En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
"La vie est facile, ne t’inquiète pas" de Agnès Martin-Lugand. Ed. Michel Lafon. Prix : 16,95 euros, 317 pages.
Atlanti-culture
"La vie est facile, ne t'inquiète pas" : une belle histoire à vivre comme à lire
Publié le 07 juillet 2015
Avec
Après le succès de "Les gens heureux lisent et boivent du café", Agnès Martin-Lugand confirme, avec "La vie est facile, ne t'inquiète pas", roman qu'on lit d'une traite, qu'elle a vraiment du talent.
Valérie Nivet-Doumer est chroniqueuse pour le site Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Nivet-Doumer est chroniqueuse pour le site Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après le succès de "Les gens heureux lisent et boivent du café", Agnès Martin-Lugand confirme, avec "La vie est facile, ne t'inquiète pas", roman qu'on lit d'une traite, qu'elle a vraiment du talent.
Avec

Thème

"La vie est facile, ne t’inquiète pas" est la suite du best-seller "Les gens heureux lisent et boivent du café ", traduit en plusieurs langues, et dont les droits cinématographiques ont été acquis par le producteur américaine Harvey Weinstein.

Partie noyer son chagrin en Irlande après la mort accidentelle de son mari Colin et de sa petite fille Clara, Diane est maintenant revenue à Paris depuis un an et s’investit corps et âme dans son café littéraire pour tenter de se reconstruire.

A force de patience et d’attentions toutes en finesse, Olivier, le célibataire idéal et transi d’amour, arrive à faire tomber toutes les barrières de Diane, au point même de lui faire franchir le pas vers une nouvelle cohabitation à deux. Pourtant un événement imprévu vient tout chambouler et la replonge dans sa vie irlandaise…

Points forts

- Une écriture efficace qui nous tient en haleine jusqu’au bout, puisqu’on lit ce roman d’une traite. Lecture facile et rapide.

- La personnalité d’Edward est de loin la plus complexe et aussi la plus réussie.

Points faibles

- Mis à part celui d’Edward, les personnages sont un peu trop caricaturaux. Diane, femme enfant et veuve éplorée, Félix, homo rigolo déjanté, Olivier, amant trop parfait… -

La cadence effrénée avec laquelle Diane engloutit les cafés et grille les cigarettes, est peu vraisemblable et de toute façon, beaucoup trop récurrente dans le texte.

- Même si l’ambiance est avant tout psychologique, un peu plus de rythme n’aurait rien gâché… *

En deux mots

Avant tout, il faut savoir qu’ Agnès Martin-Lugand est psychologue de formation. Après ça, on ne s’étonnera pas que ses personnages nous paraissent familiers et qu’on peut sans difficulté s’identifier à eux. Rajoutons à cela que le thème principal du livre traite du deuil, un sujet douloureux et universel, et l’on comprendra mieux les dizaines de milliers de lecteurs qu’elle a rencontrés lors de son premier roman publié en auto- édition à 0, 89 euros sur la plate forme Kindle Amazone. Ils ne se sont pas trompés et ont avalé, comme moi, "les gens heureux lisent et boivent du café" avec une seule question en tête à la fin : Que vont devenir Diane, Félix et les autres ? Grâce à ses lecteurs de la première heure, Agnès Martin-Lugand a vite été récupérée par une maison traditionnelle et nous livre la suite de son premier best-seller, cette fois sur papier. On n’est pas déçus, elle nous conforte dans son talent de narratrice et assouvit nos attentes. Une belle histoire à vivre comme à lire…

Recommandation

Excellent Excellent

Tweet Culture-Tops

Une belle histoire à vivre comme à lire.

Suivre @culturetops sur Twitter.

Informations

"La vie est facile, ne t’inquiète pas" de Agnès Martin-Lugand. Ed. Michel Lafon. Prix : 16,95 euros, 317 pages.

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
La France, cette île perdue au milieu des océans ? Tout ce que révèle (aussi) ce dont Emmanuel Macron n’a PAS parlé
04.
Nous avons déjà obtenu de bons résultats : le vrai/ faux des déclarations d’Emmanuel Macron sur sa politique économique
05.
Emmanuel Macron : la conférence de presse dont on se souviendra parce qu’il... n’y avait rien de particulier à en retenir
06.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
07.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
04.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
05.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
06.
Etudiante, Nathalie Loiseau s'est présentée sur une liste d'extrême droite
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires