En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

07.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
Surprise !
Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant
il y a 5 heures 53 min
pépite vidéo > Santé
(Grosse) révolution
Une société française annonce pouvoir détecter la bipolarité avec une simple prise de sang
il y a 7 heures 2 min
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 7 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 10 heures 36 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 11 heures 33 min
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 12 heures 55 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 5 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 16 heures 56 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 16 heures 57 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 16 heures 58 min
light > People
Karma ?
Pete Doherty condamné à 3 ans de prison avec sursis, 2 ans de mise à l'épreuve et 5000 euros d'amende
il y a 6 heures 23 min
light > Culture
Mauvais augure
Plus de promotion pour J'accuse, le nouveau film de Polanski
il y a 7 heures 31 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 9 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 10 heures 42 min
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 12 heures 18 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 14 heures 31 sec
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 14 heures 40 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 16 heures 57 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 16 heures 58 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 16 heures 59 min
© Reuters
© Reuters
Retour du commerce de proximité

Bienvenue au Google Store : pourquoi le géant du net se lance dans l’ouverture de boutiques

Publié le 16 mars 2015
Google a récemment ouvert sa première boutique en plein cœur de Londres. Une véritable évolution pour la firme de Montain view, qui compte bien faire comprendre qu'elle n'est pas qu'un moteur de recherche, et qu'elle est aussi présente sur le marché de la téléphonie et de l'informatique.
Professeur à Paris Ouest, Christophe Benavent enseigne la stratégie et le marketing. Il dirige le Master Marketing opérationnel international.Il est directeur du pôle digital de l'ObSoCo.Il dirige l'Ecole doctorale Economie, Organisation et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Benavent
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Professeur à Paris Ouest, Christophe Benavent enseigne la stratégie et le marketing. Il dirige le Master Marketing opérationnel international.Il est directeur du pôle digital de l'ObSoCo.Il dirige l'Ecole doctorale Economie, Organisation et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Google a récemment ouvert sa première boutique en plein cœur de Londres. Une véritable évolution pour la firme de Montain view, qui compte bien faire comprendre qu'elle n'est pas qu'un moteur de recherche, et qu'elle est aussi présente sur le marché de la téléphonie et de l'informatique.

Atlantico : Dans quelle stratégie cette implantation de Google, à travers l'ouverture de cette première boutique peut-elle s'inscrire ?

Christophe Benavent : Je parlerais plutôt de tactique. La finalité est plus d'ordre de la communication que du système de distribution. Google a tout intérêt à mieux faire valoir un certain nombre de ses produits : la ligne de produit Nexus ou Chrome, ou pourquoi pas Nest et quelques autres. Il est important à cette fin d'avoir des points d'interaction plus concrets, démonstratifs, interactif avec les consommateurs, la logique des flagship, littéralement de porte-drapeaux, va parfaitement dans le sens  d'une sorte de diplomatie commerciale qui vise à valoriser ses produits, notamment face à Apple, mais aussi à Amazon. On est dans une logique d'image.

Actuellement, d'où provient le chiffre d'affaire de Google dans son segment de vente de hardware ? Google espère-t-il vraiment booster son CA de cette manière ?

Financièrement le CA de Google en  2014 était de 66 milliards de dollar  en croissance de 15%  pour un profit de 14,4 milliard. Les revenus autres que publicitaires représentent 6,9 milliards dont le hardware. Très clairement ce n'est pas le segment décisif : Google reste avant une entreprise de publicité. En revendant Motorola Google a montré que finalement le groupe ne souhaitait pas réellement se diversifier dans le hard ware, mais d'augmenter sa capacité technologique. L'enjeu pour Google est de faire tourner le plus d'Android possibles, ses incursions coopératives dans le hard-ware avec LG, Samsung ont chaque fois pour but de valoriser cette technologie dans le marché.

Alors qu'Apple choisi généralement l'ouverture de boutiques dans des endroits prestigieux, la première boutique de Google se trouvera dans un "corner" d'un supermarché électronique. Comment l'expliquer ? Quelle est l'idée derrière un tel choix ?

Apple vend ses produit à des consommateurs plus soucieux d'image que de technique, de statut symbolique que de hacking (pour reprendre cette traduction du mot français de bidouillage), donc assez peu de raison pour payer très cher des emplacements à côté des joailliers! La place de Google est certainement u milieu des appareils qui en supporte le système d'exploitation, c'est d'une certaine manière, être "Google inside" pour reprendre l'idée de Intel, qui depuis longtemps valorise une marque publicitairement que les consommateurs n'achètent pas directement. Si vous voulez comparer avec Apple, n'oubliez pas que cette marque réalise 90% de son chiffre en Hard-Ware et que son enjeu est de dégager des marges considérables en faisant accepter un premium par ses consommateurs. Un autre élément est que Google est certainement en train d'expérimenter. L'Angleterre est aujourd'hui le second marché après les États-Unis, et celle initiative relève sans doute d'une action locale.

Google pourrait-il souffrir d'une image de marque trop "virtuelle" ? Quelle est l'importance pour la firme de Montain View de communiquer avec ses utilisateurs et clients dans le monde réel ?

L'image n'est pas trop virtuelle. Elle se confond cependant avec celle du moteur de recherche et aujourd'hui en terme de communication auprès des utilisateurs finaux est sans doute que les consommateurs conçoivent Google comme un offreur de service gratuit de qualité. Apporter plus de tangibilité, plus de concret, en exposant plus directement ses produits, ses marques ses services est sans doute nécessaire.

Qu'est-ce que cela peut laisser présager pour la suite ?

Pour l'instant pas grand-chose. Il y aura sans doute d'autres expériences, notamment à New York comme cela a été annoncé il y a quelques mois. S'agit-il du point de départ d'une nouvelle stratégie de communication et de la mise en place d'un réseau global d'enseignes ? Nous n'en savons encore rien, sauf qu'il n'est pas invraisemblable de penser qu'une telle stratégie de show-rooming est utile pour rapprocher la marque de ses utilisateurs, d'autant plus qu'elle participe à la vie la plus intime : n'oublions pas que Google  pour nous offrir les publicités les plus ajustée lit notre courrier, nous trace au mètre près, sait à quoi nous nous intéressons en stockant nos recherches, maintien la liste de nos amis, nos agendas.... Plus de 200 services qui servent près d'un milliard d'appareils Android livré en 2014 dans le monde contre 184 millions d'IoS (84% de part de marché)! Il est difficile d'estimer le nombre des utilisateurs des services Google, mais en se disant de 65% des internautes le sont, c'est au moins deux milliards de clients.

Pour Google ce qui importe n'est pas d'être glamour, mais de maintenir à un haut degré la confiance, et la proximité, avec ses utilisateurs. Si des points de contacts physiques y contribuent de manière décisive dans l'avenir, on comprendrait que Google se décide à construire un réseau d'ambassade dans le monde des humains.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

07.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires