En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

06.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

07.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Laïcité
Loi sur le séparatisme : pour Jean-Luc Mélenchon, "ce qui est visé, c'est l'islam"
il y a 4 heures 59 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 8 heures 16 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 9 heures 45 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 10 heures 59 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 11 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 12 heures 53 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 13 heures 47 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 13 heures 50 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 13 heures 51 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 13 heures 51 min
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 7 heures 18 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 9 heures 34 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 10 heures 2 min
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 11 heures 13 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 11 heures 58 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 13 heures 2 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 13 heures 47 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 13 heures 50 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 13 heures 51 min
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 13 heures 54 min
© Reuters
© Reuters
Green washing

Journée sans voiture à Paris : la lutte anti-pollution à côté de la plaque

Publié le 27 septembre 2015
Ce dimanche 27 dimanche, les voitures sont interdites dans Paris intra-muros. Une mesure qui n'impacte que faiblement la pollution, puisque les moyens de transport urbains en sont une source mineure en Europe.
Jean-François Narbonne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-François Narbonne est l'un des experts de l'ANSES, l'Agence nationale de sécurité sanitaire, professeur de Toxicologie, expert pour l’affaire du Chlordécone.Il est par ailleurs professeur à l'Université de Bordeaux 1 et docteur en...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce dimanche 27 dimanche, les voitures sont interdites dans Paris intra-muros. Une mesure qui n'impacte que faiblement la pollution, puisque les moyens de transport urbains en sont une source mineure en Europe.

Atlantico : A Paris ou encore à Bruxelles, les journées sans voiture sont présentées comme des moments permettant de diminuer la pollution. Au regard des autres risques pour la santé ou pour le climat, pensez-vous que la voiture constitue réellement l'enjeu le plus important ?

Jean-François Narbonne : La voiture constitue une part mineure de ce qui est à l'origine de la pollution. C'est d'ailleurs dans le rapport de l'OMS qui a comparé l'Europe à la Chine : là-bas, l'essentiel de la pollution provient du charbon, qui est à la base de la production d'énergie. Les particules sont donc essentiellement carbonées. Alors que chez nous, elles sont particulièrement amoniaquées ou azotées, du fait des traitements agricoles (poussières, ensilages, engrais, etc). C'est pour cela d'ailleurs qu'il y a un pic de Nox au printemps à Paris. En général, à ce moment tout le monde s'affole et demande la circulation alternée. Mais ça change peu de chose quand on sait que la pollution des voitures ne représente que 20% environ de la pollution globale. Cela aussi c'est dans les rapports de l'OMS. Du coup, la Journée sans voiture sert plus les plaisirs de la ville qu'il ne résout les problèmes de pollution, de santé publique et de climat.

Ces journées sans voiture – même pas électriques - constituent néanmoins l'occasion d'interroger le concept de ville sans voiture. Quel est votre avis à ce sujet ?

L'interrogation est intéressante car la voiture est tout de même polluante, même si les émissions ont diminué de façon tout à fait drastique. Il suffit de regarder tous les indicateurs comme Air Parif ou le Centre indicateur de pollution atmosphériques : la pollution a beaucoup diminué depuis que des mesures ont été prises pour limiter les effets négatifs de la voiture sur la qualité de l’air.

Mais est-ce qu'inventer un nouveau concept de ville en mettant le travail et les usines à côté de là où on habite, est-ce cela la solution ? La voiture a reconfiguré la ville par rapport à des centres de travail, avec des pavillons de plus en plus loin. D’ailleurs les centres ville ont été désertés à certains moments. Ils sont maintenant plus ou moins réhabilités. Et les gens voulant diminuer les transports à cause des bouchons ont essayé de se rapprocher. Moi je connais plein de gens à Paris qui n’ont pas de voiture et qui prennent le vélib’ ou les transports en commun. Mais ça n’est pas possible pour tout le monde de prendre le métro. Il suffit de regarder la ligne 13 du métro à Paris qui transporte les travailleurs de Clichy à Paris comme du bétail. Il faut regarder aussi l’état du RER qui est toujours en panne.

Avant de changer de concept pour nos villes, il faut une démarche urbaniste. La ville s’est adaptée aux résidences secondaires parce qu’on avait des voitures. Donc la ville s’est reconfigurée avec la voiture. Décider aujourd’hui de se passer de voiture, c’est facile quand on est en centre ville, à côté de son travail.

Ici, il y a une vision essentiellement citadine qui domine dans ces Journées sans voiture. Une Journée sans voiture à la campagne, ça n’a pas de sens. A partir de combien d’habitants cette vision est intéressante ? Il serait intéressant de créer un forum pour susciter un débat entre la population, des architectes, des urbanistes.

Il y a de vrais enjeux dans le concept de Journée sans voiture, en termes de pollution, en termes de beaucoup de choses. Le problème est de savoir comment ça se règle.

Vous pensez donc qu’on ne se donne pas vraiment les moyens pour agir véritablement sur les véritables problèmes qui sont à l’origine de la pollution ?

On critique beaucoup les autres à propos de leurs politiques environnementales, mais on ferait bien de prendre exemple sur certains. Regardez les Chinois. Ils sont en train de prendre des décisions extrêmement rapides car il y a une prise de conscience chez eux. Forcément, on a délocalisé chez eux toutes nos activités les plus polluantes. Ils se retrouvent donc aujourd’hui avec les problèmes que l’on rencontrait en France dans les années 70, des pics de pollution inimaginables.

On pourrait par exemple faire une agriculture paysanne dans les campagnes. On aurait besoin de beaucoup plus de main-d’œuvre localement. Ce serait de la vraie politique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Khatchadourian Rose Marie
- 27/09/2015 - 17:52
Folie
Madame Hidalgo veux faire de Paris, un grand terrain de jeux pour les "bobos" ... Et si, juste qelques jours, juste pour voir, aucun livreur ne pénétrait dans Paris .... Comment tous ces gens qui ne pensent qu'à leur petit confort réagiraient ... Plus rien à manger ... Juste une fois pour voir ce serait assez amusant
Anguerrand
- 27/09/2015 - 17:22
Avec les socialos
Il serait plus aisé qu'ils nous fassent la liste des choses autorisées que la longue liste des choses interdites par eux. La France n'est plus une terre de liberté, mais de contraintes sans fin, c'est ça le bonheur autorisé par les socialos. Attention ces contraintes sont réservées à une parti de la population, mais ne s'appliquent pas aux Roms, gens du voyage, ,banlieues, immigrés, etc.
clint
- 27/09/2015 - 13:54
Une politique de haines et d'interdictions par une dogmatique !
On interdit les voitures, sauf les taxis mais les VTC eux sont interdits. On recourt à tous les moyens pour empêcher l'ouverture des magasins. On profite de son pouvoir de nuisance pour s'attaquer au gouvernement qui n'est pas assez à la gauche du PS pour cette podemos bobo. On interdit les voitures électriques car elles sont honnies des écolos à cause des centrales nucléaires et SURTOUT on fait tout pour nous embrigader dans une de ces sociétés dogmatiques dont seuls les socialistes en ont la possibilité vu la bien pensance dégoulinante et autoritaire des media !