En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

02.

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

03.

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

04.

La pandémie a transformé les champs de pétrole en champs de ruines

05.

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

06.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

07.

Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

03.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

04.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

05.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

06.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo, les rêves suscités par l’Indochine et l’Extrême-Orient, de 1924 à 1951

il y a 7 heures 34 min
pépite vidéo > Consommation
Parfums de l'été
Paris : Matthieu Carlin, le chef pâtissier du Crillon, propose les glaces du célèbre palace dans un food truck
il y a 8 heures 43 min
light > France
Lieu mythique
Covid-19 : Sénéquier, le célèbre établissement de Saint-Tropez, ferme temporairement
il y a 10 heures 23 min
pépites > Economie
Monde d'après
Plan de relance : Bruno Le Maire annonce le déblocage d’un milliard d'euros en faveur des relocalisations
il y a 12 heures 30 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive
il y a 13 heures 56 min
pépite vidéo > Santé
Protection contre le virus
Port du masque : Olivier Véran présente la règle "ABCD"
il y a 15 heures 4 min
décryptage > Culture
Et "Le bateau ivre" ça se prononce comment en wesh wesh ?

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

il y a 17 heures 11 min
décryptage > Economie
Réorientation

Mais à quoi va servir l’épargne accumulée par les Français depuis le confinement ?

il y a 17 heures 57 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

La pandémie a transformé les champs de pétrole en champs de ruines

il y a 18 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Roumeli - Voyages en Grèce du Nord" de Patrick Leigh Fermor, vagabondage dans une Grèce inconnue des touristes

il y a 1 jour 7 heures
pépites > France
Acted
Français tués au Niger : Jean Castex va présider une cérémonie d’hommage ce vendredi
il y a 7 heures 58 min
pépites > International
Diplomatie
Donald Trump annonce un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 9 heures 54 sec
pépites > Environnement
Pollution
Une plainte a été déposée contre Nestlé pour pollution après la mort de milliers de poissons dans les Ardennes
il y a 10 heures 56 min
pépites > International
Bras de fer diplomatique
Recep Tayyip Erdogan accuse Emmanuel Macron de "colonialisme" et de "spectacle" pour sa visite au Liban
il y a 13 heures 21 min
pépites > Santé
Démasquée
Une médecin du Bas-Rhin a été suspendue pour avoir délivré de faux certificats médicaux contre le port du masque
il y a 14 heures 12 min
décryptage > Santé
Evolution de la pandémie

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

il y a 16 heures 9 min
décryptage > Santé
Lutte contre le virus

Vous avez dit "cluster" ?

il y a 17 heures 30 min
décryptage > Politique
Gestion des crises

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Europe
Molle Union

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

il y a 18 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Amazonia" de Patrick Deville, exploration littéraire au coeur du pays d'Aguirre

il y a 1 jour 7 heures
© OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP
© OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP
Bonnes feuilles

Dialogues avec Geneviève de Gaulle Anthonioz : les raisons de son engagement contre la grande pauvreté

Publié le 15 juin 2015
Rappelons que, déportée à Ravensbrück à la suite d’une dénonciation (elle fut torturée par la Gestapo et la bande de Bonny et Lafon), elle s’y lia d’amitié avec Germaine Tillion et fut "épargnée" car Himmler voulait en faire une "monnaie d’échange" à un moment où de Gaulle prenait la tête de la France Libre. A la Libération, cette femme intransigeante (le premier volume des Mémoires du Général de Gaulle lui est dédié) s’engagea dans un nouveau combat, contre la misère. Elle fut ainsi à l’origine de la fameuse loi de 1958 , dite "loi contre la grande pauvreté". Extrait de "Dialogues avec Geneviève de Gaulle Anthonioz", de Michaël de Saint-Chéron, publié chez grasset (2/2).
Michaël de Saint-Chéron
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Haut fonctionnaire au Ministère de la Culture,  interlocuteur d’André Malraux, d’Elie Wiesel, d’ Emmanuel Lévinas, il fut aussi l’ami et le confident de Geneviève de Gaulle-Anthonioz avec laquelle il écrivit un livre d’entretiens (publié en 1998 aux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rappelons que, déportée à Ravensbrück à la suite d’une dénonciation (elle fut torturée par la Gestapo et la bande de Bonny et Lafon), elle s’y lia d’amitié avec Germaine Tillion et fut "épargnée" car Himmler voulait en faire une "monnaie d’échange" à un moment où de Gaulle prenait la tête de la France Libre. A la Libération, cette femme intransigeante (le premier volume des Mémoires du Général de Gaulle lui est dédié) s’engagea dans un nouveau combat, contre la misère. Elle fut ainsi à l’origine de la fameuse loi de 1958 , dite "loi contre la grande pauvreté". Extrait de "Dialogues avec Geneviève de Gaulle Anthonioz", de Michaël de Saint-Chéron, publié chez grasset (2/2).

MSC : À quoi cette situation est- elle finalement due ? Est- ce une question qui ne s’adresse qu’à l’État, qu’à la société dans son ensemble, ou bien à chacun d’entre nous individuellement, c’est- àdire à chaque citoyen en même temps qu’aux instances publiques et politiques ?

GGA : Je crois que nous avons de plus en plus tendance, dans nos sociétés à développement élevé, à rejeter les plus faibles et les moins performants. Ce phénomène m’inquiète, même par rapport à l’Europe qui est en train de se faire, l’Europe des quinze, qui j’espère, va encore s’élargir grâce aux pays du centre. Je crains que ce ne soit l’Europe des plus malins, des plus riches, de ceux qui vont gagner, et que les autres restent de plus en plus en arrière. Dans ce grand train qui se met en marche, il y a des wagons qui ne vont plus être accrochés. C’est quelque chose à quoi nous devons tous pro fondément réfléchir, non pas seulement les gens qui vont dans les bidonvilles, mais tous ceux qui ont une responsabilité politique. Tous ceux qui ont une pensée devraient examiner comment nous pourrions éviter ce que l’on appelle la société à deux vitesses, qui n’est pas digne d’une démocratie.

>>>>>>>>>>>>>>>>> A lire également : Dialogues avec Geneviève de Gaulle Anthonioz : emprisonnée et monnayée par Himmler

Dans les pays du tiers- monde, il y a souvent une énorme pauvreté, mais il commence à y avoir un degré en dessous de cela, c’est- à- dire les plus pauvres parmi les pauvres. Nous avons maintenant des équipes d’ATD Quart Monde dans les pays d’Afrique et d’Asie, comme aux Philippines ou en Thaïlande, mais aussi en Amérique du Sud 1. Elles vont là où les gens sont les plus rejetés. Au Burkina Faso, en particulier, beaucoup de femmes sont rejetées. C’est un pays très pauvre, alors lorsqu’un homme veut se débarrasser d’une femme qui ne le satisfait plus et qu’il ne peut plus nourrir, c’est très simple, il l’accuse de sorcellerie et il la chasse. Elle arrive donc dans ces bidonvilles surpeuplés, où se retrouvent de même les enfants en surnombre.

Nous avons dans ces pays des équipes qui s’occupent de ces enfants et de ces femmes rejetés de tout le monde pour tenter de leur redonner une dignité, un statut social et leur apprendre un métier. En fait, ATD Quart Monde a une double action.

Mais c’est aussi à la société qu’il nous faut transmettre l’expérience des plus pauvres et le témoignage de leur valeur.

À la fin des années 1980, je suis allée avec un autre responsable du volontariat accompagner une délégation d’ATD Quart Monde, deux hommes et trois femmes, pour rencontrer l’ancien président de la République François Mitterrand. Ce jour- là, il avait fait le vide dans son bureau et demandé qu’on ne le dérange pas. Puis il a noté des questions. Et, à tour de rôle, ces femmes et ces hommes ont dit ce qu’ils jugeaient important. Le Président en a été si frappé qu’il y a fait allusion dans ses voeux aux Français de 1989.

C’est à cela qu’il faut arriver. Quand on pense que ces gens sont incapables de se faire entendre de cette façon, comment ne pas s’indigner du gâchis qui consiste à les laisser dans des endroits sordides où personne ne tient compte d’eux, et que le plus limité des bureaucrates les fiche à la porte, parce qu’ils ne savent pas demander ce qu’il faut ?

Si on prend conscience qu’en les respectant ils parviendront à se faire entendre, je vous assure que cela en vaut la peine. Nous n’avons pas le droit de maltraiter quiconque car toute l’humanité est précieuse. Il n’y a pas un être humain qui ne soit précieux, cela je l’ai appris à Ravensbrück. Le plus défiguré de tous est infiniment précieux.

C’est pourquoi la Shoah est quelque chose de si monstrueux, parce que avoir détruit des êtres humains simplement parce qu’ils étaient juifs est terrifiant, même si l’on peut détruire un être humain sans l’exterminer.

Extrait de "Dialogues avec Geneviève de Gaulle Anthonioz - suivis de La traversée du bien", de Michaël de Saint-Chéron, publié chez Grasset, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires