En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

04.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

05.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

06.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

07.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 38 min 1 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 1 heure 56 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 3 heures 26 min
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 4 heures 57 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 6 heures 4 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 6 heures 36 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 7 heures 26 min
décryptage > Politique
Paysage politique

Etiquettes partisanes : le paradoxe des municipales

il y a 7 heures 55 min
décryptage > Justice
"Penelope Gate"

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

il y a 8 heures 32 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 1 heure 47 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 2 heures 13 min
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 3 heures 41 min
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 5 heures 48 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 6 heures 21 min
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 7 heures 5 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 7 heures 37 min
décryptage > Environnement
Atlantico Business

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

il y a 8 heures 17 min
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 22 heures 44 min
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 1 jour 5 heures
© Reuters
Le pape François, depuis le synode, ne cesse de faire l’éloge de la famille traditionnelle et semble donner des gages aux défenseurs du dogme évangélique.
© Reuters
Le pape François, depuis le synode, ne cesse de faire l’éloge de la famille traditionnelle et semble donner des gages aux défenseurs du dogme évangélique.
Motu Proprio

Synode sur la famille : malgré les tensions en vue, le pape ne change pas de ligne

Publié le 29 mars 2016
Dans un Motu Proprio publié le 8 septembre par le Vatican, le pape allège la procédure canonique pouvant conduire à une nullité de mariage et tend ainsi la main aux divorcés remariés. A quelques semaines de la deuxième session du synode sur la famille, les discussions s'annoncent mouvementées.
Historien et journaliste, spécialiste du catholicisme, Christophe Dickès a dirigé le Dictionnaire du Vatican et du Saint-Siège chez Robert Laffont dans la collection Bouquins. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la politique étrangère et à...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Dickès
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Historien et journaliste, spécialiste du catholicisme, Christophe Dickès a dirigé le Dictionnaire du Vatican et du Saint-Siège chez Robert Laffont dans la collection Bouquins. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la politique étrangère et à...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un Motu Proprio publié le 8 septembre par le Vatican, le pape allège la procédure canonique pouvant conduire à une nullité de mariage et tend ainsi la main aux divorcés remariés. A quelques semaines de la deuxième session du synode sur la famille, les discussions s'annoncent mouvementées.

Atlantico : Comment analyser sa volonté d'assouplir les structures de décisions liées à la famille ?

Christophe Dickès : Ce geste est extrêmement important. Comme vous le dites, il s’agit tout d’abord d’un Motu proprio, c’est-à-dire d’une décision prise littéralement « de son propre chef ». Jusqu’à présent, le pape avait utilisé le Motu proprio afin d’encadrer la gestion financière du Vatican et du Saint-Siège. Cette fois, il l’utilise pour des raisons pastorales. Il montre par là une volonté ferme d’avancer sur un sujet qui lui tient à cœur.

Le deuxième élément important est que ce texte donne davantage de pouvoirs aux évêques. Il s’agit là d’un autre point très concret qui répond à la feuille de route que s’est donné le pape. Depuis son élection, François ne cesse de dire qu’il souhaite appliquer ce que l’on appelle le principe de subsidiarité : quand une décision peut être prise par les évêques, elle doit l’être. Sous-entendu, elle ne doit pas remonter jusqu’à Rome. Il s’agit pour le pape François de désengorger le tribunal romain de la Rote qui traite les dossiers en appel. Benoît XVI souhaitait cette forme de décentralisation du pouvoir. François l’applique en responsabilisant davantage les évêques. Mais tous les évêques dans le monde ne sont pas des experts en droit canon. Loin s’en faut. Ce qui ne sera pas sans poser de problèmes, même s’ils pourront recevoir l’aide de spécialistes au sein de leur diocèse.

