En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

La réaction de la femme de Griveaux

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 7 min 53 sec
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 2 heures 32 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 4 heures 17 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 5 heures 8 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 6 heures 51 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 7 heures 34 min
décryptage > France
Génération Ouin Ouin ?

Fracture sociale française : toutes les fragilités ne se valent pas

il y a 8 heures 9 min
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 18 heures 55 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 22 heures 9 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 23 heures 22 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 28 min 34 sec
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 2 heures 58 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 6 heures 18 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 7 heures 4 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Coronavirus : un risque de pandémie provoque une panique boursière, menace l’économie mondiale de blocage et fragilise le régime chinois

il y a 7 heures 55 min
décryptage > Santé
Inquiétudes

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

il y a 8 heures 23 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 19 heures 50 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 22 heures 50 min
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 23 heures 57 min
© Reuters
Marine Le Pen veut amender le programme économique du FN.
© Reuters
Marine Le Pen veut amender le programme économique du FN.
Bip bip

Marine Le Pen en voie de se convertir au réalisme économique : mais peut-on croire aux signaux qu’elle émet ?

Publié le 07 novembre 2015
Marine Le Pen a commencé à publiquement changer son programme économique pour respecter certaines contraintes de marché, ce qui plonge une partie de ses dirigeants et de ses électeurs dans l'expectative.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marine Le Pen a commencé à publiquement changer son programme économique pour respecter certaines contraintes de marché, ce qui plonge une partie de ses dirigeants et de ses électeurs dans l'expectative.

Faut dire que le FN doit une partie de son succès à un programme économique qui prône la rupture brutale avec des politiques de gouvernement, y compris avec les principes de l'économie de marché. Le FN, comme tous mouvements extrémistes, proposait un plan B à une situation qui était certes compliquée pour beaucoup, mais qu'il fallait réformer.

Alors que Marine Le Pen, comme son père d’ailleurs, a toujours proclamé son opposition violente à l’Union européenne, à l’Euro, à l‘emprise des marchés, ainsi qu’à la mondialisation industrielle et financière, elle vient - à la surprise d’une partie de son entourage - d'entreprendre une révision de son programme économique vers plus de responsabilité et de pragmatisme.

Ce virage quasiment idéologique concerne trois grands dossiers de son programme.

Le premier de ces dossiers concerne l’euro et l'Europe. A écouter Marine Le Pen, il ne sera plus question pour elle de quitter l‘Europe et l'euro. Il faudra seulement négocier une réforme de fonctionnement de l'UE... Et des critères de stabilité de la monnaie unique. Elle veut, comme la Grande-Bretagne, initier une démarche de réforme et ensuite soumettre le système au référendum.

Le deuxième dossier porte sur la durée du travail, et plus clairement sur les 35 heures. Marine Le Pen, qui avait toujours défendu les 35 heures, commence à reconnaitre qu'il faudra passer aux 39 heures. Elle ne partage pas encore le diagnostic du manque de compétitivité qui piège le système français mais elle s’en rapproche.

Le troisième dossier sur lequel elle a beaucoup assoupli ses positions est celui de la retraite à 60 ans ; cette position était sanctuarisée. Elle admet maintenant qu’il faudra sans doute travailler plus longtemps, elle parle de 63 ans pour tenir compte de l'allongement de la vie.

Il est évident que sur ces trois points, la présidente du FN  brise ce qui était incontournable pour le Front National et qui a été très important dans la conquête des électorats populaires.

Il est évident aussi que si elle franchit ces lignes jaunes, c’est parce qu’avec un certain nombre de ses conseillers, elle sait qu'elle ne pourra pas séduire l'électorat de droite, les classes moyennes et cadres dirigeants du privé, qui connaissent les réalités de l'économie, les contraintes.

Marine Le Pen sait que si elle veut gouverner, il lui faut un socle de propositions crédibles et réalisables.

Accessoirement, elle peut aussi avoir besoin de séduire les patrons de grandes entreprises qui pour l'instant hésitaient à s'intéresser au FN. Ces grands patrons sont aussi accessoirement des sponsors, et Marine Le Pen, comme les autres responsables politiques, aura besoin d‘argent. 

Le problème pour elle, c’est qu'un tel virage ne fait pas l'unanimité dans son parti. Certains dirigeants et même des très proches sont violemment opposés à de tels changements qui seront ressentis comme des trahisons. Le risque politique sera de voir des couches populaires prendre de la distance par rapport au FN.

Nul ne sait aujourd'hui quel sera l‘impact d'un changement de positions économiques de la présidente du FN sur les discours des autres partis, ceux de la droite comme de la gauche.

Dans l’immediat ça devrait dire deux choses à la classe politique :

La première, c'est qu'il est urgent de définir des programmes et des projets dans tous les domaines de l'action politique. Programmes cohérents et projets réalisables ; l'électorat veut bien rêver, mais il ne supportera plus qu on lui mente sur la réalité de la situation économique.

La deuxième chose est que le FN est peut-être en train de comprendre que les qualités qu'il faut pour promettre un exercice responsable et sérieux du pouvoir ne sont pas celles qu'il faut mobiliser pour conquérir ce pouvoir. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

La réaction de la femme de Griveaux

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
marie06
- 09/11/2015 - 13:26
Quel manque d'analyse économique prospective !
Je suis abasourdie par tous ces commentateurs qui analysent en fonction de ce qui et que l'on nous fait croire ! quand les français s'intéresserons t-il à l'économie même vulgarisée et cesseront de répéter en boucle les phrases toutes faites des politique, patrons ou médias qui ne voudront jamais reconnaître qu'ils se sont trompés depuis longtemps ? Personne ne parle d'un débat qui se fait jour :
"La question de l’impact des fluctuations relatives des taux de change sur le commerce extérieur" que vient de publier le Fonds Monétaire International. Je recommande de lire sur cette page : https://russeurope.hypotheses.org/4446 l'article de Sapir très explicite.
Personnellement je pense depuis sa création que l'euro ne peut pas durer pour des tas de raisons que même des patrons europhile reconnaissent aujourd'hui. Par conséquent Ce que MLP peut décider aujourd'hui n'a aucune importance car nous allons (et l'Europe) vers des problèmes économiques et migratoires qui seront suffisamment conséquents pour modifier toute la bien pensance europhile.
Je suis effarée que tant de gens puissent "gober" la pensée économique martelée jusqu'à l'extrème alors que rien ne va depuis l'euro.
Akilès
- 09/11/2015 - 06:07
Akilés_
Impossible d'avoir un échange correct avec quelqu'un qui pratique le négationisme intellectuel : "délire suprématiste, Ku Klux Klan", etc ...
Mais dans quel monde vivez-vous ? Ça rappelle les arguments des gauchards genre : > pas de liberté pour les ennemis de la liberté<
Quelle HONTE_
Ganesha
- 09/11/2015 - 02:53
Akilès
Ce que vous ne semblez pas comprendre, c'est que les théorie de Margareth Thatcher sont effectivement encore au pouvoir dans toute l'Europe, avec comme ''commandante en chef'', Madame Merkel et ses gauleiter à l’œuvre dans de nombreux pays, mais que la résistance s'organise et que son ''Reich millénaire'' est proche de l'effondrement ! Vous poursuivez votre petit délire suprématiste, proche du Klu-Klux-Klan, mais vous ne réfléchissez même pas aux arguments qui vous remettent en cause, qui vous dérangent !