En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

05.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Tocqueville, un théoricien pour notre époque

« Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

il y a 18 min 43 sec
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 15 heures 36 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Make the Internet Great Again : le style Trump sur Twitter

il y a 19 heures 34 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

il y a 19 heures 37 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le peuple français est-il une fiction ? : la France face au spectre de l’identité

il y a 19 heures 40 min
décryptage > Politique
Debout les morts

Miracle à Jérusalem : Emmanuel Macron va rencontrer Yasser Arafat !

il y a 19 heures 47 min
décryptage > Economie
Raréfaction des ressources

Une économie beaucoup plus économe en matières premières : l’idée présentée à Davos par Ellen Mac Arthur qui pourrait vraiment faire la différence

il y a 20 heures 24 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

il y a 21 heures 32 min
décryptage > Politique
SOS contrat social

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

il y a 22 heures 24 min
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 14 heures 13 min
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 18 heures 34 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Un immense populicide mondialisé ? : l’histoire tragique de la fin du communisme et des ultimes heures de la guerre froide

il y a 19 heures 35 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

il y a 19 heures 38 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Grandeurs et misère de la vie politique : le regard et le jugement de Tocqueville sur son engagement

il y a 19 heures 41 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute
il y a 19 heures 56 min
décryptage > International
Donne moi ton signe, je te dirai ce que tu vas faire

Année du rat de métal : voilà comment les dirigeants chinois pourraient adapter leur stratégie en fonction de leurs horoscopes

il y a 20 heures 43 min
décryptage > Politique
Mission impossible

Retraites : pourquoi la complexité du système fiscal et social français fragilise la crédibilité des études d’impact

il y a 21 heures 56 min
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 1 jour 6 heures
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 1 jour 10 heures
© Reuters
Les plus aisés ont subi une baisse moyenne de revenus de 1.8%.
© Reuters
Les plus aisés ont subi une baisse moyenne de revenus de 1.8%.
Appauvrissement général

Plus forte réduction des inégalités en France depuis 1996 : quand le diable se niche malheureusement dans les détails

Publié le 23 septembre 2015
Si le revenu médian des Français est à nouveau en baisse pour l’année 2013, la baisse des revenus des plus aisés conjuguée à la hausse des revenus des plus démunis a permis d’effacer la totalité de l’augmentation des inégalités depuis 2008.
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si le revenu médian des Français est à nouveau en baisse pour l’année 2013, la baisse des revenus des plus aisés conjuguée à la hausse des revenus des plus démunis a permis d’effacer la totalité de l’augmentation des inégalités depuis 2008.

Selon la publication annuelle de l’INSEE, relative au niveau des français pour l’année 2013, c’est-à-dire pour la seconde année du quinquennat de François Hollande, les inégalités de revenus sont en baisse en France. Sous le double effet de la baisse subit par les hauts revenus et de la légère hausse constatée pour les plus bas revenus, la tendance inégalitaire constatée depuis 1996 s’est bien inversée. "Ce repli, d’une ampleur inobservée depuis 1996, efface l’augmentation (…) enregistrée depuis le début de la crise, entre 2008 et 2011."

En effet, alors que l’année 2012 avait été témoin d’une baisse des revenus pour l’ensemble des déciles de la population, mettant tout le monde d’accord, l’année 2013 se trouve être à l’avantage des plus démunis. Ainsi, " les trois premiers déciles de niveau de vie augmentent légèrement, le premier décile progressant de façon plus marquée (+1.1% en euros constants). C’est la première fois depuis le début de la crise qu’il augmente". De l’autre côté du spectre, le dernier décile, celui des plus aisés, subit une baisse moyenne de revenus de 1.8%, "en recul pour la deuxième année consécutive".

Reste à analyser les causes de ce renversement. En premier lieu, comme l’indique l’INSEE, l’impact de la fiscalité a été décisif. "En 2013, les impôts directs représentent 27.9% du revenu disponible des ménages situés au-dessus du neuvième décile, soit 1.9 point de plus qu’en 2012". Toujours du côté des plus aisés, la baisse des taux d’intérêt a engendré de moindres revenus en provenance des capitaux financiers, tout comme la réforme de la fiscalité des dividendes, qui "a pu conduire certaines entreprises (…) à abaisser ou décaler leurs versements de dividendes". Ainsi, une part significative de la baisse des revenus des plus riches provient d’un simple décalage dans le temps de revenus qui seront perçus dans le futur.