Le troisième élément –le plus symbolique- est que le Motu proprio entrera en application le 8 décembre prochain, soit le premier jour de l’année jubilaire placée sous le signe de la miséricorde dont on sait qu’il s’agit d’un thème central du pontificat. Le pape argentin souhaite montrer la générosité de l’Eglise à l’égard de ceux qui se sentent exclus de la communion en allégeant la procédure en nullité qui, par ailleurs, sera gratuite…

A quelques semaines du début de la deuxième session sur le synode de la famille, comment est reçue cette déclaration chez les catholiques ? 

Il est un peu trop tôt pour répondre à ces questions. Bien évidemment, il n’échappera à personne que la publication d’un tel texte a été décidée avant le synode sur la famille… Ce geste est parfaitement calculé. Il vise à mon sens à couper l’herbe sous le pied de tous ceux qui souhaitaient utiliser la procédure en nullité sur la question des divorcés remariés, au centre des polémiques l’année passée.

Depuis quelques temps déjà, les publications sur la doctrine du mariage se multiplient. Les partisans d’un assouplissement doctrinal montent au créneau, tout comme les opposants. On sait qu’une majorité du synode 2014 s’est prononcé contre un assouplissement de la discipline, après le scandale provoqué par un rapport d’étape rédigé visiblement par le Secrétaire du Synode, le cardinal Lorenzo Baldisseri, et le progressiste Mgr Bruno Forte, ceci avec la bénédiction du pape François… Ce que j’ai appelé une sorte de « coup d’Etat par le haut » contre la majorité des pères synodaux. En publiant le Motu proprio, François montre qu’il est, ultimement, le dernier à décider de la direction à prendre. Bref, il joue pleinement le rôle de monarque, ce qui est un paradoxe chez cet homme qui ne cesse d’évoquer la collégialité, c’est-à-dire le partage du pouvoir.

Si le pape trouve difficilement une majorité et une adhésion à ses propos, comment arrivera t-il à changer les choses ? Le veut-il vraiment ? 

Là encore, les prochaines semaines le diront mais la tension est déjà palpable dans la presse et à l’ombre de la basilique Saint-Pierre. Par exemple, l’Eglise africaine s’est positionné très clairement contre le comportement néo-colonialiste du cardinal allemand Walter Kasper voulant faire de la situation occidentale une règle pour le monde entier.

Mais ce n’est pas la seule à être monté au créneau. Onze cardinaux de différentes nationalités viennent de publier en plusieurs langues un livre sur le mariage dans l’Eglise catholique (disponible chez Artège le 17 septembre). On peut lire notamment les mots du cardinal Ruini : « L’optique d’un synode est clairement universelle, et nul ne peut prétendre que celui-ci se consacre uniquement aux problèmes particuliers de telle ou telle zone géographique ou culturelle. »

Derrière ses paroles, le pape change la procédure, donc la forme. Mais le fond est-il différent de ses prédécesseurs ? Est-il aussi progressiste qu'on veut nous laisser le croire ?

Le pape François, depuis le synode, ne cesse de faire l’éloge de la famille traditionnelle et semble donner des gages aux défenseurs du dogme évangélique. Et le Motu proprio dit clairement s’inscrire dans la continuité de l’enseignement des dernières années. Mais ce texte peut  constituer au contraire un nouveau tournant de sa politique. Il peut révéler sa volonté de remettre la question des divorcés remariés dans le débat. Dernièrement par exemple, dans un message adressé à une université catholique argentine, il a fait l’éloge de la « tradition vivante » et donc d’une « certaine » adaptation de la doctrine aux situations de chacun…

Cependant, ici, il ne faut pas faire dire au Motu proprio de François ce qu’il ne dit : le pape modifie le processus juridique décisionnel mais pas les éléments qui font la nullité d’un mariage (mariage contraint, immaturité de l’un des époux, volonté de ne pas procréer…). Néanmoins, on ne peut s’empêcher de penser qu’en donnant cette facilité au pouvoir épiscopal, les demandes en nullité peuvent se multiplier alors que Jean-Paul II puis Benoît XVI avaient donné des consignes très claires contre la recrudescence de ces procédures.

Propos recueillis par Cécile Picco

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

04.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

05.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

06.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

07.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires