En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
ça vient d'être publié
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 7 heures 38 min
pépites > Santé
Santé
Que contient l'accord du Ségur de la Santé signé aujourd'hui ?
il y a 9 heures 15 min
light > France
After Party
Les participants de la rave-party dans la Nièvre pourront aller se faire dépister gratuitement
il y a 10 heures 46 min
pépites > Economie
Tax-free
83 millionaires réclament plus de taxes pour lutter contre la crise du coronavirus
il y a 12 heures 54 min
décryptage > International
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

De sommets en sommets : un même constat d’indéniables résultats opérationnels mais inachevés et perturbés par l’absence de cohésion politique

il y a 14 heures 41 min
décryptage > Culture
Disraeli Scanner

La vérité nous rendra la liberté

il y a 15 heures 8 min
décryptage > Politique
La menace droite

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

il y a 16 heures 33 sec
décryptage > Politique
La voie du nord

Cette autre France qu’entend incarner Xavier Bertrand pour ne pas se laisser asphyxier par Emmanuel Macron

il y a 16 heures 43 min
light > Religion
Religion
Transformation de Sainte-Sophie : le pape François se dit "très affligé"
il y a 1 jour 1 heure
pépite vidéo > Culture
Indignation sur les réseaux sociaux
Relâchement ? : des milliers de personnes réunies pour le concert du DJ The Avener à Nice
il y a 1 jour 3 heures
light > Justice
Sérial-équidé
Depuis novembre 2018, rien n'arrête le gang des tueurs de chevaux
il y a 8 heures 22 min
light > Insolite
Bal mortel au Texas
Invité à une "Covid party", un trentenaire meurt du virus
il y a 10 heures 2 min
pépites > France
Le retour du masque
Jean Castex : le port du masque dans les lieux clos est "à l'étude"
il y a 11 heures 10 min
pépite vidéo > Europe
Sur le fil du rasoir
Pologne : Le conservateur Andrzej Duda réélu président de justesse
il y a 13 heures 45 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La seule chose à relocaliser d’urgence ? C’est une intelligence de la proximité

il y a 14 heures 53 min
décryptage > Consommation
"Végécovid"

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

il y a 15 heures 24 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

il y a 16 heures 26 min
décryptage > Politique
Pour une meilleure action publique

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

il y a 16 heures 53 min
pépites > France
Sentiment d'abandon
Carlos Ghosn critique l’attitude de la France et estime avoir été "abandonné"
il y a 1 jour 2 heures
pépite vidéo > Santé
Geste symbolique
Coronavirus : Donald Trump porte un masque en public pour la première fois
il y a 1 jour 3 heures
"Le bizarre incident du chien pendant la nuit". De Mark Haddon/Simon Stephens.
"Le bizarre incident du chien pendant la nuit". De Mark Haddon/Simon Stephens.
Atlanti-culture

Quand le théâtre élargit notre vision de l'autisme

Publié le 26 septembre 2015
"Le bizarre incident du chien pendant la nuit" est une pièce exigeante mais magnifique. On en sort enrichi.
Philippe Moisand pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Moisand est chroniqueur pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Le bizarre incident du chien pendant la nuit" est une pièce exigeante mais magnifique. On en sort enrichi.

Le metteur en scène

Philippe Adrien est directeur du Théâtre de la Tempête depuis une vingtaine d'années. Parmi ses nombreuses mises en scène, deux notamment ont reçu des nominations pour les Molières: "Le Dindon" en 2011 et "L'école des femmes" en 2014. C'est une amie comédienne qui lui a donné l'idée de monter cette pièce pour l'avoir elle-même beaucoup appréciée à Broadway. Cette adaptation pour la scène, sur le mode du "théâtre récit", d'un roman de Mark Haddon (best seller mondial), donne à Philippe Adrien l'occasion de s'aventurer dans un genre pour lequel il avoue avoir eu jusque là une certaine réticence.

