En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

07.

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 7 min 52 sec
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 2 heures 8 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 3 heures 39 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 3 heures 51 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 5 heures 24 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 5 heures 39 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 5 heures 59 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 6 heures 26 min
décryptage > Media
Nouveau média

FILD : « le magazine digital qui renoue avec le journalisme de terrain »

il y a 6 heures 41 min
décryptage > International
Stratégie de lutte

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

il y a 7 heures 58 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 1 heure 35 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 2 heures 20 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 3 heures 49 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 4 heures 21 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 5 heures 28 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 5 heures 52 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 6 heures 21 min
light > High-tech
Covid-19
Coronavirus : alimenter chaque élève en air pur avec des masques fixés à leur bureau
il y a 6 heures 31 min
décryptage > Santé
Diabète et obésité

Prévenir la Covid-19 c’est possible et voilà comment agir sur ses propres facteurs de risques

il y a 7 heures 5 min
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 8 heures 32 min
"Dans les eaux profondes", de Sara Lovestam, éditions Actes Sud.
"Dans les eaux profondes", de Sara Lovestam, éditions Actes Sud.
Le livre du jour

"Dans les eaux profondes", de Sara Lovestöm : un sujet tabou, traité sans voyeurisme

Publié le 03 septembre 2015
Malte, petit garçon de cinq ans, est entouré de secrets et ne doit pas parler de l’alcoolisme de sa mère, de la violence de son beau-père, et du trop gentil et trop parfait Roger au comportement étrange et à la maison pleine de fantômes, sinon les services sociaux viendront le chercher à la crèche pour l’emmener loin de sa maman.
Benita Kusel pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benita Kusel est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malte, petit garçon de cinq ans, est entouré de secrets et ne doit pas parler de l’alcoolisme de sa mère, de la violence de son beau-père, et du trop gentil et trop parfait Roger au comportement étrange et à la maison pleine de fantômes, sinon les services sociaux viendront le chercher à la crèche pour l’emmener loin de sa maman.

L'auteur

Née en 1980 en Suède, Sara Lovestöm, professeur de suédois pour émigrés, écrit une rubrique pour l’important magasine gay anglais QX. Actes Sud a publié son premier roman : "Différente", qui à remporté le prix du Swedish book championship. Ecrivain engagée, Sara Lovestöm signe des oeuvres originales et résolument contemporaines.

Thème

Malte, petit garçon de cinq ans, est entouré de secrets et ne doit pas parler de l’alcoolisme de sa mère, de la violence de son beau-père, et du trop gentil et trop parfait Roger au comportement étrange et à la maison pleine de fantômes, sinon les services sociaux viendront le chercher à la crèche pour l’emmener loin de sa maman. Alors Malte ne dit rien mais doute de l’attitude de Roger. Est-ce ainsi qu’un adulte aime un enfant ? Et maman, si je parle, va-t-elle continuer à m’aimer ? Et puis il y a le Témoin , un transsexuel enfermé depuis des années, de son plein gré, derrière sa fenêtre donnant sur la cours de la crèche, qui observe l’étrange manège de ce trop gentil Roger avec le petit garçon de cinq ans. De douloureux souvenirs d’enfance hantent le Témoin; alors il décide d’agir pour sauver Malte et se sauver lui-même en s’acceptant dans sa nouvelle identité sexuelle.

Points forts

- Une écriture subtile.

- Un sujet difficile traité avec pudeur.

- Aucun voyeurisme.

Points faibles

- Les personnages se croisent de façon confuse.

- L’histoire du Témoin est trop complexe.

En deux mots

1. Cette banale histoire de maltraitance et de pédophilie racontée avec les mots d’un enfant qui a un besoin impératif d’être aimé, donne de la légèreté et de la tendresse à ce sujet si difficile :

- Les maitresses d’écoles sensibilisées au problème de pédophilie, mais pleines de certitudes  soupçonnent la mauvaise personne : un transsexuel, un monstre à leurs yeux, qui ne rentre pas dans les bonnes cases de la société, alors que l’enfant voit en lui la bonne personne qui peut le sauver.

- La mère aimante et malheureuse, reste une femme en recherche d’affection, attirée par le charme extérieur du beau Roger malgré les avertissements de son enfant qui, lui, voit son coté sombre.

