En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

06.

Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène

07.

Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ovni : l’U.S. Navy dévoile des vidéos de "phénomènes aériens non identifiés" ; Un fossile rare datant de 10 millions d’années éclaire l’évolution de l’Homme
il y a 4 min 26 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

il y a 18 min 28 sec
décryptage > Education
Plus vert que ça tu meurs

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

il y a 28 min 37 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les quatre coins du cœur" : un roman "inédit" de Françoise Sagan, publié aux éditions Plon

il y a 45 min 40 sec
décryptage > Social
Manifestation

Acte 45 des Gilets jaunes : ni retour en force ni convergence des luttes

il y a 1 heure 17 min
pépites > Social
Maintien de l'ordre
Incidents en marge de la Marche pour le climat : la préfecture estime avoir "maîtrisé" la situation
il y a 13 heures 33 min
pépites > High-tech
Révolution
Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"
il y a 15 heures 56 min
light > Insolite
"La vérité est ailleurs"
Echec de l'invasion de la zone 51
il y a 16 heures 48 min
light > Sport
Débuts prometteurs
Coupe du monde de rugby au Japon : première victoire pour le XV de France face à l'Argentine (23-21)
il y a 18 heures 56 min
décryptage > Société
"The Meritocracry Trap"

How meritocracy changed our lives into an endless competition

il y a 21 heures 10 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Le chemin intérieur des prêtres face à la crise des vocations

il y a 10 min 10 sec
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

L'opacité de l'utilisation des deniers publics : un véritable fléau français

il y a 22 min 46 sec
décryptage > Société
Etat nounou, Papa Macron

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

il y a 40 min 15 sec
décryptage > Economie
Etat des lieux

A la suite de politiques de Quantitative Easing, l'ensemble des banques centrales du monde se trouvent dans un corner

il y a 1 heure 54 sec
pépite vidéo > Culture
Emotion
Le coq de Notre-Dame de Paris est exposé pour les Journées du patrimoine
il y a 12 heures 57 min
pépite vidéo > Social
Infiltration
Les images de la Marche pour le climat perturbée par les black blocs
il y a 14 heures 2 min
pépite vidéo > International
Bruit des bottes
Les Etats-Unis vont envoyer des renforts militaires dans le Golfe après les attaques en Arabie saoudite
il y a 16 heures 29 min
pépite vidéo > Media
Rivalité
Valérie Trierweiler confirme que Ségolène Royal avait exigé son départ de la rédaction de "Paris Match"
il y a 17 heures 42 min
pépites > Social
Mobilisation
Gilets jaunes : 163 interpellations à Paris, des black blocs ont perturbé la manifestation pour le climat
il y a 20 heures 6 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Les défis de l'Eglise face à la mutation de la société française

il y a 22 heures 31 min
© https://www.flickr.com/photos/shelbychicago/4466548524
L’usage des mots en "-phobie" inonde les médias.
© https://www.flickr.com/photos/shelbychicago/4466548524
L’usage des mots en "-phobie" inonde les médias.
Peur du vide

Pourquoi la phobophobie est la seule phobie que nous devrions nous autoriser dans le débat public

Publié le 15 septembre 2015
Utilisé pour décrire quelqu'un qui n'aime pas une pratique religieuse ou sexuelle sans raison, par dégoût ou ignorance, le suffixe "-phobie" est une vieille tactique rhétorique qui vise à neutraliser esprit critique et discernement.
Membre de l'Institut, professeur de philosophie à l'université Paris-I Panthéon-Sorbonne et à la Ludwig-Maximilians-Universitat de Munich, Rémi Brague est l'auteur de nombreux essais dont Europe, la voie romaine (1992), la Sagesse du monde ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rémi Brague
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Membre de l'Institut, professeur de philosophie à l'université Paris-I Panthéon-Sorbonne et à la Ludwig-Maximilians-Universitat de Munich, Rémi Brague est l'auteur de nombreux essais dont Europe, la voie romaine (1992), la Sagesse du monde ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Utilisé pour décrire quelqu'un qui n'aime pas une pratique religieuse ou sexuelle sans raison, par dégoût ou ignorance, le suffixe "-phobie" est une vieille tactique rhétorique qui vise à neutraliser esprit critique et discernement.

L’usage de mots avec suffixe en "phobie" connaît depuis quelques années une inflation qu’il me semble intéressant d’étudier. Phobos veut dire en grec "peur". Les psychiatres utilisent le suffixe qui en dérive pour nommer des craintes irraisonnées et irrépressibles : celle des espaces confinés, dite "claustrophobie" ou au contraire celle de la foule, qu’on appelle "agoraphobie". Symétriquement, ils se servent du grec philia pour nommer des attirances malsaines comme la nécrophilie ou la zoophilie.

