En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

07.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 3 min 36 sec
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 1 heure 9 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 2 heures 15 min
décryptage > Santé
Manger avec Atlantico

Vous n'aimez pas les épinards ? Cette étude scientifique vous explique pourquoi

il y a 2 heures 48 min
décryptage > Politique
Espèce protégée ?

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

il y a 3 heures 47 min
décryptage > International
Crise

Fin de l’histoire : leçons planétaires d’une démission bolivienne

il y a 4 heures 6 min
décryptage > Social
La réforme venait du froid

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

il y a 4 heures 32 min
décryptage > Santé
Journée “hôpital mort”

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

il y a 5 heures 19 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L'Express voit Macron paralysé; Rachida Dati fait face à ses ennemis; Ségolène Royal veut faire taire les siens, et le PS qu'elle arrête de détourner son temps de parole; Retraite: plus les Français sont âgés, plus ils la souhaitent tardive
il y a 5 heures 56 min
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 20 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 11 min 21 sec
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 1 heure 34 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 2 heures 36 min
décryptage > Consommation
Enchères Patek Philippe

Une montre en acier adjugée à 28 millions d’euros, c’est extravagant, mais n’est-ce pas indécent ?

il y a 3 heures 23 min
décryptage > International
Lueur d'espoir

Quand l’Amérique du Sud trahit les espoirs de la gauche radicale … à moins que ce ne soit l’inverse

il y a 4 heures 1 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Décembre social en vue : mais que souhaitent vraiment les Français ?
il y a 4 heures 15 min
décryptage > Economie
BCE

"En finir avec une politique monétaire insensée ?" Petite démolition argumentée d’un raisonnement 100% faussé

il y a 4 heures 49 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’offensive de Disney, Amazon, Google et Apple, les chaînes de télé et le cinéma risquent d’être définitivement dépassés

il y a 5 heures 45 min
pépites > France
Hommage
Un jardin du souvenir pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 sera bientôt ouvert à Paris
il y a 18 heures 7 min
pépites > International
Impeachment
Destitution de Donald Trump : ouverture d'auditions publiques historiques au Congrès
il y a 20 heures 49 min
© Reuters
Un coach anglais préconise différentes formules pour évacuer les calories de Pâques.
© Reuters
Un coach anglais préconise différentes formules pour évacuer les calories de Pâques.
L'heure de l'exercice

Marcher 4H pour éliminer un œuf de Pâques... Et maintenant que vous avez mangé du chocolat, voilà la dose d’exercice physique qu’il vous faudra faire pour l’éliminer

Publié le 07 avril 2015
Qui dit Pâques dit chasse aux œufs en chocolat, et qui dit chocolat, dit prise de calories. Un coach anglais préconise différentes formules pour évacuer les calories en trop : quatre heures de marche, 1 heure 20 de course à pied, 45 minutes d'exercices intenses... il y en a pour tous les goûts (et tous les types de chocolats digérés).
Patrick Tounian est professeur de pédiatrie, chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatrique de l'hôpital Armand-Trousseau à Paris. Docteur en sciences, il dirige les formations " Obésité de l'enfant et de l'adolescent " et " Nutrition de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Tounian
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Tounian est professeur de pédiatrie, chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatrique de l'hôpital Armand-Trousseau à Paris. Docteur en sciences, il dirige les formations " Obésité de l'enfant et de l'adolescent " et " Nutrition de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Qui dit Pâques dit chasse aux œufs en chocolat, et qui dit chocolat, dit prise de calories. Un coach anglais préconise différentes formules pour évacuer les calories en trop : quatre heures de marche, 1 heure 20 de course à pied, 45 minutes d'exercices intenses... il y en a pour tous les goûts (et tous les types de chocolats digérés).

