En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

03.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

04.

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

05.

La France se créolise-t-elle autant que le croit Jean-Luc Mélenchon ? L’analyse de 40 ans d’évolutions des valeurs des Français suggère que non

06.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

07.

Covid-19 : Alexandre Benalla transféré à l'hôpital Cochin à Paris

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 39 min 45 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 3 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 5 heures 54 min
décryptage > Economie
Projet de fusion

Suez – Veolia : le mythe toxique du "champion national"

il y a 6 heures 4 min
décryptage > France
"Le Livre noir de l'autisme"

Autisme : les cobayes de la honte

il y a 6 heures 22 min
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 6 heures 56 min
décryptage > Science
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

il y a 7 heures 37 min
décryptage > Finance
Impact de la crise du Covid-19

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

il y a 8 heures 1 min
light > Santé
Santé
Covid-19 : Alexandre Benalla transféré à l'hôpital Cochin à Paris
il y a 8 heures 37 min
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 1 heure 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 3 heures 15 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 5 heures 37 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 6 heures 54 sec
décryptage > Europe
Union européenne

La force : question de taille ou d’agilité ?

il y a 6 heures 11 min
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 6 heures 45 min
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 7 heures 30 min
pépites > Justice
Enquête
Une dizaine d’ADN inconnus trouvés sur un matelas de Michel Fourniret
il y a 7 heures 39 min
pépites > International
Russie
Alexei Navalny, opposant politique russe, a quitté l'hôpital allemand où il était soigné
il y a 8 heures 9 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

il y a 8 heures 39 min
© Reuters
 "Héloïse, ouille !" de Jean Teulé est publié aux éditions Julliard.
© Reuters
 "Héloïse, ouille !" de Jean Teulé est publié aux éditions Julliard.
Atlanti-culture

"Héloïse, ouille !" de Jean Teulé : de qui se moque-t-on ?

Publié le 14 avril 2015
Jean Teulé a transformé l'histoire d'amour mythique entre Héloïse et Abélard en une mascarade vulgaire d'obsession sexuelle. Affligeant et dégradant.
Marie De Benoist pour Culture Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie De Benoist est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Teulé a transformé l'histoire d'amour mythique entre Héloïse et Abélard en une mascarade vulgaire d'obsession sexuelle. Affligeant et dégradant.

L'auteur

Jean Teulé, né en 1953, romancier à succès avec "Je, François Villon (2006)", "Le Montespan (2008)", est aussi auteur de bandes dessinées et de films.

Thème

Le chanoine Fulbert confie l'éducation de sa nièce de 18 ans à maître Abélard, âgé lui de 38 ans, "le précepteur le plus réputé de toute la chrétienté", qui est immédiatement fasciné par la beauté et l'intelligence d'Héloïse ; la suite est connue : séduction, passion amoureuse, deux enlèvements, enfant (Astrolabe), mariage secret, vies retirées dans des monastères ... Abélard subira comme châtiment de la part de l'oncle indigné une mutilation atroce. Il devra aussi affronter l'animosité des théologiens à cause de ses thèses hérétiques.

Cette histoire d'amour mythique, qui nous a valu une des correspondances les plus sublimes de la littérature amoureuse, n'est envisagée ici que du point de vue sexuel, Abélard réduit à un débauché pervers et Héloïse transformée en une dévergondée qui ose tout !

Points forts

Je n'en vois aucun !

Points faibles

• Une suite pénible et répétitive de grivoiseries vulgaires. Rien ne nous est épargné des ébats de ces "deux dingues du sexe", elle étant une "ribaude" et lui, surnommé "Gros lard" !

• L'auteur ne recule devant aucun excès, en nous présentant Héloïse et Abélard comme des êtres totalement corrompus, exhibitionnistes et masochistes ...

• Non seulement les scènes de rencontre sont crues, mais quand ils sont séparés, leurs pensées ou leurs propos sont obscènes.

• Les ecclésiastiques sont traités au mieux d'abrutis, au pire de pourceaux ! Saint Bernard "bombe son torse de hyène" !

En deux mots...

Un livre affligeant, dégradant, qui avilit ces personnages de légende ! Leur passion amoureuse a certes donné lieu à diverses interprétations, mais de là à la transformer en une histoire scabreuse, il y a des limites ! D'après Jean Teulé, Héloïse et Abélard se complaisaient dans une sexualité débridée, dépravée, voire pervertie ! De la bassesse, de la laideur, de la vulgarité à chaque page ! Un style, qui se voudrait rabelaisien, mais en fait, familier, relâché, réduit parfois à des onomatopées, et souvent ordurier.

Par contraste, j'ai pensé au livre magnifique d'Antoine Audouard, sur le même sujet, Adieu, mon unique, paru en 2000, dans lequel son personnage principal est fasciné par la lumière de leur amour mystérieux et absolu, qui traverse le temps; on est là dans l'élévation et la beauté et on admire le souci constant de perfection dans l'écriture !

Une phrase

Extrait de l'épitaphe d'Abélard, pour replacer le personnage à son niveau :" en tant que génie universel, il dépassait l'humanité par la force de l'idée et de l'éloquence. Son nom fut Abélard !" p.321

Recommandation

Non !

Informations

Livre : "Héloïse, ouille !" de Jean Teulé, Ed. Julliard.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
VV1792
- 13/04/2015 - 20:24
Et pourtant il en a eu des
Et pourtant il en a eu des plateau teles.. Ils copinent vraiment tous ensemble pour promouvoir la destruction de la beaute et de la hauteur d' ame.. Un jour re-viendra...
Haddock36
- 13/04/2015 - 18:17
Les talibans de la culture contemporaine
Ils sont incapables de créer, ils ne savent plus que salir ou détruire. Sur le plan culturel, je les mets sur le même plan que les décervelès qui ont détruit les antiquités du Musée de Mossoul.
le Gône
- 13/04/2015 - 16:59
et j'ajoute...
parait que ce bouquin a fait "bander" Ruquier..c'est vous dire s'il est a chier!!