En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

04.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

07.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 1 min 42 sec
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 1 heure 34 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 3 heures 4 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 3 heures 19 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 3 heures 42 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 4 heures 3 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 4 heures 36 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 5 heures 23 sec
décryptage > Economie
(R)évolution ?

Vers une ère d’efficacité turbo pour la politique monétaire ?

il y a 5 heures 29 min
pépites > Santé
Religion
Annoncée par le président, hier soir, la limite maximum de 30 fidèles par messe, va être augmentée selon les évêques de France
il y a 6 heures 23 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 31 min 47 sec
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 2 heures 54 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 3 heures 15 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 3 heures 38 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 4 heures 2 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 4 heures 18 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 4 heures 39 min
pépites > Consommation
Energie
Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves
il y a 5 heures 25 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

il y a 6 heures 6 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"
il y a 6 heures 29 min
© Wikipédia commons
WINSTON. Comment un seul  homme a fait l'histoire, de Boris Johnson, Ed. Stock.
© Wikipédia commons
WINSTON. Comment un seul  homme a fait l'histoire, de Boris Johnson, Ed. Stock.
Atlanti-culture

Winston Churchill en brillant faire-valoir

Publié le 03 octobre 2015
A travers sa biographie très élogieuse de Winston Churchill, le fantasque maire de Londres, Boris Johnson, arrive à se mettre habilement en valeur.
Jean-Pierre Tirouflet pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Tirouflet est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A travers sa biographie très élogieuse de Winston Churchill, le fantasque maire de Londres, Boris Johnson, arrive à se mettre habilement en valeur.

L’auteur

 

Le maire de Londres, Boris Johnson, est l’enfant terrible de la politique britannique. Journaliste de métier, il est élu membre du Parlement en 2001 sous les couleurs des conservateurs, puis, déjouant les pronostics, maire du grand Londres en 2008. Il est réélu en 2012.

 

Personnage fantasque, adepte de la bicyclette, décrit par ses ennemis comme un être instable, opportuniste, paresseux, raciste… et par ses amis, comme une sorte de Falstaff truculent, drôle et charismatique, il joue au sein des Tories le rôle du trublion libéral, voire libertaire, en tous cas gaffeur et iconoclaste.

 

Thème

 

A l’évidence, le personnage de Churchill, avec lequel il doit se sentir des affinités, exerce sur Boris Johnson une sorte de fascination. Quoi qu’il en soit, il livre, pour le cinquantième anniversaire de la mort du grand homme, une biographie intitulée Winston, en toute simplicité.

 

Points forts

 

- C’est enlevé, parfois drôle et d’une lecture facile.

 

- Boris Johnson développe la thèse, très anti-marxiste, selon laquelle ce sont les hommes qui font l’Histoire et non le déterminisme; en l’occurrence, il considère que Churchill a, seul, changé le cours de l’histoire du monde en décidant au printemps 1940, contre tous ou presque en Angleterre, de résister à l’Allemagne nazie et à ses offres de paix de compromis. Il est vrai que l’on surestime aujourd’hui la volonté de résistance du Royaume-Uni à ce moment crucial. Or “l’apaisement“ était jusqu’alors le principal axe de la politique étrangère britannique en Europe et ses partisans résolus (Halifax, Chamberlain…) occupaient encore les postes essentiels.

 

- Le portrait de Churchill est assez fouillé et s’attache plus aux aspects psychologiques qu’à la relation précise d’épisodes connus de la vie de Sir Winston, en Inde ou en Afrique du Sud. Même si l’on sent l’admiration de l’auteur pour son personnage, il n’en dissimule pas les côtés moins reluisants, comme son caractère brouillon, son allergie aux mathématiques, ses excès en tous genres, ses échecs, ses ridicules…

 

Johnson se permet des réflexions assez peu correctes politiquement, comme par exemple son appréciation très mitigée de la valeur militaire de l’armée britannique…

Points faibles

 

Le lecteur ressentira peut-être une fausse objectivité, tant l’auteur cherche à s’assimiler à son illustre devancier : une pincée de critiques contre un tombereau d’hagiographie…
La ficelle est parfois un peu grosse lorsque notre auteur tente de définir quelle serait la position de Churchill sur certains sujets d’actualité, comme la construction européenne, position qui, comme par hasard, recoupe assez bien la sienne.

 

La fin est d’ailleurs de moindre qualité que le début de l’ouvrage.

 

En deux mots

 

Manifestement, Boris Johnson nous offre deux portraits, celui de Winston Churchill et, en creux, celui de Boris Johnson, mais l’analogie, apparemment, serait plus marquée dans la colonne débit que dans la colonne crédit !

 

Recommandation

 

Bon.Bon

 

Informations

 

WINSTON. Comment un seul  homme a fait l'histoire, de Boris Johnson, Ed. Stock.

 

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Boris Johnson
Thématiques :
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 03/10/2015 - 14:30
Boris Johnson
Ectoplasme conservateur-libertaire comme le savent produire les boarding school anglaises. Le pire des deux mondes (conservateur-fric above all et libertaire-vive la décadence)