En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 26 min 16 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 49 min 48 sec
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 1 heure 16 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 2 heures 45 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 3 heures 56 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 5 heures 47 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 7 heures 10 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 8 heures 24 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 9 heures 21 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 10 heures 22 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 39 min 42 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 1 heure 3 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 2 heures 13 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 3 heures 24 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 4 heures 40 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 6 heures 27 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 8 heures 7 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 9 heures 8 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 9 heures 39 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 10 heures 38 min
© Reuters
Des chercheurs constatent un lien entre le fait d'évoluer dans un environnement désordonné et la capacité à avoir des objectifs clairement identifiés.
© Reuters
Des chercheurs constatent un lien entre le fait d'évoluer dans un environnement désordonné et la capacité à avoir des objectifs clairement identifiés.
Le bénéfice du bazar

Comment le désordre sur votre bureau peut vous permettre de clarifier vos idées

Publié le 17 août 2015
Un lien qui pourrait s'expliquer par le besoin de compenser le désordre, dans une culture qui ressent ce qui n'est pas ordonné comme anxiogène.
Christine Marsan est psycho-sociologue, co-auteur de l'intelligence collective, co-créons en conscience le monde de demain et Entrer dans un monde de coopération : Une néo-RenaiSens. Elle écrit régulièrement sur son blog.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christine Marsan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christine Marsan est psycho-sociologue, co-auteur de l'intelligence collective, co-créons en conscience le monde de demain et Entrer dans un monde de coopération : Une néo-RenaiSens. Elle écrit régulièrement sur son blog.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un lien qui pourrait s'expliquer par le besoin de compenser le désordre, dans une culture qui ressent ce qui n'est pas ordonné comme anxiogène.

Atlantico : Dans une récente étude parue dans le Journal of Environmental psychology, des chercheurs constatent un lien entre le fait d'évoluer dans un environnement désordonné et la capacité à avoir des objectifs clairement identifiés. Comment l'expliquer selon vous ? 

Christine Marsan : Une fois posé le fait que l’étude a été faite aux Pays-Bas et que l’une des caractéristiques des Hollandais est le besoin de précision et d’ordre, la suite devient plus claire. Afin de compenser un désordre qu’il soit relationnel, environnemental ou organisationnel, les personnes vont avoir besoin de se fixer des objectifs clairs afin de diminuer l’anxiété liée au désordre.

En tenant compte des caractéristiques interculturelles, l’application au contexte français dépendra surtout de la personnalité des individus. On pourra observer une réduction du désordre soit par la clarification d’objectifs, soit par des procédures plus détaillées (notamment dans les entreprises), ou la quête de sens pour apporter une rationalité à ce qui est vécu et compenser l’aspect anxiogène du déséquilibre apporté par le chaos.

L'étude nous apprend qu'un environnement inconsciemment "abandonné" permet de percevoir un objectif fixé comme un retour à un ordre rassurant. Quelle influence un environnement ordonné et structuré a-t-il sur la capacité à se projeter dans l'avenir ?

Nous ne sommes pas habitués à gérer le chaos, l’impermanence, l’incertitude (habituellement plus aisé pour les Asiatiques, élevés aux lois du Tao). Pour nous, fils de la rationalité cartésienne, l’incertitude, le désordre sont source d’anxiété et nous cherchons alors à le réduire et ceci en nous donnant des objectifs et visions du futur qui permettent de se projeter dans l’avenir, d’imaginer, de déployer notre pensée rationnelle et linéaire et concevoir des étapes logiques pour envisager demain.

Ces résultats permettent-ils de mieux comprendre les interactions entre l'environnement physique des hommes et l'homme lui-même ?

Si nous regardons les méthodes récentes d’agriculture telle la permaculture (mode d'organisation d'une production agricole inspirée d'écosystèmes naturels ndlr), les principes visent à mieux comprendre les lois du vivant que l’on va retrouver décrites notamment par le biomimétisme et qui vont permettre de concilier harmonie et efficacité à partir d’une meilleure compréhension de l’environnement et des différents règnes du vivant. Une des lois fondamentales étant l’interdépendance de tout ce qui est vivant, être humain compris. Ces interactions constantes conduisent à chercher l’harmonie qui repose sur l’ordre qu’il soit pragmatique, ou esthétique.

Comment mettre ces résultats à profit dans la vie de tous les jours ? Un désordre "voulu" peut-il être aussi bénéfique ?

Toute évolution de la vie passe par différentes étapes dont celles de déconstruction d’une phase précédente s’accompagnant de la dissolution des repères qui conduit à faire le deuil du passé. Cette déconstruction peut être vécue comme un chaos, car elle est déstabilisante et souvent comme le dit le proverbe, "il faut faire un nettoyage de printemps", c’est-à-dire réaliser du vide avant d’envisager de remplir à nouveau à partir de nouveaux éléments (objets, projets…).

Alors oui le désordre est bénéfique car il permet une recomposition des basiques, de l’essentiel de sa vie et déterminer quels sont les nouveaux objectifs à atteindre, les nouvelles étapes à construire et en sachant accueillir le chaos, c’est permettre au vide de laisser advenir les nouveaux possibles. En cela le chaos est fertile, d’ailleurs dans toutes les mythologies du monde, la création (et donc l’ordre) est advenue d’un chaos primordial.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Alexis Franco
- 31/08/2015 - 15:22
@ Clerloge
Bonjour, vous trouverez l'étude complète ici : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0272494415300256