De plus, il serait totalement contreproductif de se réjouir d’une baisse des inégalités qui ne serait basée que sur la chute des revenus des plus riches. L’essentiel est ailleurs. Une baisse des inégalités ne peut être considérée comme une bonne nouvelle que si elle se matérialise à travers une hausse des revenus pour la majorité de la population. Ce qui n’est pas le cas pour cette année 2013.

Progression des revenus par décile ; les déciles D1 à D9 partagent la population en dix : 10 % des personnes ont un niveau de vie inférieur à D1, 20 % à D2, etc. Le vingtileC95 est le niveau de vie plancher des 5 % de personnes les plus aisées. (Source INSEE)

Cliquez pour agrandir

En dépit de ce constat, et en second lieu, la progression des revenus des plus modestes est le fait positif de cette publication. Ainsi "l’augmentation du premier décile est principalement due à la hausse des revenus d’activité des actifs occupés. En effet, même si le taux d’activité des personnes les plus modestes est resté stable, ces derniers ont, selon l’enquête Revenus fiscaux et sociaux, bénéficié d’une hausse de leurs revenus salariaux, sous l’effet d’une augmentation des heures travaillées sur l’année". Si cette progression des revenus pour l’année 2013 est heureuse, la baisse du niveau de vie constatée depuis 2008, toujours pour ce premier décile atteint encore 3.5%. C’est donc plus l’inversion de tendance qui est à saluer plutôt qu’une réelle amélioration de la situation.

Evolution des revenus du premier décile (le moins favorisé). 1993-2013 . Source INSEE

Car l’heureuse nouvelle de la baisse des inégalités ne permet pas de cacher la réalité de cette année 2013, c’est-à-dire une croissance économique qui est restée anémique, à 0.7%, et ce, après une croissance de 0.2% pour 2012, et surtout, de 0.2% pour l’année suivante, c’est-à-dire 2014, toujours selon l’INSEE. Ce qui ne permettra pas de soutenir plus fortement la hausse des revenus pour cette même année. 

Ainsi, le gouvernement est bien parvenu à modifier, dans un sens plus équitable, la structure de la distribution de richesse au sein de la société française, mais il a clairement échoué à nourrir le moteur de la croissance économique, seule à même de permettre une amélioration de la situation de l’ensemble de la population. Et surtout de favoriser un retour d’une progression des plus bas revenus à un niveau plus élevé que celui constaté pour cette année 2013. Car pour l’année 2008, ce rythme atteignait le seuil de 2.24%, ou plus de 3% pour les années 2001 et 2002 et plus de 4% en 1998. C’est-à-dire au cours des années de forte croissance.

Car la réduction des inégalités de revenus entre les plus riches et les plus modestes pour cette année 2013, ne change en rien la situation de l’ensemble. C’est-à-dire un constat simple et froid d’une baisse du revenu médian en France, même si celle-ci est minime, soit -0.1%. Car au-delà de la réduction des inégalités, la priorité reste la mise en place d’un contexte économique favorable, donc de forte croissance, qui permettra une hausse générale des revenus, et principalement du premier décile. Sans cela, l’action du gouvernement ne pourra se résumer qu’à déshabiller Paul pour habiller Jacques. Politique sans doute utile en temps de crise, mais insuffisante pour produire un résultat satisfaisant. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

05.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 23/09/2015 - 21:44
Inégalités
Les inégalités ne sont pas le problème. Ce qu'il faut c'est que le revenu des plus pauvres augmente. Mais s'il augmente par transfert social alors on a tout faux. Et dans ce pays on a tout faux. On favorise les embauches au smic on charges les salaires plus élevés...
Les aides sociales sont nécessaires. Mais si elles doivent durer dix ans ou plus , alors elles sont une anomalie.
Fredja
- 23/09/2015 - 12:10
Doctrine socialiste ... à fond
le but, comme pour l'Education Nationale, est de niveller par le bas. Quand tous les riches auront quitté la France, que ceux qui restent auront été lessivés d'impôts pour donner le fruit de leurs efforts aux "pauvres gens", effectivement les inégalités seront réduites... Et alors on sera dans le même état que Cuba. Pas sûr que ce soit ce que les Français désirent !
2bout
- 23/09/2015 - 11:45
Encore un effort !
3 français sur 10 ont vu leurs revenus (disponibles) augmenter, et 6 sur 10 leurs revenus diminuer. Le jour où les riches français ne seront, soit plus riches, soit plus français, le problème des inégalités en France aura enfin trouvé une solution.