En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

03.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"

06.

Coronavirus : l’après crise sera violente

07.

Selon des chercheurs allemands, l'Antarctique était recouvert d'une forêt luxuriante qui abritait des dinosaures

01.

Stéphane Guillon : nippon mais mauvais

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Lucidité
Baccalauréat, confinement, élections municipales, pénurie de masques : les principales annonces d’Edouard Philippe sur TF1 sur la crise du coronavirus
il y a 8 heures 42 min
pépites > Terrorisme
Rebondissement
Meurtre de Daniel Pearl : le Pakistan annule la peine de mort d’Omar Sheikh, le citoyen britannique condamné
il y a 10 heures 19 min
light > Science
Découvertes scientifiques
Selon des chercheurs allemands, l'Antarctique était recouvert d'une forêt luxuriante qui abritait des dinosaures
il y a 11 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le grand écart, Chronique d’une démocratie fragmentée" de Pascal Perrineau : une analyse en profondeur des revendications et colères sociales

il y a 13 heures 8 min
pépites > Défense
Ennemi invisible
Opération Barkhane : quatre soldats français ont été contaminés par le coronavirus
il y a 14 heures 53 min
pépites > Europe
"Mea Culpa"
Coronavirus : la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'excuse auprès de l'Italie
il y a 16 heures 24 min
pépites > Santé
Chiffres inquiétants
Covid-19 : 570 décès auraient déjà été enregistrés dans les Ehpad depuis le début de l'épidémie dans le Grand Est
il y a 17 heures 16 min
décryptage > International
Cavalier seul ?

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

il y a 19 heures 3 min
décryptage > International
Cité de Dieu

Brésil : les gangs remplacent l’Etat

il y a 19 heures 43 min
décryptage > Société
Confinement

Inquiétudes sur le monde qui vient

il y a 20 heures 10 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 1er avril en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 28 min
light > Culture
Impact de l’affaire Matzneff
Jean-Marie Gustave Le Clézio décide de quitter le jury du Prix Renaudot
il y a 10 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Boussole" de Mathias Enard : un livre d’une érudition éblouissante

il y a 12 heures 53 min
pépites > International
Bataille de chiffres
Coronavirus : les autorités américaines estiment que la Chine a menti sur le nombre de morts et falsifié les chiffres
il y a 13 heures 34 min
pépites > Economie
Nouvelles demandes
Les Etats-Unis comptabilisent désormais 6,6 millions de chômeurs de plus en une semaine
il y a 15 heures 19 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
La droite réfléchit à sa stratégie de rebond, Valeurs Actuelles l’enfonce (en même temps que les autres); Marine Le Pen surfe sur la colère des réseaux sociaux, le gouvernement balance sur elle; Tracer sans fliquer ?; Tensions sur l’approvisionnement
il y a 16 heures 44 min
pépite vidéo > Politique
Scénarios du déconfinement
Mission d’information : retrouvez l’intégralité de l’audition d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 17 heures 51 min
décryptage > Défense
Soutien

Covid-19 : la garde nationale aux abonnés absents

il y a 19 heures 18 min
décryptage > Media
Candidats

France Télévisions : la bataille pour la présidence de l’audiovisuel public se lance (timidement)

il y a 19 heures 56 min
décryptage > Economie
Cicatrices

Coronavirus : l’après crise sera violente

il y a 20 heures 28 min
© Reuters
La guerre est déclarée... sur internet
© Reuters
La guerre est déclarée... sur internet
Cyberguerre

Et la Chine déclara la guerre numérique qu’elle préparait soigneusement depuis plus de 20 ans

Publié le 28 mai 2015
La guerre est déclarée... sur Internet. La Chine l'a annoncée à travers un éditorial publié mercredi 20 mai dans le journal de l'Armée populaire de libération. Et de nombreux jalons ont déjà été posés pour préparer ce conflit.
Emmanuel Lincot est professeur à l’institut catholique de Paris, spécialiste de l’histoire politique et culturelle de la Chine contemporaine. Il est également chercheur-associé à l’Iris et a publié récemment « Chine, une nouvelle puissance culturelle -...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Lincot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Lincot est professeur à l’institut catholique de Paris, spécialiste de l’histoire politique et culturelle de la Chine contemporaine. Il est également chercheur-associé à l’Iris et a publié récemment « Chine, une nouvelle puissance culturelle -...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La guerre est déclarée... sur Internet. La Chine l'a annoncée à travers un éditorial publié mercredi 20 mai dans le journal de l'Armée populaire de libération. Et de nombreux jalons ont déjà été posés pour préparer ce conflit.

Atlantico : Dans l'éditorial du quotidien de l'Armée populaire de libération, la Chine justifie son entrée en guerre numérique. Les "forces hostiles de l’Occident et une minorité de traîtres idéologiques" sont pointées du doigt comme ses enemis qui utilisent la toile pour attaquer le Parti Communiste chinois. Pourquoi la Chine a-t-elle senti le besoin à ce moment précis d'affirmer haut et fort qu'elle entrait en guerre ? 

Emmanuel Lincot : l’usage de la cyberguerre a été clairement prôné par d’éminents chercheurs chinois au lendemain de la guerre du Golfe dans un ouvrage connu en français sous le titre "La guerre hors limites" (1). Le but est de concurrencer l’hégémon américain par des moyens non conventionnels. Conduire ce type de guerre correspond d’abord à des besoins de nature idéologique. Il s’agit d’inscrire le recours à une guerre asymétrique dans une logique qui est celle de l’intimidation psychologique ou du harcèlement continu.

Bref, tout ce que les spécialistes de polémologie connaissent depuis au moins Mao Zedong et dont l’interprétation la plus magistrale en fut faite par Carl Schmitt dans sa Théorie du partisan. Toutefois, les temps ont changé. Les objectifs aussi. L’informatique permet à un adversaire de déployer des moyens de coercition incomparables. Car la cyberguerre se joue à la fois de l’espace et du temps. Elle répond pour la Chine à des intérêts très réels : contrôler l’information et sécuriser ainsi ses intérêts vitaux. Rien de très nouveau, en somme, et le secteur de la cyber-sécurité fait l’objet de rencontres stratégiques très régulières entre la Chine et les Etats-Unis. Que l’Armée Populaire de Libération soit démangée par le prurit d’un nationalisme exacerbé n’a rien de surprenant non plus. Il est dans la nature profonde d’un régime autoritaire de trouver ainsi des exutoires. Il s’agit peut-être et paradoxalement aussi d’une démonstration de faiblesse à l’heure où l’armée chinoise est en proie à de très importantes purges menées par Xi Jinping. Une chose est certaine : le contrôle de l’économie numérique va dans le sens des craintes manifestées par l’Etat-major américain de se voir imposer par la Chine une stratégie dite du "déni d’accès". A l’encontre de Taïwan en particulier dont les élections présidentielles - qui auront lieu au début de l’année prochaine - commencent à crisper au plus haut point Pékin.

La Chine a déjà fait part à plusieurs reprises de cyberattaques orientées contre elle. Souffre-t-elle d’un retard dans ce domaine ? Quels moyens ont-ils été mis en œuvre pour tenter de rattraper ce retard et rivaliser face à un pays comme les Etats-Unis ?  

Un rideau de fer numérique semble s’être abattu sur la Chine. Baidu et Huawei imposent leurs propres normes contre Google notamment. Les conséquences sur le plan politique ont été immédiates. Ainsi, l’impact de la Révolution des tournesols (Taïwan) ou celle des Parapluies (Hong Kong) a été quasiment nul sur le continent. Un gigantesque dispositif de filtrage de l’information s’est imposé d’un point à l’autre de la Chine. La Chine entend sanctuariser ses intérêts et tout particulièrement l’Etat-Parti qui est hanté par le spectre de l’effondrement du bloc soviétique et la contagion des Printemps Arabes. Ce raidissement de la Chine dans le domaine du numérique peut avoir des conséquences néfastes d’un point de vue de l’économie mondiale. Je rappellerai que les enjeux économiques du cyberespace sont 2 milliards d’internautes, 5 milliards de mobiles et 5000 milliards de dollars de propriété intellectuelle. Dans ses applications militaires, d’après Roger Faligot, les cyberarmes occuperaient 40000 spécialistes au sein de l’armée chinoise. Cela signifie non seulement la maîtrise d’une technologie mais aussi des capacités de renseignement très importantes.

L’arrivée de Xi Jinping à la présidence de la République populaire de Chine il y a deux ans a-t-elle eu un impact sur la politique numérique du pays ?

En octobre 2014, le programme chinois Axiom qui avait pendant près de six ans ciblé 43000 ordinateurs a été révélé par le cabinet de cyber sécurité Novetta puis corroboré par les déclarations du FBI. Ce programme a permis à la Chine de collecter des informations sensibles en vue de la réalisation du plan quinquennal dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et de la défense. Ce programme s’est donc poursuivi bien après l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping. Ce dernier renforcera très certainement ce genre d’initiatives dans un domaine où le numérique présente également un enjeu à la fois social et économique : la culture. La conquête des marchés de l’information (universités, médias, industries du film et du disque…) est désormais une priorité et s’inscrit dans la politique de séduction que mène la Chine à travers le monde. Plus insidieuse que la menace terroriste, cette échéance très intrusive à court terme nécessitera, côté européen, de très réelles et rapides prises de décision en matière d’intelligence économique. Nous devons absolument protéger nos savoir-faire universitaires, nos industries culturelles, ce que nous ne faisons pas suffisamment.

La Chine vient d’annoncer en parallèle un vaste plan de plus de 64 millions d’euros en 2015 pour améliorer et développer le réseau avec notamment l’objectif que la 4G couvre l’intégralité du pays dès la fin 2017. Le régime cherche-t-il à utiliser la toile pour renforcer son contrôle sur la population ? En quoi cette politique peut-elle participer à "l’effort de guerre" numérique de la Chine ?

Techniquement, elle y parviendra. Rares sont les provinces de Chine à ne pas être connectées aujourd’hui. On ne peut pas en dire autant de toutes les provinces françaises !... L’enjeu est politique et économique là encore. Assurer la cohésion nationale et éviter que ne se créent de trop grandes inégalités ou frustrations régionales. Le développement de l’intérieur du pays est à ce prix. Mener la "guerre" participe aussi d’une logique et d’une utilisation du vocabulaire marxiste-léniniste à laquelle la rhétorique du pouvoir n’a pas non plus renoncé, avec tous les excès que suppose en acte une telle rhétorique.

(1) Qiao Liang et Wang Xiangsui, La guerre hors limites. Préface de Michel Jan, Paris, Rivages, 2003

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

03.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"

06.

Coronavirus : l’après crise sera violente

07.

Selon des chercheurs allemands, l'Antarctique était recouvert d'une forêt luxuriante qui abritait des dinosaures

01.

Stéphane Guillon : nippon mais mauvais

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
valencia77
- 29/05/2015 - 16:23
valencia77
sales lyceens chinois communistes fanatiques de 14 ans qui viennent etudier dans les high school US. Pour un pays tellement endoctrine ils savent utiliser leurs passeports pour etudier, investir et vivre dans tout les pays du monde que ce soit du tiers monde ou technologiquement de pointe. Combattre? Commencez par travailler intelligement.
Yves3531
- 29/05/2015 - 13:38
Dictature gaucho neo-communiste à la française ...
"La dictature parfaite est celle qui aurait les apparences de la démocratie. ".

Aldous Huxley
On s'en rapproche dangereusement !
zouk
- 29/05/2015 - 10:39
Offensive informatique chinoise
Oui, E. Lincot a raison, nous devons investir sur les moyens de contrôler et même combattre ce risque d'invasion des organisations occidentales de toute nature, mais aussi sur l'éducation. Seule une solide culture, particulièrement historique et patriotique , oui patriotique, est à même de contrer la propagande. Tous les régimes totalitaires, nazis, communistes russes et chinois, ont très bien su tirer parti des faiblesses culturelles, et patriotiques de leurs rivaux, surtout lorsqu'ils sont relayés par les "idiots utiles" comme Piketty , et une très large proportion des intellectuels et la très grande majorité de la presse totalement polluée d'un marxisme version dix neuvième siècle mal digéré.