En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
"Kamarades" (tome 1 : la fin des Romanov), de Benoit Abtey & Jean Baptiste Dusséaux et dessins de Mavalen Goust.
Atlanti-culture
Le coup de cœur de la semaine : "Kamarades" tome 1 (La fin des Romanov), une BD au secours de l'Histoire
Publié le 05 juillet 2015
Amour, politique et imagination: le 1° tome de la bande dessinée "Kamarades" revisite excellemment la Révolution Russe, d'Octobre 1917.
Jean-Pierre Dusséaux est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Dusséaux pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Dusséaux est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Amour, politique et imagination: le 1° tome de la bande dessinée "Kamarades" revisite excellemment la Révolution Russe, d'Octobre 1917.

L'auteur

Benoit Abtey écrit des romans d’aventure et a déjà publié une BD consacrée à l’enfance d’Arsène Lupin. Jean-Baptiste Dusséaux est réalisateur de cinéma et de documentaires TV. Les crayons & les pinceaux ont été tenus par Mayalen Goust qui dessine comme elle respire. "Kamarades" est le premier volume d’une série qui devrait en compter trois.

Thème

Une façon de romancer l’Histoire, une des plus marquantes du début du 20e Siècle, quand la révolution d’Octobre changea la marche du Monde. Petrograd début 1917: en pleine agitation révolutionnaire, deux jeunes gens, Ania et Volodia, tombent amoureux l’un de l’autre. Lui est un simple soldat cosaque sorti du rang, elle est en fait la princesse Anastasia Romanova, fille du tsar de toutes les Russies !! Tout les sépare mais leur amour est sincère. Lui ne sait pas qu’il est tombé amoureux de la fille de la famille Romanov que ses camarades et lui espèrent renverser. Elle, apprendra trop tard la vérité, mais se perdra en voulant le sauver. Car c’est sans compter les coups de poker de l’histoire : leur route va croiser celle d’un autre militant, personnage trouble dont ils ignorent qu’il va jouer un rôle décisif dans les événements : Joseph Vissarionovitch Djougachvili, alias Staline ! Points forts Un récit simple et limpide qui rend ces personnages crédibles et cette aventure "possible". En effet Staline a réservé à l’histoire tellement de surprises qu’on se plait à rêver que cette aventure soit vraie. Quand l’amour contrarie le cours de l’histoire nos cœurs sont prêts à s’embraser... Quant aux dessins ils sont tout simplement superbes et, par la composition et le cadrage, rendent compte au-delà des mots du chaos de cette époque tourmentée.

Points faibles

Pour goûter pleinement ce récit il vaut mieux posséder un minimum de connaissance historique de l’époque et des protagonistes qu’elle met en scène. Sinon c’est une bonne "révision" !

En deux mots...

La bande dessinée est un support idéal pour raconter l’Histoire avec un grand H et bien sûr des histoires car elle permet par le dessin de faire vivre l’époque à travers décors et costumes. A défaut du cinéma qui remplit cette mission d’imaginaire de superbe manière la BD fonctionne comme un « story board » qui permet de se plonger dans un univers. Ça n’est donc pas étonnant qu’il y ait de plus en plus de passerelle entre cinéma et BD, à travers des adaptations célèbres et l’engagement de nombreux cinéastes dans cette aventure.

Recommandation

BonBon

Suivre @culturetops sur Twitter.

Tweet Culture-Tops

A découvrir et à lire en attendant la suite.

Informations

"Kamarades" (tome 1 : la fin des Romanov), de Benoit Abtey & Jean Baptiste Dusséaux et dessins de Mavalen Goust. Editions Rue de Sèvres.

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
04.
Retraites : ça coince. Santé : ça bloque. Protection sociale : ça n’avance pas. Macron n’aura aucun résultat durable s’il n’a pas le courage d’inviter le privé dans le jeu.
05.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
06.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
07.
Manifestante blessée : les phrases méprisantes et odieuses de Macron. Mais ce n'est pas vraiment de sa faute. Car il ne peut pas faire autrement.
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires