En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

05.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

06.

Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia

07.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 6 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 7 heures 13 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 8 heures 9 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 9 heures 5 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 10 heures 46 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 13 heures 21 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 14 heures 5 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 14 heures 42 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 15 heures 17 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 16 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 7 heures 2 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 7 heures 47 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 8 heures 30 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 10 heures 56 sec
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 13 heures 13 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 13 heures 48 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 14 heures 9 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 15 heures 3 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 15 heures 46 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 16 heures 34 min
"Conversations d’un enfant du siècle", de Frédéric Beigbeder. Ed.Grasset, 370 pages, 20.00 €.
"Conversations d’un enfant du siècle", de Frédéric Beigbeder. Ed.Grasset, 370 pages, 20.00 €.
Atlanti-culture

Frédéric Beigbeder : super dandy, côté bulles

Publié le 05 octobre 2015
Il est arrivé à Frédéric Beigbeder d'être un excellent écrivain. Mais son dernier livre montre surtout le côté surfait de toute une vision du monde et de la littérature.
Isabelle de Larocque La Tour pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Isabelle de Larocque La Tour est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il est arrivé à Frédéric Beigbeder d'être un excellent écrivain. Mais son dernier livre montre surtout le côté surfait de toute une vision du monde et de la littérature.

L’auteur

On ne présente plus l’écrivain Frédéric Beigbeder, provocateur omniprésent du monde des médias et de l’édition. Créateur à 20 ans du Caca’s Club (Club des Analphabètes Cons mais Attachants) puis du Prix de Flore (qui, outre 6 000 euros, octroie au lauréat pendant un an le droit de se faire servir, au café du même nom, un verre quotidien de Pouilly-fuissé), il revendique le statut de dandy désenchanté et son site internet s’intitule le SNOB (Site Non Officiel de Beigbeder). Dix ans de publicité l’ont amené à démonter allègrement le système et son poste d’éditeur chez Flammarion, de 2006 à 2009, lui a permis de dénicher un certain nombre de jeunes auteurs. Chroniqueur, réalisateur, critique littéraire et rédacteur en chef du magazine Lui, il est membre de nombreux jurys de prix littéraires. Il a reçu l’Interallié pour Windows on the world et le Renaudot pour Un roman français.

Thème

Entre fin 1999 et mars 2014, Beigbeder s’entretient avec une vingtaine d’écrivains, en promotion pour leur dernier livre, dont beaucoup d’américains. Conversations à bâtons rompus dans des décors luxueux, souvent autour d’une très bonne table, très chère. Tous "très importants, très influents" pour la critique (mais pas toujours pour le lecteur lambda que je suis...), ils ont, pour la plupart, un point commun : un certain contentement de soi, parfois maquillé en auto-dérision. Presque tous noceurs et nombrilistes, ils prônent la paresse, décrivent la violence, l’alcool, la drogue, le sexe, la décadence et leurs autofictions témoignent couramment d’un vide existentiel, servi (desservi ?) par une écriture minimaliste, ou "fragmentaire".

Points forts

- Quelques jolis portraits, essentiellement d’écrivains du XXe siècle : Albert Cossery, l’un des seuls, à mon avis, qui vous donnent envie de découvrir l’œuvre ; James Salter, vétéran de la guerre de Corée, célèbre pour l’élégance de son style ; Gabriel Matzneff, l’anarchiste paradoxal et inclassable…

- Certains échanges fort drôles parce que distanciés et complices (Philippe Sollers, Alain Finkielkraut).

Points faibles

- Beigbeder réussit ce tour de force de nous servir pour la rentrée littéraire un livre "branché" déjà terriblement daté : beaucoup d’écrivains sont morts depuis l’interview, (Bernard Franck, Guillaume Dustan, Antonio Tabucchi, Albert Cossery, Françoise Sagan, James Salter), la vie sexuelle de Catherine Millet n’intéresse plus grand monde, douze ans après la sortie de son livre, et les entretiens avec Houellebecq datent d’avant Soumission…

- On a l’impression de pénétrer dans un petit milieu de compères touche-à-tout, scénaristes de films et de séries télévisées, journalistes, éventuellement écrivains, voire philosophes, qui n’hésitent pas à se soutenir en cas de besoin.

- Les portraits posthumes, (Françoise Sagan, Charles Bukowski, et surtout le grand Fitzgerald, dont se réclament beaucoup de ces petits auteurs) n’apportent pas grand-chose à la connaissance de la littérature.

- Comme le disait (déjà !) Nimier à propos des collaborateurs des Temps Modernes, nous nous trouvons devant "un nouveau conformisme faussement révolutionnaire", non pas politique comme alors, mais qui se veut "dérangeant".

Une phrase

P. 9 / L’avertissement de Beigbeder : "Ne lisez pas tous ces dialogues à la suite, ils deviendraient aussi indigestes qu’un dîner avec vingt plats en sauce. Je suggère de les ouvrir par intermittences, d’en picorer un ou deux à la suite, puis de reposer le livre et de sortir faire la même chose dans un bar." Je confirme...

En deux mots

Bavardage et copinage. Beigbeder qui a pourtant fait la preuve d’un vrai talent d’écrivain (en particulier avec Un roman Français) est retombé avec cette pochade dans ses petits travers de dandy branché. Il le reconnaît d’ailleurs dans le Madame Figaro du 17 septembre : "Je suis le reflet d’une génération vide".

Recommandation

A la rigueurA la rigueur

Informations

"Conversations d’un enfant du siècle", de Frédéric Beigbeder. Ed.Grasset, 370 pages, 20 euros.

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
de20
- 06/10/2015 - 07:47
pouhaaaaaa berk.
pouhaaaaaa berk.