>>> Lire également : Ce chantage à l'islamophobie dont la France et l'Europe doivent à tout prix se libérer pour faire face à la crise des migrants

Aujourd’hui, l’usage des mots en "phobie" a rompu ses digues et inonde les médias. Les deux les plus usités, jusqu’à la nausée, sont incontestablement "homophobie" puis, plus récemment,  "islamophobie". On a vu apparaître, dans le même contexte religieux, des termes apparentés comme "judéophobie", que j’ai pour ma part découvert comme titre d’un ouvrage de P. A. Taguieff paru en 2002, voire "christianophobie", risqué en 2003 par un juif observant, le juriste Joseph H. Weiler. Mais leur écho médiatique n’est pas comparable, de très loin, à celui des deux exemples déjà cités.

A quoi servent de tels mots ? Il y a là une tactique ancienne et éprouvée, même avant que l’on élargisse l’usage de ce si efficace suffixe. Qu’on se rappelle l’état de l’Europe, et de la France en particulier à l’époque de l’Union Soviétique, et même alors que son numéro 1 était Staline. On avait bien sûr le droit de ne pas être communiste. Mais on n’avait pas celui de critiquer l’URSS, ou le Parti de son pays. Celui qui s’y risquait était aussitôt étiqueté "anticommuniste". Or, Sartre l’a dit en 1961 : "un anticommuniste est un chien" (Situation IV, p. 248). Ce monstre enragé était en effet censé être dévoré de haine : contre les communistes, contre les pays appelés ainsi, contre les partis qui les gouvernent et leurs dirigeants, contre le "marxisme". Sans la moindre raison, bien sûr…

Les mots brandis ont changé, la tactique est restée la même. Parler de "phobie" est une tactique de terreur et d’intimidation. Elle suggère que l’on n’aime pas telle pratique sexuelle ou religieuse sans raison aucune, par dégoût, par ignorance, par bêtise, par "intolérance". Elle sert à interdire l’esprit critique, c’est-à-dire, pour rester au grec, celui qui pratique le discernement. Quelles distinctions s’empêche-t-on de pratiquer, de la sorte ? J’en vois trois, fort évidentes. D’abord celle qui permet de séparer le bon du mauvais, pour garder l’un et éviter l’autre. Mais aussi celle qu’il faut observer entre les personnes, toujours respectables, et leurs pratiques et leurs demandes. Enfin, la différence de niveau qui sépare la répugnance instinctive du rejet mûrement réfléchi et argumenté.  

Imaginons ce que donnerait un tel procédé dans le cas du tabac. Les médecins et les statisticiens disent que son usage augmente les chances d’attraper, mettons, un cancer du poumon ou de la vessie, bref que le tabac entraîne tout ce que l’on imprime maintenant sur les paquets de cigarettes. Pourquoi ne pas les taxer, et avec eux l’Etat qui interdit de fumer dans les lieux publics, de "fumophobie" ?

Mais quels sont les meilleurs amis des fumeurs ? Ceux qui les rassurent sur le caractère anodin du tabac, les flattent sur leur bonne santé — et qui d’ailleurs, heureuse coïncidence, fabriquent et vendent des cigarettes ? Ou ne serait-ce pas plutôt ceux qui les mettent en garde contre les conséquences éventuelles de la tabagie ? Et donc les ennemis du tabac ?

On serait donc bien inspiré de s’abstenir des mots qui se terminent en "-phobie", voire d’inscrire dessus, dans les couleurs des faire-part de décès : "nuit gravement à la pensée".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

06.

Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène

07.

Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JG
- 17/09/2015 - 08:53
@Bulldozer et remi Brague
Nous aimerions que les musulmans eux-mêmes critiquent l'islam comme avant eux les chrétiens ont su le faire, par l'exégèse de la Bible, cela nous éviterait effectivement de dire des bêtises sans savoir.....mais il paraît qu'un obscur calife il y a quelques siècles a déclaré que le Coran était la parole directe de Dieu et que personne n'avait le droit d'en faire l'exégèse....
Pour Mr Brague : agoraphobie = peur des grands espaces et non pas peur de la foule....même s'il y a parfois foule dans les grands espaces ;-)) (merci pour votre remarquable article!!)
Bulldozer
- 16/09/2015 - 07:58
Ben tiens
D'ailleurs certains n'ont que ça à faire, appliquer leur "esprit critique" à une religion, toujours la même, partout, tout le temps. Mais ça n'a rien à voir avec de l'aversion ou de la peur, c'est de l'esprit critique on vous dit. Il n'y a qu'à voir le niveau de l'esprit critique dans les commentaires et tribunes islamophobes (oups !) d'Atlantico pour se rendre compte qu'on a affaire à de véritables amoureux de Descartes et d'Épicure, et pas du tout de bon gros xénophobes identitaires tout ce qu'il y a de plus ordinaire et grossier.
Anouman
- 15/09/2015 - 21:45
Amusant
Mais pour le tabac, dont je ne conteste pas les risques on peut parler de fumophobie ambiante, sans conteste chez certains, et pire encore l'autophobie des ligues de vertu routière qui elles, relèvent de la pure religion.