En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
Manuel Valls assistant à un match de foot.
Un petit tour (en avion) et puis s’en va
Vallsgate : pourquoi ce type d’affaires ne laisse pas de traces durables dans l’opinion
Publié le 12 juin 2015
Manuel Valls a créé le scandale en se rendant à Berlin à bord d'un avion de la République accompagné de ses enfants pour assister à la finale de la Ligue des champions, le tout aux frais du contribuable. Mais ce genre d'affaires ne laisse généralement pas de traces, à condition de faire rapidement son mea culpa.
Rédacteur en chef du service politique du Figaro, il a co-écrit avec Marie-Benedicte Allaire "L'incroyable septennat" en 2002 (Fayard). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Goulliaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédacteur en chef du service politique du Figaro, il a co-écrit avec Marie-Benedicte Allaire "L'incroyable septennat" en 2002 (Fayard). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Manuel Valls a créé le scandale en se rendant à Berlin à bord d'un avion de la République accompagné de ses enfants pour assister à la finale de la Ligue des champions, le tout aux frais du contribuable. Mais ce genre d'affaires ne laisse généralement pas de traces, à condition de faire rapidement son mea culpa.

Atlantico : Selon un sondage Elabe pour BFMTV, 77% des Français étaient choqués du voyage de Manuel Valls à Berlin à bord du Falcon officiel en présence de ses deux enfants pour assister à la finale entre la Juventus et le Barça. Le Premier ministre a justifié son voyage par une rencontre avec Michel Platini pour l'Euro 2016. Quels peuvent être les dommages à long terme dans l'opinion d'une telle affaire ?

Philippe Goulliaud : Manuel Valls a-t-il commis une "faute" ou une "erreur" ? Lui, pour sa part, reconnait une erreur de communication et de sensibilité mais pas de faute. Il estime qu'il avait le droit d'effectuer ce déplacement pour rencontrer Michel Platini. Néanmoins, les Français sont en droit d'avoir des doutes.

A l'instar de nombreux hommes politiques, il a péché par manque de compréhension de l'état de l'opinion. Il a été en quelque sorte enivré par les signes positifs. Il sortait d'un Congrès du Parti socialiste réussi à Poitiers  pour enchaîner sur un voyage à Berlin  et s'apprêtait à annoncer son plan pour les PME. Il se sentait trop fort et c'est le piège qui menace les hommes politiques.

Y a-t-il eu des cas dans lesquels ce type d'affaires s'est avéré être la goutte d'eau qui a fait déborder le vase ? Qu'est ce qui fait qu'une affaire "coûte" ou non à un homme politique ? 

On se souvient d'affaires beaucoup plus graves. Récemment, l'affaire Cahuzac, puis l'affaire Thévenoud qui ont mené à la démission des ministres. Bien sûr, ces cas étaient différents, nous étions face à des fautes lourdes.

Mais les affaires comparables à celle qui touche aujourd'hui Manuel Valls sont nombreuses. Par exemple, en 2008,  Christian Estrosi alors secrétaire d'Etat à l'Outre-mer avait effectué un voyage en jet privé au frais de l'Etat pour assister à un pot à l'Elysée. En 2000, Christian Blanc, ex-secrétaire d'Etat au Grand Paris, avait présenté sa démission du gouvernement parce qu'il avait acheté pour 12 000 euros de cigares. Au même moment, Alain Joyandet, ex-secrétaire d'Etat à la Coopération et à la francophonie, quittait le gouvernement pour avoir utilisé un avion privé lors d'un de ses déplacements mais aussi pour avoir bénéficié d'un permis de construire illégal.  

Où en Manuel Valls vis-à-vis de l'opinion ?

Pour Manuel Valls il était urgent de réagir très vite pour ne pas laisser s'installer cette image de ministre profiteur ou de ministre qui ne réalise pas l'état de la société. Il a certes beaucoup attendu et a été raide mais il a fait un acte de contrition et c'était indispensable. Pour ce qui est des conséquences à long terme, il est très difficile d'anticiper la réaction des Français. Jusque là Manuel Valls paraissait plutôt épargné par ces affaires d'argent et par ces histoires d'avantages. Mais cette fois, il n'a pas senti, lui qui est un expert de la communication, l'opinion. Son image est en sens écornée.

En 1995, on apprend que le fils d'Alain Juppé, Laurent, loge dans appartement de la ville de Paris situé rue Jacob, fraîchement rénové et dont le loyer a été réduit. Dans quelle mesure cette affaire avait-elle marqué l'opinion ?

Ce qu'il reste aujourd'hui de cette affaire, c'est sa fameuse phrase : "Je suis droit dans mes bottes". Réaction qui a ancré son côté hautain qu'on lui attribuait déjà. Et cela a certainement perturbé son rapport avec les Français qu'il a mis du temps à reconstruire. Donc pour Alain Juppé, cette affaire avait été lourde de conséquences.

Qu'est ce qui fait que certaines affaires sont plus vite balayées que d'autres ?

Ce qui fait la différence, c'est la capacité à tout mettre sur la table, il faut entrer dans le détail des choses. François Fillon en 2011 lorsqu'il avait utilisé un Falcon de la République pour se rendre en Egypte avec sa famille. Sur place, il avait emprunté un avion de la flotte égyptienne mis à disposition à l'époque par Hosni Moubarak. (A croire que les avions ne réussissent pas aux hommes politiques !). Il avait alors frôlé la catastrophe mais en coupant l'herbe sous les pieds du Canard Enchaîné qui s'apprêtait à révéler l'affaire, il s'en était plutôt bien sorti. Il avait un temps d'avance dans la communication.

L'opinion a-t-elle toujours réagi de la même manière ?

Elle est aujourd'hui plus que jamais intransigeante et elle le sera de plus en plus. Nous nous dirigeons vers des pratiques à la scandinave. C'est plus ennuyeux mais c'est aussi plus sain.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
03.
Loi Alimentation : sans surprise, les effets pervers s'accumulent
04.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
05.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
06.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
07.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
SOS partis disparus : quand la démocratie française s’abîme dans une crise d’immaturité collective
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
06.
La droite après Les Républicains
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
joke ka
- 13/06/2015 - 15:29
"ce genre d'affaires ne
"ce genre d'affaires ne laisse généralement pas de traces"
moi je m en souviendrai lors des régionales et idem en 2017
il n'y a pas pire profiteurs que les socialos qui se permettent de donner des leçons à tout le monde
après Mitterand et Cahuzac, Thevenoud,Agnes Saal, Aquilino Morelle,Hollande & ses femmes ,le poste gratifiant d'Harlem Desir etc..elle est belle la vie de ces socialistes aux frais des pauvres "grincheux" de Français ...
y a t-il encore des benêts à vouloir voter pour cette clique de profiteurs?
joke ka
- 13/06/2015 - 11:32
gogos
Ce gouvernement nous prend pour des gogos de payeurs: donc normal qu'on soit grincheux quand on apprend que l donneur de leçons no 2 dépense en 1 seul voyage de détente en famille l'équivalent de la retraite annuelle d'un retraité lambda qui a travaillé 46 ans de sa vie et qu'on l'étrangle d'impôts et de taxes pour agrémenter son temps de loisirs en famille: personne ne l'a obligé à faire de la politique et être 1er ministre si cette charge lui pèse il n'a qu'à démissionner et faire autre chose mais surtout qu'il arr^te de nous prendre pour des c...! et nous faire de la morale
après Cahuzac, Thévenoud, Aquilino Morelle,Agnès Saal, Valls etce n'est que la partie immergée de l'iceberg ..tous des profiteurs qui se drapent dans leurs vertus à petits prix : "faites ce que je dis et laisser moi profiter de mes privilèges en paix "

Vincennes
- 13/06/2015 - 10:00
"Quand on est pas au niveau de l'exemplarité/de l'éthique
doit être écarté" disait ce teigneux.....lui qui prend (d'après on entourage) de très haut quelconque réflexion, semblant dire, comme l'expliquait de Malherbes : "je vous EMMERDE" !!. Cambadélis, en a fait les frais lorsqu'il l'a prévenu que son "petit voyage" avec ses "enfants" de 24/22 ans !!! avait fuité au Congrès, car venu à Poitiers en Falcon.....lui déconseillant de partir à Berlin. Réponse par un sourire narquois qu'on lui connait bien en nous traitant de GRINCHEUX qui ne comprennent RIEN et qui s'en remettraient!!!
A sa place, je n'en serais pas aussi sur que ça