonctionnaires de police qui passent leur temps à arrêter des voyous qui ne sont quasi-jamais condamnés et encore moins incarcérés. Du coup, des prédateurs rôdent dans la nature sans se soucier de la police qui eux sont occupés à arrêter 10,20,50,100 fois le même délinquant pour les mêmes faits. De plus on attend toujours le dernier moment avant d'interpeller des terroristes, ça marche pas mal en général mais quand ça rate comme hier c'est le carnage assuré. A force d'attendre LA preuve irréfutable d'intention de commettre un attentat, des innocents meurent. Etre réactif ne suffit pas, il faut anticiper et être pro-actif.
Anouman
- 14/11/2015 - 21:53
Sécurité
On peut mobiliser toute l'armée, la police et la gendarmerie, on ne pourra surveiller tous les lieux publics. Et pourquoi un terroriste choisirait-il la difficulté quand son but est juste de tuer un maximum de gens. Il faut sans doute trouver des moyens plus efficaces pour détruire ce nid de vipères et aussi éradiquer les ventes d'armes illégales, mais ça semble poser un problème aux gouvernements qui se succèdent, c'est bien dommage pour les victimes.