Thème

Il y a les apparences qui font, au début, la part belle à l'enquête que mène le jeune Christopher sur la mort du chien de la voisine, avec ses moyens à lui qui est un autiste léger, victime du syndrome d'Asperger, et à ce titre intelligent, perfectionniste et exigeant, mais aussi terrorisé par la vision biaisée qu'il a du monde extérieur. Et puis il y a le fond qui touche à la difficulté qu'ont les enfants de se libérer de l'emprise de leurs parents ou tout simplement de supporter toute forme d'autorité. C'est un véritable exercice initiatique auquel se livre Christopher avec courage et détermination. Il finira par triompher de ses peurs et de ses interdits pour réaliser qu'il peut lui aussi devenir un brillant scientifique. Mais ses parents n'en sortiront pas indemnes, confrontés qu'ils sont de leur côté à la difficulté de leur rôle d'éducateurs, tout particulièrement lorsqu'ils ont à faire à des enfants victimes de troubles comportementaux.

Points forts

Le tour de force de traiter d'un sujet en apparence rébarbatif avec une légèreté et une poésie de tous les instants. C'est bien entendu tout le mérite de Mark Haddon et de Simon Stephens, l'adaptateur de son roman. Mais c'est aussi celui de Philippe Adrien et de son équipe qui ont su rester parfaitement en phase avec l'esprit du roman et de son adaptation pour le théâtre, grâce notamment: - à l'inventivité de la mise en scène qui fait une large part à la gestuelle; - à la qualité des acteurs. On pense bien entendu à la performance de Pierre Lefebvre qui porte avec un mélange de légèreté et de profondeur le rôle écrasant de Christopher, mais aussi à tous les autres qui se mettent au diapason. Que dire par exemple de Nathalie Vairac, dans le rôle de la mère, partie à la rencontre de quelques unes de ces femmes qui ont craqué devant l'obstacle du handicap et lui ont permis de comprendre comment son personnage peut en arriver à abandonner son enfant?

Points faibles

S'il faut en trouver un, on regrettera quelques longueurs vers la fin, peut-être dues au souci de respecter l'œuvre originale.

En deux mots

Il y a dans le roman de Mak Haddon un côté "petit Nicolas" que la pièce rend parfaitement bien. Ce regard décalé (de ceux que l'on qualifie maladroitement de surdoués ou de déficients) sur le monde et les gens qui les entourent nous ouvre des horizons nouveaux et nous dit gentiment que nous avons beaucoup à apprendre des enfants. Rien de dogmatique dans tout cela. C'est au contraire un moment d'émotions sans cesse renouvelées que la salle comble applaudit de bonheur à la fin du spectacle. Il était temps que ce petit bijou parvienne enfin jusqu'à nous, alors que la pièce se joue à Broadway sans discontinuer depuis déjà trois ans. Reste qu'il faut raison garder. Le procès actuellement en cours devant la cour d'assises de Rennes est là pour nous rappeler le désespoir des parents d'enfants lourdement handicapés qui ne voient jamais venir le bout du tunnel.

Une phrase

"On est d'emblée curieux d'un cas comme celui de Christopher, mais, en fait, le propos de la pièce est plus général et touche à toutes les questions qui ont trait à la parentalité" (Philippe Adrien).

Recommandation

En priorité En priorité

Tweet Culture-Tops

Quand le théâtre élargit et enrichit notre perception de l'autisme.

Informations

"Le bizarre incident du chien pendant la nuit". De Mark Haddon/Simon Stephens. Mise en scène: Philippe Adrien Avec Pierre Lefebvre, Juliette Poissonnier, Sébastien Bravard, Nathalie Vairac.

Théâtre de la Tempête Cartoucherie, Route du Champ de Manœuvre, 75012 Paris. Accès: Métro Château de Vincennes, puis bus 112 ou navette.

RESA: www.la-tempete.fr ou 01 43 28 36 36 Jusqu' au 18 octobre, du mardi au samedi à 20 h; et le dimanche, à 16 h.

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires