En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

04.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

ça vient d'être publié
pépites > Santé
"Le combat ne fait que commencer"
Retrouvez les principales annonces d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran sur le Covid-19
il y a 1 heure 28 min
pépites > Société
Ravages des "fake news"
Plus d'un quart des Français considèrent que le Covid-19 a été fabriqué dans un laboratoire
il y a 3 heures 55 min
pépite vidéo > Religion
Solidarité avec les malades
Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"
il y a 5 heures 54 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Traquer et terrasser le fléau : la lutte acharnée de Pasteur et d’Adrien Loir contre le mal rouge des porcs dans le Vaucluse

il y a 8 heures 1 min
décryptage > Economie
Choix cornéliens

Covid-19 : des morts plutôt que la crise ?

il y a 8 heures 27 min
décryptage > Economie
En toute sécurité

Comment les grandes entreprises ont parfois changé de locaux pour se cacher dans des bureaux "secrets"

il y a 8 heures 58 min
décryptage > Finance
Nerf de la guerre

Crise de trésorerie généralisée : tensions (évitables) sur le secteur bancaire

il y a 9 heures 41 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 10 heures 45 min
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 21 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 23 heures 14 min
décryptage > Société
Egoïsme ?

Pourquoi il est si compliqué d’accepter les règles du confinement même quand on en a compris l’intérêt

il y a 9 heures 21 min
pépites > Politique
Solidarité européenne
Coronavirus : Emmanuel Macron défend la stratégie de la France face à l’épidémie
il y a 4 heures 36 min
pépites > Santé
Soulager les soignants et les travailleurs
Covid-19 : la France s’engage à commander un milliard de masques auprès de la Chine
il y a 6 heures 31 min
décryptage > Société
Tentation

Coronavirus : la dérive totalitaire ?

il y a 8 heures 13 min
décryptage > Défense
Terrorisme

Afrique : malgré le coronavirus, la guerre continue

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Santé
Exemple chinois

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

il y a 9 heures 16 min
décryptage > Science
Hécatombe

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

il y a 9 heures 59 min
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 11 heures 37 sec
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 22 heures 41 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
Des moines orthodoxes à l'origine de la crise grecque ?
© Reuters
Des moines orthodoxes à l'origine de la crise grecque ?
Effet domino

Ces moines orthodoxes à l'origine de la crise grecque...

Publié le 20 octobre 2011
En 2008, des moines grecs se lancent dans une recherche de fonds afin de rénover un monastère byzantin du mythique mont Athos. Leur démarche aboutit... grâce à quelques pots de vin ? C'est ce scandale qui a révélé les failles d'un système qui entraina par la suite la Grèce dans la crise.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En 2008, des moines grecs se lancent dans une recherche de fonds afin de rénover un monastère byzantin du mythique mont Athos. Leur démarche aboutit... grâce à quelques pots de vin ? C'est ce scandale qui a révélé les failles d'un système qui entraina par la suite la Grèce dans la crise.

C’est l’histoire de la rénovation d’un monastère orthodoxe qui va entraîner un pays entier dans une crise sans précédent. En octobre 2009, la Grèce a révélé qu’elle devait faire face à un déficit et une dette publique abyssaux, qui l'ont obligé à multiplier les appels à l’aide. Les soutiens financiers apportés à coups de milliards par le FMI ou par ses partenaires de l’Union européenne n’ont pas suffi. La note de la dette du pays est régulièrement dégradée par les agences de notation et sa pérennité au sein de la zone euro fait toujours débat.

A l'origine de cette situation historique inédite, un scandale - sur lequel est revenu le magazine américain Vanity Fair - impliquant l’ancien gouvernement grec conservateur de Costas Caramanlis et les moines du monastère de Vatopedi, situé sur  le mont Athos ; un lieu mythique, qui regroupe des édifices orthodoxes et qui est strictement réservé aux hommes, animaux inclus. Rendu public, ce scandale a entraîné la chute du gouvernement Caramanlis en avril 2009, mais n'a pourtant été que peu relayé hors du pays à l'époque.

Des moines pas vraiment irréprochables

Un groupe de moines de Vatopedi a entrepris en 2008 de faire reconstruire et réparer l’un de ses monastères, sérieusement abîmé par le temps. Leur but : lui rendre sa splendeur de l’époque de l’empire Byzantin, ce qui nécessitait énormément d’argent. Pour faire leur état des lieux, les moines ont fouillé l’édifice et ses caveaux, où ils ont découvert des documents indiquant qu’ils possédaient depuis des centaines d’années des droits de propriété sur des terrains, notamment dans le nord de la Grèce et sur un lac. Une aubaine pour le financement des travaux de restauration.

Les moines emmenés par le père Ephraïm, se sont rendu à Athènes, auprès du gouvernement Caramanlis, et sont parvenus à échanger la propriété du lac contre des terrains bien plus rentables appartenant au gouvernement. Le troc semble irréel et ses conditions restent assez obscures. Il semble que les moines aient allègrement graissé la patte d’un certain nombre de membres du gouvernement pour parvenir à leurs fins, bien que le versement d'aucun pot-de-vin n’ait jamais été prouvé.

Reste que le scandale est gravé dans la mémoire des Grecs comme le symbole de la corruption de leurs élites. En l’occurrence, celles du Parti conservateur, auquel les Grecs ont retiré leur confiance plusieurs mois après l’affaire, lors des législatives de septembre 2009.

Un événement déclencheur d'une série de scandales

Difficile de connaître le montant de la perte enregistrée pas l’Etat grec dans cette affaire, les chiffres oscillant entre 100 millions et 1 milliard d’euros. Pas de quoi provoquer la faillite du pays, mais assez pour révéler la situation catastrophique des finances publiques grecques gérées par les conservateurs.

Lorsque le ministre socialiste des Finances, George Papaconstantinou prend ses fonctions en octobre 2009, le déficit public est estimé, selon les chiffres fournis par ses prédécesseurs, à 3,7% du PIB, encore proche des critères de Maastricht pour faire partie de la zone euro. Deux semaines plus tard, la Grèce annonce qu’il est passé à 12,5%, puis à 14%...

Car le scandale des moines en est un parmi d’autres. Pêle-mêle, les socialistes découvrent que le ministère de l’Agriculture emploie 270 personnes pour digitaliser des photos des paysages de Grèce, or tous sont coiffeurs de formation ; qu'en 2009, année électorale, certains impôts ont été supprimés sans que cela ne soit rendu public ; ou encore que deux tiers des médecins prétendent gagner moins de 12 000 euros de revenus annuels pour échapper à nombre d’impôts…  

En somme, le scandale des moines, en provoquant la chute du gouvernement, a ouvert les yeux des Grecs sur toutes sortes de fraudes imputables à leurs élus comme à leurs concitoyens. Reste que les moines du mont Athos, qui jouissaient d’une certaine empathie, voire d’une véritable admiration au sein du peuple grec, ont perdu beaucoup de crédit. Le mont Athos n'est plus le lieu de passage obligé des politiques. D’autant que le père Ephraïm a refusé de comparaître devant une commission d’enquête parlementaire, car cela laisserait entendre, selon lui, qu’il était suspect. Il aura en tout cas été l’instigateur involontaire d’une prise de conscience nationale. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

04.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

05.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ombrelle
- 21/10/2011 - 10:17
lefta, la honte
à quand la séparation de l' Eglise et de l' Etat en Grèce???

Vu à la télévision, les Popes amusés de l'argent donné aux joueurs de bouzouki le jour du 15 août, on comprend que la LEFTA a une valeur surdimensionnée à leurs yeux...
c'était assez honteux de voir de gros billets en GROS plan à la télé.
C'est pas demain la veille que tout ce cirque va disparaître!
Et pourtant, la Grèce est belle!
Advena
- 20/10/2011 - 20:45
et les autres ...
Il faut ajouter dans le désastre grec aussi l’irresponsabilité des syndicats et des gouvernements grecs. Les syndicats ont fait pendant des années des pressions et les gouvernements ont cédé pour garder la « paix sociale », en augmentant les salaires et embaucher des fonctionnaires sans se soucier de conséquences.
Jean Duma
- 20/10/2011 - 08:37
Atlantido aussi ?
Titre racoleur, aucune preuve mais "il semble que", et, au mieux, un parmi d'autres... Atlantico se mettrait-il aussi au douteux, au bizarre ? Un peu facile !
Car le sujet de fond est moins une "corruption grecque" que l'imposition d'un système -Bruxelles- sur un autre qui, comme le rappelle @labolisbiotifool (ou Dupont-Aignan), marchait à peu près avant.
Avec le drachme, avant l'euro.