- Même si Malte comprend tout, il obéit pour être aimé de sa mère, et devient un enfant de 5 ans livré à la perversité d’un adulte apparemment bien sous tous rapports.

2. Un sujet terrible, tabou.

Un livre troublant qui fait réfléchir sur l'attention que l’on porte aux apparences, et sur la lucidité du regard des enfants sur le monde des adultes.

Une phrase

Page 188/189. Pour que sa mère puisse se reposer, Malte accepte d’aller chez Roger après la crèche . Ce jour-là , Malte salit son pull , Roger lui demande de l’enlever : "Malte torse nu, se tient à l’un des pieds de la table qui soutiennent la cage ( aux oiseaux). Roger prépare du sirop et met un DVD dans le lecteur. Il aimerait qu’ils parlent. Dans les coins, les ombres translucides se déploient. L’oiseau pâle hérisse son plumage. Malte ne prend pas la main que lui tend Roger, mais le suit. Roger l’installe sur le canapé et s’assoit à coté de lui. Il regarde Malte dans les yeux et pose sa lourde main sur son épaule. On va parler un peu d’amour, dit-il, avec son sourire le plus gentil. Tu sais ce que c’est ? Malte n’acquiesce pas. Il ne secoue pas la tête non plus. C’est sans doute une question piège, de celles que posent les adultes quand ils veulent vous faire la leçon. Mais Roger garde le silence. Ça veut dire aimer, répond enfin Malte. La main de Roger va et vient sur son épaule, comme s’il le massait. Malte espère ne pas être obligé d’enlever son pantalon aussi. Exactement, dit Roger. L’amour c’est quelque chose de très beau, tu ne trouves pas ? Malte pense à maman qui lui dit toujours : "Tu ne m’aimes pas ?" Il faut répondre "si", autrement elle se met à pleurer."

Recommandation

BonBon

Tweet Culture-Tops

Un sujet tabou, traité sans voyeurisme.

Informations

"Dans les eaux profondes", de Sara Lovestam, éditions Actes Sud.

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
VV1792
- 03/09/2015 - 22:56
Mea culpa: dans ma courte
Mea culpa: dans ma courte liste des sujets a cultiver pour bien faire rentrer la propagande, j' ai oublie le meilleur: la pauvre famille musulmane humble et respectueuse de la Republique qui subit tous les jours, la peur au ventre, les regards mechants des francaouis qui les entourent mais qui tiennent bon dans l' adversite, etc..
VV1792
- 03/09/2015 - 22:49
Et lorsque l' on voit ensuite
Et lorsque l' on voit ensuite des acteurs comme G Depardieu, qui ont joue dans ce types de films bien propagandeux ou soi-disant a messages ( il y en a plethore..pas un seul dans l' autre sens...meme Bernanos a du se retourner dans sa tombe.. jouer un pretre sans meme savoir ce qu'est un ministere..), ou constamment notre pays a ete sali, maintenant aller donner la lecon que ce type de propagande nous a rendus ramollosdu bulbe et degeneres, est inacceptable. Qu' il paye pour tout le mal qu' il a repandu n' est que ce qu' il merite. Sa nationalite francaise devrait lui etre retiree.
VV1792
- 03/09/2015 - 22:42
Ah bon, le pedophile n'est
Ah bon, le pedophile n'est pas un cure.. La ficelle est qd meme grosse, le monstre, ce n'est pas le transsexuel, mais non voyons, le pauvre, comme il souffre tellement deja.. Si, comme dit Poutine, on n' appelle pas cela de la propagande, on nous prend vraiment pour des demeures.. Il est vrai que question propagande, nos bonnes series televisees francaise font encore mieux. En l' espace de 20 ans, on a eu droit a: l' immigre toujours victime du francais blancs et gros porcs, les forces de police pourris et gros cons racistes molestant les pauvres gentils rappeurs, les cures aux mains moites, aux regards torves et concupiscents toujours suspects d' etre des violeurs d'enfant, les pauvres ecolos progressistes expulses de leurs squat fournieristes, la pauvre mere sdf victimes des pressions de sa famille mais qui se revolte afin qd meme de pouvoir avorter, la pauvre tantouze victime des quolibets de son entourage mais qui trouve heroiquement les forces pour s' assumer et s' affirmer malgre les menaces, etc, etc..Et je passe tous les poncifs a caractere segregation sociale pour bien nous faire lire le monde avec la grille socialo-marxiste...de l' air..