En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

06.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Cocasse
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 31 min 50 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 1 heure 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 1 heure 40 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 3 heures 56 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 4 heures 58 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 5 heures 24 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 6 heures 16 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 6 heures 30 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 6 heures 43 min
décryptage > Religion
Double impasse

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

il y a 6 heures 54 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 1 heure 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 1 heure 36 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 3 heures 24 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 4 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 5 heures 39 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 6 heures 24 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 6 heures 32 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 6 heures 50 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 22 heures 48 min
Atlantico games

Rocket League : du fun, pur et simple

Publié le 17 juillet 2015
Il est de ces jeux qui ne paient pas forcément de mine, mais qui se révèlent d'un potentiel impressionnant – sous couvert d'action simpliste, Rocket League propose en réalité une expérience riche, satisfaisante, et surtout, extrêmement fun...
Greg Jacomet, 24 ans, est éditeur du magazine Parisian Gentleman, éditorialiste pour le magazine "The Rake" et un expert aujourd’hui très réputé en matière de parfumerie, notamment masculine.  Il est également un grand spécialiste du monde des jeux...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Greg Jacomet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Greg Jacomet, 24 ans, est éditeur du magazine Parisian Gentleman, éditorialiste pour le magazine "The Rake" et un expert aujourd’hui très réputé en matière de parfumerie, notamment masculine.  Il est également un grand spécialiste du monde des jeux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il est de ces jeux qui ne paient pas forcément de mine, mais qui se révèlent d'un potentiel impressionnant – sous couvert d'action simpliste, Rocket League propose en réalité une expérience riche, satisfaisante, et surtout, extrêmement fun...

Rocket League fait partie de cette catégorie de jeu aux concepts si incroyablement stupides que l’on a l’impression de perdre des neurones rien qu’à en lire la description, mais aux mérites pourtant tellement évidents une fois la manette en mains qu'il ne devient possible de s'arrêter de jouer qu'au prix d'efforts surhumains.

Les développeurs de chez Psyonix ont en effet frappé très fort : le jeu aurait été téléchargé plus de 2 millions de fois dans la semaine selon le compte Twitter du développeur, et son succès ne semble pas près de s'arrêter. Nous vivons donc dans un monde où un jeu qui propose de diriger des voitures jouant au football avec un ballon surdimensionné peut devenir une sensation vidéo-ludique mondiale – et c'est là une chose  merveilleuse.

Quiconque osant affirmer le contraire n'a de toute évidence jamais connu la joie de marquer un but à l'aide d'un habile saut périlleux arrière. En voiture.

Une voiture capable de sauter, d'effectuer des double-sauts même, de voler quelques secondes à l'aide d'un turbo surpuissant qui crache des flammes par le pot d'échappement, d'ajuster sa position en l’air, de faire des vrilles, des saltos, et de foncer à toute vitesse sur une balle trois fois plus grosse qu'elle pour tenter de l'envoyer dans le but adverse.

Une partie en mode "standard" se joue à 3 contre 3, le nombre idéal, à l'équilibre parfaitement dosé entre action chaotique et finesse stratégique. Il est également possible de jouer à 1 contre 1 – parfait pour régler ses comptes, à 2 contre 2 et finalement à 4 contre 4, où le jeu dégénère presque invariablement en un chaos de tôle froissée et d'explosions de rire à la vue d'une voiture adverse se faisant rentrer dans le pare-choc arrière par l'un de ses coéquipiers, et qui se retrouve propulsée à l'autre bout du terrain sans autre forme de procès.

Sous une apparence plus que simpliste se cache en réalité une véritable profondeur de jeu. Si les commandes sont excessivement aisées à prendre en main, et si n'importe qui peut s'amuser rapidement, Rocket League est doté d'un nombre suffisant de techniques avancées et de subtilités dans le gameplay pour que la différence entre un bon joueur et un débutant soit tout à fait claire.

Un véritable sport en définitive, du foot comme on pourrait l'imaginer joué dans l'univers de Mad Max – la violence en moins. Car l'univers de Rocket League est entièrement dénuée d'armes, de sang, et même d'êtres humains. Les voitures ressemblent à des engins télécommandés, l'antenne en sus. Il est possible de détruire un véhicule adverse en lui fonçant dessus à grande vitesse, mais cela ne rapporte aucun point, et la "destruction" n'est que temporaire ; l'adversaire réapparaîtra à côté de son but quelques secondes après.

Pour l'emporter, il faut marquer des buts : c’est l'unique moyen. La possibilité de détruire un véhicule adverse n'est qu'un effet secondaire de la joyeuse frénésie qui règne en maître sur le terrain. Rocket League, c'est aussi tout un univers coloré, où les stades où se déroulent les matchs sont remplis de supporters en transe qui retiennent leur souffle et grincent des dents quand la balle frôle un but, chantent et tapent du pied à l'engagement, et hurlent de joie quand une équipe marque.

Et ce n'est pas un simple détail – cette atmosphère festive apporte énormément au jeu. C'est une célébration de l'absurdité du concept, pleinement assumée et diablement amusante.

Les arènes où se déroulent les matchs sont d'une grande simplicité également – pas d'obstacles, les murs sont incurvés de manière à permettre aux voitures d'y rouler et d'y envoyer la balle. Les règles sont simples : marquer le plus de buts possibles. Les contrôles sont simples à prendre en main. Les matchs sont courts : 5 minutes de jeu, avec prolongation en cas d'égalité – suffisamment long pour qu'il y ait un véritable enjeu, mais suffisamment court pour qu'une défaite ne soit jamais décourageante.

La complexité naît de la nature même du jeu. C’est un sport virtuel, où seul compte l'habilité des joueurs et leur capacité à jouer en équipe, et où les stratégies s'élaborent sur le moment : rien n'est plus grisant qu'une improvisation spontanée qui se conclue en un but magnifique, montré au ralenti et sous tous les angles après l’action.

Débordant de qualités, Rocket League un titre conçu avec soin et doigté ; un jeu compétitif qui n'oublie pas d'être fun et qui encourage le travail en équipe, l'audace et l'improvisation. Une expérience nerveuse, viscérale, excitante et débordante de joie : tout ce dont un jeu multijoueur a besoin d'être, en définitive, pour trouver son public et briller de mille feux.

Fait relativement rare dans l'industrie du jeu actuelle : en plus d'être proposé à petit prix, Rocket League ne comporte aucune micro-transaction supplémentaire, pour l'instant en tout cas. Tous les objets sont cosmétiques, débloquables en jouant normalement, et n'apportent aucun avantage en jeu.

Un futur grand de l'eSport ?

Pour ceux qui se poseraient la question : Les serveurs sont partagés entre les versions PS4 et PC, ce qui permet aux joueurs des deux plates-formes de se retrouver dans la même équipe ou de s'affronter – mais attention, il n'est pour l'instant pas possible de créer un groupe avec un ou des amis entre les deux plates-formes !

 

Nom : Rocket League

Genre : Sport, arcade, compétitif

Plates-formes : PC, PS4 (multijoueur cross-plateforme)

Développeur : Psyonix Inc.

Date de sortie : 7 août 2015

Prix : environ 20€ (actuellement gratuit avec l'abonnement PS+)

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

06.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires