En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

05.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 44 min 34 sec
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 1 heure 40 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 4 heures 2 min
décryptage > International
A l'intérieur comme à l’extérieur

Le régime iranien confronté à une double contestation

il y a 4 heures 31 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

il y a 5 heures 25 min
décryptage > Société
Vos gueules les mouettes

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

il y a 5 heures 52 min
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 20 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 23 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 23 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 57 min 24 sec
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 2 heures 15 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 3 heures 48 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 4 heures 18 min
décryptage > Environnement
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

il y a 4 heures 57 min
décryptage > France
Rapport

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

il y a 5 heures 38 min
Very bad trip
Etats-Unis : à 5 ans il amène de la cocaïne à l'école
il y a 20 heures 27 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 21 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 23 heures 45 min
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
Ce nombre compliqué constitue une sorte de point de rupture pour les nombreux systèmes informatiques développés en 32 bits.
© Reuters
Ce nombre compliqué constitue une sorte de point de rupture pour les nombreux systèmes informatiques développés en 32 bits.
Nombre maudit

Panique geek : 2 147 483 647, le nombre par lequel le méga bug va arriver

Publié le 07 mai 2015
Ce nombre compliqué constitue une sorte de point de rupture pour les nombreux systèmes informatiques développés en 32 bits, avec des effets parfois dévastateurs.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce nombre compliqué constitue une sorte de point de rupture pour les nombreux systèmes informatiques développés en 32 bits, avec des effets parfois dévastateurs.

2 147 483 647. Ne serait-ce que pour le lire, c'est compliqué. Deux milliards cent quarante-sept millions quatre cent quatre-vingt-trois mille six cent quarante-sept. Chez les esprits matheux, cette suite de chiffres est un entier naturel, un nombre premier, et même le 8e nombre premier de Mersenne.

Mais pour le commun des mortels et notamment les informaticiens, il est surtout un empêcheur de tourner en rond. Car sous son apparence numéraire anodine, il représente le plus grand nombre entier représentable et intégrable par un microprocesseur 32 bits. Pour parler clairement, il s'agit d'une véritable limite de nos équipements informatiques, une sorte de point de rupture. A partir de ce montant, l'ordinateur est alors confronté à un nombre qui le dépasse. "Lorsque l'on a affaire à des registres informatiques, les nombres d'informations traitables n'est pas infini", nous indique Jean-Gabriel Ganascia, professeur à l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI) et spécialiste de l'informatique. "Aujourd'hui, nous avons tendance à penser que tout est sans limites. Mais ce n'est pas le cas."

Dans les jeux vidéo développés sous 32 bits, c'est également le nombre maximal d'argent ou de points que vous pouvez obtenir. Le raisonnement est le même : les jeux développés sous ce format ne peuvent gérer des montants supérieurs à 2 147 483 647.

Crime de lèse-majesté : notre "nombre maudit" enquiquine jusqu'au mastodonte Google. En 2014, le compteur de la vidéo du chanteur Psy, qui a ridiculisé tous les records, avait vu son compteur de vues s'arrêter brusquement à….2 147 483 647. Le site de partage de vidéos était en effet partiellement codé en 32 bits. Le géant californien avait dû palier à ce bug en remplaçant dans l'urgence ses systèmes de compteur par du 64 bits. Désormais, nous devrions être  tranquille pour quelque temps puisque la nouvelle limite de vues est 9 223 372 036 854 775 807.

Mais qui sait? Comme le note Bill Scherlis, un expert informatique, "quand YouTube a été crée, aucun développeur ne pensait probablement qu'une vidéo pourrait attendre plus de 2 milliards de vues". C'est d'ailleurs ce qu'a confirmé YouTube dans un communiqué. "Nous n'aurions jamais pensé qu'une vidéo serait vu plus de 2 147 483 647, mais c'était avant de rencontrer PSY. Gangnam Style a été vue tellement de fois que nous devons faire une" upgrade!"

"On a eu un peu le même problème avec les adresses IP, quand il a fallu passer du protocole IPV4 à l'IPV6 pour bénéficier de plus d’adresses", nous explique Jean-Gabriel Ganascia. "Internet était alors victime de son succès, et le protocole ne permettait plus de s'en sortir".

Mais le "chiffre maudit" pourrait même frapper dans un domaine très sensible : le monde aérien. Récemment, un problème majeur a été découvert dans les systèmes de gestion de l'énergie du Boeing 787. En cause, le programme informatique qui supervise les systèmes fournissant de l'énergie à l'avion. Au bout de 248 jours de fonctionnement, ce dernier peut entrer dans un mode qui pourrait provoquer une panne de courant généralisée. Le bug serait lié plus précisément au fonctionnement du compteur qui comptabilise le temps sous forme de centièmes de secondes. Devinez quoi? Ce serait encore la combinaison système codé sur 32 bits et le nombre 2 147 483 647 qui créerait problème.

 

La BBC rapporte aussi que ce nombre n'est pas le premier a avoir donné des migraines aux informaticiens. Le quatre juin 1996, le premier vol de la fusée Ariane 5 s'est terminé par une gigantesque explosion au bout de seulement 39 secondes. Le coupable? Encore un problème de calcul informatique. L'accélération maximum de l'engin était codée sur une variable a été codée 8 bits. Cette dernière a connu un dépassement de capacité puisque son emplacement mémoire n'était pas assez grand pour accepter une valeur aussi grande. Un petit bug aux conséquences financière non-négligeable puisque la fusée transportait des satellites d'une valeur totale de 370 millions de dollars.

Pour en revenir au monde vidéoludique, un petit bug informatique bien connu des aficionados du jeu Civilization (une simulation de développement historique), transforme le paisible Gandhi en dictateur sanguinaire qui vous menace d'une guerre nucléaire à chaque tour. Les développeurs ont pourtant codé son personnage avec le niveau d'agressivité minimal. Mais lorsque son pays découvre la démocratie, Gandhi reçoit un malus de -2 en agressivité, ce qui fait passer son échelle d'hostilité à un niveau négatif…. qui provoque un"bug" du système. Le père de l'Inde moderne devient alors un personnage ultra-agressif, aux antipodes de ce que souhaitait créer les développeurs.

A LIRE AUSSI : Code informatique : vous avez craint le bug de l’an 2000, attendez de voir celui de 2038

Et les choses pourraient ne pas s'arrêter là. Car un futur obscur nous menace, notamment le 19 janvier 2038 à exactement 3 heures 17 minutes et 7 secondes du matin. En cette sombre seconde, le temps sur les réveils et alarmes pourrait bien s'arrêter. Un nouveau "bug de l'an 2000"? "Il ne faut s'alarmer outre-mesure", tempère Jean-Michel Ganascia. "C'est la surprise qui est ennuyeuse. Tout cela est juste une question de prévention et d'anticipation. D'ailleurs, le fameux "bug de l'an 2000" n'a finalement pas provoqué grand chose". Qu'importe, certains geeks continueront de craindre d'autres apocalypses informatiques. L'humanité n'en a pas fini avec les nombres maudits.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

05.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires