En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 7 min 26 sec
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 3 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 4 heures 6 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 5 heures 32 sec
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 5 heures 50 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 6 heures 43 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

il y a 7 heures 23 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’ultragauche tentée par le terrorisme ?; L’équipe Villani en plein doute; LREM : Stanislas Guerini veut refonder le parti; GPA : le gouvernement ne veut pas (maintenant) de la jurisprudence de la Cour de Cassation
il y a 8 heures 2 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 21 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 1 jour 39 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 2 heures 13 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 3 heures 42 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 4 heures 42 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 6 heures 9 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 7 heures 1 min
décryptage > Economie
Conclusions hâtives

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

il y a 7 heures 43 min
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 20 heures 57 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 21 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 1 jour 58 min
© Reuters
Les plus aisés ont subi une baisse moyenne de revenus de 1.8%.
© Reuters
Les plus aisés ont subi une baisse moyenne de revenus de 1.8%.
Appauvrissement général

Plus forte réduction des inégalités en France depuis 1996 : quand le diable se niche malheureusement dans les détails

Publié le 23 septembre 2015
Si le revenu médian des Français est à nouveau en baisse pour l’année 2013, la baisse des revenus des plus aisés conjuguée à la hausse des revenus des plus démunis a permis d’effacer la totalité de l’augmentation des inégalités depuis 2008.
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si le revenu médian des Français est à nouveau en baisse pour l’année 2013, la baisse des revenus des plus aisés conjuguée à la hausse des revenus des plus démunis a permis d’effacer la totalité de l’augmentation des inégalités depuis 2008.

Selon la publication annuelle de l’INSEE, relative au niveau des français pour l’année 2013, c’est-à-dire pour la seconde année du quinquennat de François Hollande, les inégalités de revenus sont en baisse en France. Sous le double effet de la baisse subit par les hauts revenus et de la légère hausse constatée pour les plus bas revenus, la tendance inégalitaire constatée depuis 1996 s’est bien inversée. "Ce repli, d’une ampleur inobservée depuis 1996, efface l’augmentation (…) enregistrée depuis le début de la crise, entre 2008 et 2011."

En effet, alors que l’année 2012 avait été témoin d’une baisse des revenus pour l’ensemble des déciles de la population, mettant tout le monde d’accord, l’année 2013 se trouve être à l’avantage des plus démunis. Ainsi, " les trois premiers déciles de niveau de vie augmentent légèrement, le premier décile progressant de façon plus marquée (+1.1% en euros constants). C’est la première fois depuis le début de la crise qu’il augmente". De l’autre côté du spectre, le dernier décile, celui des plus aisés, subit une baisse moyenne de revenus de 1.8%, "en recul pour la deuxième année consécutive".

Reste à analyser les causes de ce renversement. En premier lieu, comme l’indique l’INSEE, l’impact de la fiscalité a été décisif. "En 2013, les impôts directs représentent 27.9% du revenu disponible des ménages situés au-dessus du neuvième décile, soit 1.9 point de plus qu’en 2012". Toujours du côté des plus aisés, la baisse des taux d’intérêt a engendré de moindres revenus en provenance des capitaux financiers, tout comme la réforme de la fiscalité des dividendes, qui "a pu conduire certaines entreprises (…) à abaisser ou décaler leurs versements de dividendes". Ainsi, une part significative de la baisse des revenus des plus riches provient d’un simple décalage dans le temps de revenus qui seront perçus dans le futur.

De plus, il serait totalement contreproductif de se réjouir d’une baisse des inégalités qui ne serait basée que sur la chute des revenus des plus riches. L’essentiel est ailleurs. Une baisse des inégalités ne peut être considérée comme une bonne nouvelle que si elle se matérialise à travers une hausse des revenus pour la majorité de la population. Ce qui n’est pas le cas pour cette année 2013.

Progression des revenus par décile ; les déciles D1 à D9 partagent la population en dix : 10 % des personnes ont un niveau de vie inférieur à D1, 20 % à D2, etc. Le vingtileC95 est le niveau de vie plancher des 5 % de personnes les plus aisées. (Source INSEE)

Cliquez pour agrandir

En dépit de ce constat, et en second lieu, la progression des revenus des plus modestes est le fait positif de cette publication. Ainsi "l’augmentation du premier décile est principalement due à la hausse des revenus d’activité des actifs occupés. En effet, même si le taux d’activité des personnes les plus modestes est resté stable, ces derniers ont, selon l’enquête Revenus fiscaux et sociaux, bénéficié d’une hausse de leurs revenus salariaux, sous l’effet d’une augmentation des heures travaillées sur l’année". Si cette progression des revenus pour l’année 2013 est heureuse, la baisse du niveau de vie constatée depuis 2008, toujours pour ce premier décile atteint encore 3.5%. C’est donc plus l’inversion de tendance qui est à saluer plutôt qu’une réelle amélioration de la situation.

Evolution des revenus du premier décile (le moins favorisé). 1993-2013 . Source INSEE

Car l’heureuse nouvelle de la baisse des inégalités ne permet pas de cacher la réalité de cette année 2013, c’est-à-dire une croissance économique qui est restée anémique, à 0.7%, et ce, après une croissance de 0.2% pour 2012, et surtout, de 0.2% pour l’année suivante, c’est-à-dire 2014, toujours selon l’INSEE. Ce qui ne permettra pas de soutenir plus fortement la hausse des revenus pour cette même année. 

Ainsi, le gouvernement est bien parvenu à modifier, dans un sens plus équitable, la structure de la distribution de richesse au sein de la société française, mais il a clairement échoué à nourrir le moteur de la croissance économique, seule à même de permettre une amélioration de la situation de l’ensemble de la population. Et surtout de favoriser un retour d’une progression des plus bas revenus à un niveau plus élevé que celui constaté pour cette année 2013. Car pour l’année 2008, ce rythme atteignait le seuil de 2.24%, ou plus de 3% pour les années 2001 et 2002 et plus de 4% en 1998. C’est-à-dire au cours des années de forte croissance.

Car la réduction des inégalités de revenus entre les plus riches et les plus modestes pour cette année 2013, ne change en rien la situation de l’ensemble. C’est-à-dire un constat simple et froid d’une baisse du revenu médian en France, même si celle-ci est minime, soit -0.1%. Car au-delà de la réduction des inégalités, la priorité reste la mise en place d’un contexte économique favorable, donc de forte croissance, qui permettra une hausse générale des revenus, et principalement du premier décile. Sans cela, l’action du gouvernement ne pourra se résumer qu’à déshabiller Paul pour habiller Jacques. Politique sans doute utile en temps de crise, mais insuffisante pour produire un résultat satisfaisant. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 23/09/2015 - 21:44
Inégalités
Les inégalités ne sont pas le problème. Ce qu'il faut c'est que le revenu des plus pauvres augmente. Mais s'il augmente par transfert social alors on a tout faux. Et dans ce pays on a tout faux. On favorise les embauches au smic on charges les salaires plus élevés...
Les aides sociales sont nécessaires. Mais si elles doivent durer dix ans ou plus , alors elles sont une anomalie.
Fredja
- 23/09/2015 - 12:10
Doctrine socialiste ... à fond
le but, comme pour l'Education Nationale, est de niveller par le bas. Quand tous les riches auront quitté la France, que ceux qui restent auront été lessivés d'impôts pour donner le fruit de leurs efforts aux "pauvres gens", effectivement les inégalités seront réduites... Et alors on sera dans le même état que Cuba. Pas sûr que ce soit ce que les Français désirent !
2bout
- 23/09/2015 - 11:45
Encore un effort !
3 français sur 10 ont vu leurs revenus (disponibles) augmenter, et 6 sur 10 leurs revenus diminuer. Le jour où les riches français ne seront, soit plus riches, soit plus français, le problème des inégalités en France aura enfin trouvé une solution.