Les conseils du coach Darren Casey pour éliminer un petit œuf fourré de 180 calories, au choix :

- 50 minutes de marche

- 20 minutes de course à pied

- 8 minutes d’exercices physiques intenses

- 13 minutes de Burpee (exercice complet imitant le saut de la grenouille, ndlr)

 

Pour éliminer un œuf creux de 250 calories (type Kinder), au choix :

- 1h15 de marche

- 35 minutes de course à pied non-stop

- 17 minutes d’exercices physiques intenses

- 19 minutes de Burpees

 

Pour éliminer un gros œuf de 800 calories :

- 4 heures de marche non-stop

- 1h30 de course à pied non-stop

- Entre 15 et 20 minutes d’exercices physiques intenses non-stop

- 61 minutes de Burpees

Atlantico : Ce dimanche de Pâques a été l’occasion pour nombre d’entre nous de réaliser quelques excès alimentaires, et non des moindres. Ainsi, selon le coach britannique Darren Casey (ici en anglais), il serait nécessaire de réaliser quatre heures de marche, ou bien 15 à 20 minutes d'exercices musculaires intenses et ininterrompus, pour éliminer un œuf en chocolat consistant. Qu’en penser ?

Patrick Tounian : Il s’agit en vérité d’un calcul théorique qui oublie de prendre en compte un certain nombre de facteurs. S’il est vrai que, sur le papier, un adulte doit marcher environ 1.5 km pour brûler une centaine de calories, on oublie dans le même temps que notre corps gère lui-même à son propre niveau une période d’abus alimentaire. La régulation de notre métabolisme fait ainsi que l’on arrive généralement à maintenir son poids constant lorsque l’on commet une incartade passagère. Cela s’explique notamment par une compensation inconsciente de notre appétit sur les repas suivants ainsi que par une perte naturelle de calories au niveau des cellules qui est incontrôlée. Il n’y a donc clairement pas de relation linéaire, contrairement à ce que l’on laisse parfois entendre, entre le nombre de calories ingérées et la prise de poids.

Un "gros" œuf de Pâques tourne généralement autour de 800 calories. Dans quelles conditions et de quelle manière est-il envisageable de les éliminer ?

Le problème n’est encore une fois pas tellement celui d’un nombre de calories qui reste imposant par rapport aux apports nutritifs mais qui est relativement peu important sur une journée entière (où l’on ingère généralement autour de 2500/2800 calories, NDLR). Notre corps est programmé pour digérer ce type de surconsommation qui reste relativement sans impact pourvu que l’on retourne assez vite à un régime d’alimentation classique. Le risque qu’il peut y avoir à célébrer un peu trop joyeusement Pâques réside dans la possibilité d’une indigestion si l’on se maîtrise mal, et ce risque se retrouve d’ailleurs sur de nombreux autres aliments. Manger trop de chocolat à Pâques n’a jamais fait durablement grossir qui que ce soit, et les craintes et angoisses de chacun en la matière peuvent être largement modérées.

Un bon régime au lendemain des fêtes suffit donc amplement ?

Et encore... je pense qu’il est important de savoir se faire plaisir de temps en temps plutôt que d’adopter un régime spartiate. Cela dépend des situations particulières de chacun. Si vous êtes en "restriction énergétique" (c’est-à-dire que vous suivez attentivement votre alimentation pour éviter de grossir ou pour maigrir), vous devrez effectivement combler les excès caloriques par des exercices physiques (19 minutes de tractions pour un œuf "moyen" de 250 calories, NDLR). Mais si vous faites partie du "commun des mortels" et que vous n’avez pas de préoccupation particulière par rapport à votre ligne, les conséquences sur votre poids seront quasi-nulles. Inutile donc dans la plupart des cas de débuter un régime, aussi peu engageant soit-il, la seule préconisation étant d’éviter l’abus pour ne pas se retrouver en indigestion.

Pour ce qui concerne plus directement la première catégorie, à savoir les personnes qui surveillent leur poids, une restriction alimentaire au lendemain de Pâques reste toutefois la solution la plus enviable, l’exercice sportif nécessaire étant généralement extrêmement important au regard du nombre de calories qui sont brûlées. Les conséquences bénéfiques de ces exercices seront de plus annulées si les excès alimentaires sont réitérés aux repas suivants. La restriction cognitive reste donc indispensable si l’on souhaite faire attention à son poids, les exercices sportifs pouvant être à la limite comptés comme des pratiques auxiliaires relativement utiles, mais rien de plus.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

07.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Atlantica
- 07/04/2015 - 15:28
Il y en a assez...
... de ces articles qui culpabilisent les gens.
Foutez nous la paix.