En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

03.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

04.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

07.

Les Etats moyens d’Asie, ces alliés "naturels" pour la France et l’Europe

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Campagne des municipales
Agnès Buzyn regrette le terme de "mascarade" et confirme sa volonté de ne "pas laisser à Anne Hidalgo les pleins pouvoirs" à Paris
il y a 7 heures 19 min
pépites > High-tech
Outil numérique
Assemblée nationale : les députés votent en faveur de l'application de traçage StopCovid
il y a 9 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

La Révolution et l’Empire dans le cinéma français : plusieurs bons films pour cette période historique agitée ! Humour et délectation

il y a 10 heures 39 min
light > Science
Cratère de Chicxulub
L'astéroïde à l’origine de l’extinction des dinosaures aurait suivi la trajectoire la plus dangereuse possible
il y a 12 heures 37 min
décryptage > Société
Lutte contre le virus

StopCovid : les dangers d’un mirage

il y a 13 heures 52 min
pépites > Justice
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany est condamné en appel à cinq ans de prison, son épouse Isabelle à quatre ans d’emprisonnement
il y a 15 heures 4 min
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 17 heures 41 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 18 heures 44 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 19 heures 17 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 19 heures 59 min
light > Politique
Bras de fer avec Twitter
Donald Trump menace de "fermer" les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
il y a 8 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Autre qu’on adorait" de Catherine Cusset : superbe graine de Prix

il y a 10 heures 26 min
décryptage > Economie
Leçons du confinement

Dépendance et pertes d’exploitation : les assureurs battus sur tous les fronts face à la crise du coronavirus…

il y a 12 heures 25 min
pépites > Politique
Soutien
Deuil après la mort d’un enfant : l’Assemblée nationale approuve enfin et à l’unanimité le congé de 15 jours
il y a 13 heures 50 min
pépites > Europe
Solidarité
Covid-19 : la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour sortir de la crise
il y a 14 heures 36 min
pépite vidéo > Science
Bond de géant pour l’humanité
Plus que quelques heures avant le premier vol habité de SpaceX
il y a 15 heures 32 min
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 17 heures 57 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 19 heures 6 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 19 heures 38 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 20 heures 17 min
© Reuters
Le roi d’Arabie saoudite et François Hollande.
© Reuters
Le roi d’Arabie saoudite et François Hollande.
Or noir

Salmane le magnifique, roi d’Arabie saoudite et roi de France

Publié le 30 juillet 2015
Le souverain saoudien avait déjà une capitale : Riyad. Il en a maintenant une deuxième : Vallauris.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le souverain saoudien avait déjà une capitale : Riyad. Il en a maintenant une deuxième : Vallauris.

Salmane ben Abdelaziz Al Saoud fait beaucoup parler de lui. Il dispose d'une gigantesque résidence à Vallauris qu'il tient de son papa, Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud. Il y est actuellement. Et ça fait jaser les jaloux et les mauvaises langues.

Pour pouvoir se baigner paisiblement le roi d'Arabie saoudite a privatisé la plage qui se trouve juste en dessous de sa villa. Il n'a eu aucune difficulté à obtenir toutes les autorisations préfectorales et gouvernementales nécessaires. Un homme qui nous achète des Rafales a droit à énormément de considération. Ça n'empêche pas les riverains de protester et de pétitionner contre. Ce sont de mauvais patriotes peu soucieux de l'avenir des ailes françaises et de notre balance commerciale !

La sécurité de Salmane ben Abdelaziz Al Saoud est assurée par ses gardes du corps et par la police française. Or à sa demande deux policières qui faisaient partie du dispositif protégeant la plage ont été priées d'aller regarder ailleurs. Et là ça proteste encore plus le chœur des indignés s'enrichissant d'indignés en uniforme. C'est qu'on ne comprend rien à la fragilité et à la délicatesse des Saoudiens. Car les policières auraient pu être émoustillées à la vue du roi, de ses cousins et de ses proches en maillot de bain.

Et qui sait à quels gestes parfaitement déplacés elles auraient pu se livrer ? La pudeur masculine n'est pas un vain mot en Arabie saoudite. Oui mais il y aura des policiers hommes quand les femmes du souverain se baigneront ? Objection non retenue : elles ne se baignent pas !

Ce qui a été moins remarqué, et qui est quand même remarquable, c'est que le roi Salmane est arrivé sur la Côte d'Azur en compagnie de 1000 personnes. 1000 personnes ! Vous en connaissez beaucoup vous des milliardaires, des potentats, des rois et des présidents qui se déplacent en si nombreuse compagnie ? La villa du roi Salmane étant trop petite pour les loger tous des centaines de chambres ont été louées dans des hôtels sur la Croisette à Cannes.

Et ça c'est bon pour la France, c'est bon pour le commerce. Le président du syndicat des hôteliers locaux l'a souligné avec force. "Des centaines de limousines louées, 15 à 20 000 fleurs achetées tous les jours !" La galanterie n'est pas non plus un vain mot en Arabie saoudite. Et plus on a de femmes plus on est galant.

Le président du syndicat hôtelier n'apprécie pas qu'on cherche des poux dans la tête du roi Salmane : "il ne faudrait pas qu'il parte pour le Maroc ou on lui ferait certainement moins de misères". Une inquiétude totalement injustifiée. Le roi Salmane dispose certes d'un somptueux palais à Casablanca. Mais il n'ira pas. Car il aurait l'impression de ne pas avoir bougé de chez lui. Même langue, même religion. Vallauris c'est beaucoup plus dépaysant.

Le souverain saoudien est un homme civilisé : à partir d'un certain nombre de milliards on est toujours quelqu'un de civilisé. Mais c'est aussi un homme d'affaires avisé et attentif. Il doit avoir en effet en mémoire ce qui s'est passé à Courchevel il y a quelques années. Un oligarque ukrainien avait loué en quelque sorte la ville pour fêter son cinquantième anniversaire. Des centaines de chambres retenues dans les hôtels les plus luxueux de la station. Un spectacle de cirque grandiose. Des cadeaux pour tous les enfants de la ville. Des call-girls venues d'Ukraine, au grand dam de la main d'œuvre locale, en jet-privé pour ses invités.

Cela lui aurait coûté la bagatelle de 5 millions d'euros. Comme on lui demandait pour quelle raison il avait dépense une telle fortune l'oligarque ne se démonta pas. "C'est pour prouver à mes associés, à mes clients et à mes concurrents que ma fortune est bien solide". Salmane, roi d'Arabie saoudite, obéit sûrement aux mêmes raisons. Les cours de l'or noir saoudien étant sérieusement menacés par le pétrole et le gaz de schiste américains il veut lui aussi montrer qu'il a de l'oseille. 

Et n'oubliez pas : le A-book de Benoît Rayski, Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme, est toujours disponible à la vente sur Atlantico éditions : 

Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

03.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

04.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

07.

Les Etats moyens d’Asie, ces alliés "naturels" pour la France et l’Europe

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 30/07/2015 - 16:37
C'est vrai
La villa est trop petite, elle n'en loge que 500 ! Il y a aussi dans le coin un chemin interdit pour cause de potentat africain très en cours du temps de la France Afrique , m'étant trompée de direction je m'étais faite refoulée , en tout cas c'est la preuve que nos régions sont jolies !
winnie
- 30/07/2015 - 16:18
France,
Tu as encore baisser ta culotte !
Nargath
- 30/07/2015 - 15:13
Rafale
Sauf erreur de ma part, les saoudiens ne nous on pas acheter de Rafales. Il s'agit du Qatar. Mais bon la différence entre ces deux "états" n'est pas aisée à cerner...