En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

02.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

06.

Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts

07.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 3 heures 9 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 6 heures 23 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 7 heures 36 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 8 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 10 heures 16 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 11 heures 45 min
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 13 heures 17 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 14 heures 23 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 14 heures 56 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 15 heures 46 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 4 heures 4 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 7 heures 4 min
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 8 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 10 heures 7 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 10 heures 33 min
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 12 heures 54 sec
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 14 heures 7 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 14 heures 41 min
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 15 heures 25 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 15 heures 57 min
Trompe-l'oeil

L'Inde sera-t-elle le maillon faible des pays émergents ?

Publié le 21 décembre 2011
Malgré une croissance toujours forte, l’Inde a fait face en 2011 à de sérieuses difficultés économiques. Le pays enregistre une poussée continue de l’inflation, et doit affronter la fuite des capitaux étrangers, alors que le gouvernement ne convainc pas sur sa capacité à réguler la situation.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malgré une croissance toujours forte, l’Inde a fait face en 2011 à de sérieuses difficultés économiques. Le pays enregistre une poussée continue de l’inflation, et doit affronter la fuite des capitaux étrangers, alors que le gouvernement ne convainc pas sur sa capacité à réguler la situation.

Quand le géant en devenir se découvre des pieds d’argile. En 2011, la situation économique de l’Inde s’est détériorée, lui faisant perdre du terrain dans la course à la puissance économique du futur qu’elle se livre avec la Chine, le Brésil ou l’Afrique du Sud. Un phénomène pourtant peu relayé, tant la crise des dettes des pays de la zone euro apparaît, depuis plusieurs mois, comme la préoccupation principale des marchés et des analystes.

Pourtant, les chiffres de l’économie indienne témoignent, en cette fin d’année, d’un exercice 2011 difficile. Le BSE 30, l’indice phare de la bourse de Bombay affiche ainsi une chute de 18,06% sur l’année, un des pires résultats du monde, en dessous de ceux des autres BRIC (Brésil, Russie et Inde). Reflet de cette chute, la croissance indienne : sur le troisième trimestre 2011, elle s’est limitée à 6,9%, contre une prévision de 9%, du jamais vu depuis deux ans. Sur l’année, elle devrait atteindre environ 7,5%, un chiffre à faire pâlir d’envie n’importe quelle économie occidentale... mais inférieur aux 9% initialement envisagés.

Croissance en baisse et inflation galopante

Mais plus que la prévision de croissance, l’inflation révèle le malaise de l’économie indienne. Autour des 9% depuis décembre dernier, elle a été particulièrement forte dans le secteur de l’énergie, notamment pour l’essence, ainsi que pour les biens manufacturés.  Elle n’a pas vraiment été régulée, malgré les efforts de la Banque Centrale indienne, qui a augmenté ses taux d’intérêt dans ce but à treize reprises depuis mars 2010. En vain : en octobre, elle était encore de 9,73%. Le ministre des Finances a estimé que, "l'Inde ne peut pas se permettre d'avoir une inflation supérieure à 5 ou 6%".  a-t-il déclaré mercredi… au moment même où il enterrait une loi censée aider à la maîtriser.

Or, la hausse des taux d’intérêt a contribué à baisser la croissance du pays, et a par ailleurs limité les liquidités disponibles sur la marché indien. La Banque centrale s’est du coup engagée à réinjecter des liquidités, via le rachat d’obligations de la dette du pays. Une situation qui a incité l’agence de notation Moody’s à faire passer la perspective du secteur banquier indien de stable à négative.

Conséquence de cette inflation, les investisseurs étrangers s’inquiètent. Ils ont donc voulu limiter la prise de risque et ont retiré massivement leurs capitaux du pays. Les chiffres sont éloquents : ils ne détiennent ainsi plus que 530 millions de dollars en actions indiennes en 2011, alors que cette somme s’élevait à presque 29 milliards de dollars l’an dernier. Un fossé. Par ailleurs, les investisseurs étrangers n’ont pas été rassurés par les scandales de corruption qui frappent à répétition le gouvernement indien. 

Le soutien des multinationales étrangères pas toujours bienvenu

Les difficultés économiques du pays se mesurent également dans l’importance du déficit commercial, que les entreprises indiennes auraient creusé de 30 milliards de dollars. Conséquence : cette somme coûtera 5,4 milliards de dollars supplémentaires pour être remboursée, en raison de la faiblesse de la roupie. C’est d’ailleurs un autre signe de l’affaiblissement de l’économie indienne : mi-novembre, la roupie est tombée à son nouveau le plus bas depuis trois ans, un dollar s’échangeant contre 52 unités de la monnaie du sous-continent. 

Autant d’indicateurs qui révèlent la passe difficile que traverse l’économie indienne. Une situation qui ne sera pas favorisée par le refus du parlement, mercredi, d’autoriser des multinationales étrangères à prendre des participations à hauteur de 51% dans la grande distribution en Inde. La société indienne est très réfractaire à l’idée de voir les grandes marques de la distribution comme Carrefour ou Wal-Mart s'implanter sur son territoire. Ce qu’ont vivement regretté les investisseurs. Pour relancer l’économie, le gouvernement compte en tout cas stimuler la demande intérieure. Mais sans doute également devra-t-il montrer plus d’efficacité dans la régulation des difficultés de son économie.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

02.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

06.

Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts

07.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
lebriard
- 21/12/2011 - 17:02
Evidement
Comme tous les pays religieux l'Inde sera le maillon faible du "bric"
Certaines religions sont un frein au développement .