En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Flickr/ kaktuslampan
Melting-pot mobilier
Le miroir parfait : comment Ikea décortique la vie de ses clients dans le monde entier pour créer ses meubles
Publié le 19 mars 2015
Le géant suédois a mené une étude auprès de 8 292 personnes dans huit grandes métropoles pour proposer des produits qui peuvent plaire partout dans le monde. Résultat de cette démarche : le Knapper, un miroir doté à l'arrière d'un porte-manteau et de rangements pour les bijoux.
Henri Labarre dirige le cabinet de conseil en marketing 2803 Media. Passionné de design, il anime le Blog Déco Design. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henri Labarre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Henri Labarre dirige le cabinet de conseil en marketing 2803 Media. Passionné de design, il anime le Blog Déco Design. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le géant suédois a mené une étude auprès de 8 292 personnes dans huit grandes métropoles pour proposer des produits qui peuvent plaire partout dans le monde. Résultat de cette démarche : le Knapper, un miroir doté à l'arrière d'un porte-manteau et de rangements pour les bijoux.

Atlantico : Le fabriquant suédois de mobilier Ikea a mis au point un miroir "universel" (voir ici) dont l'arrière est constitué d'un espace de porte-mentaux. Le design de celui-ci a été conçu à la suite d'une importante étude internationale sur les habitudes des consommateurs, afin de satisfaire à la fois les pays où les habitants passent du temps devant la glace, ceux qui mettent du temps à choisir leur vêtement, ceux qui ont peu de place dans leur logement, etc. Cette manière de vouloir produire des biens "universels" est-elle la recette du succès d'Ikea, présent dans 37 pays ? 

Henri Labarre : Ikea est un peu le H&M du design. Ils veulent faire du design "mainstream" avec des meubles correspondant aux attentes des habitants de tous les pays, donc vendables de partout. Et depuis quelques années, Ikea lance des partenariats avec des designers connus pour faire des produits plus connotés "design" que "meubles", et ils communiquent là-dessus. Mais ils veulent bien sûr garder un positionnement de prix moyen de gamme. Aujourd'hui, quand on regarde les produits d'Ikea, on reste pourtant dans la consommation, ce qui va assez mal avec le terme "design" qui ne se rattache pas seulement à "besoin".  

Après, je tempérerai l'idée d'une "stratégie gagnante" : Ikea France est en recul de presque 5% par rapport à l'année précédente. Ils reculent sur le mobilier à faible prix et fonctionnel, les concurrents sont revenus à leur niveau, et la situation est plus complexe qu'annoncée. L'étiquette design, sans être la recette d'un succès, est peut-être ce qui leur permettra de sortir du lot.

Concrètement, comment s'y prend un géant comme Ikea pour concevoir un meuble comme ce miroir, ou autres innovations ? Quelles sont les techniques, et comment se combinent-elles à leur "force de frappe" internationale ?

Ce n'est ni du design, ni de la force de frappe financière. Comme Ikea a les moyens, l'entreprise a surtout une cellule de R&D conséquente, lui permettant de réfléchir dans la durée aux besoins des consommateurs. Les concepteurs ont toujours essayé d'ailleurs de proposer des meubles pratiques s'adaptant aux petits espaces. On est donc plus dans une démarche d'innovation que de design, dans une logique de "2-en-1". Des grands noms du design comme Philippe Starck essaient de se mettre aussi sur ce genre d'approche, comme avec un presse-agrume pouvant se ranger rapidement, ou Joseph Joseph avec ses saladiers refermables. C'est cela qu'Ikea a réussi à faire comme précurseur, et que l'on retrouve dans ses produits, comme ce miroir par exemple.

Vouloir faire des produits universels comme ce miroir "multifonction" est loin d'être la préoccupation du seul Ikea. Pourquoi le fabricant suédois fait-il "mouche" plus souvent que les autres ?  

Ikea est tellement populaire que beaucoup de gens connaissent son catalogue et ses produits. Mais en revanche, si vous regardez dans le design, les éditeurs qui essaient de suivre cette voie ne reçoivent souvent aucun écho. C'est un peu le piège du design : on parle souvent plus du designer que de l'éditeur. Mais Ikea est parvenu grâce à sa renommée à inverser cette tendance et à s'imposer comme un "éditeur-designer".

La praticité poussée à son extrême et la mondialisation de la conception d'un produit sont-elles en soi de bonnes nouvelles pour le design, ou la mort de toute créativité ?

Pour une demande "mainsream", ils apportent une vraie réponse à une attente. Et je ne pense pas qu'ils tuent le design. Le designer reste un créatif, voire un peu artisan, et ces gens existeront toujours car ils ne sont pas pénalisés par du "pas cher de chez Ikea". Il y aura toujours une demande pour des objets de qualité avec une signature, que l'on va garder dans la durée, voire que l'on va transmettre à ses enfants. Après, bien sûr, je ne suis pas certain non plus qu'Ikea tire le design vers le haut.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
03.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
04.
Acte 19 des Gilets jaunes : victoire sur le terrain pour le gouvernement, incertitude politique maximale
05.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
06.
Accusation de plagiat : Kev Adams trouve "inacceptable" le procès fait à Gad Elmaleh
07.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
02.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
03.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
04.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
RBD
- 19/03/2015 - 13:39
les porte mentaux !
"...un espace de porte-mAnteaux". Avec un "e", c'est un vieux groupe de Punk Rock français assez mythique...