En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

03.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

04.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 8 heures 21 min
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 12 heures 40 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 14 heures 6 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 15 heures 20 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 15 heures 33 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 15 heures 49 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 16 heures 22 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 16 heures 43 min
Régal pour les papilles
Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement
il y a 22 heures 13 min
pépite vidéo > Science
"Star mondiale" de la microbiologie
Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique
il y a 1 jour 3 heures
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 11 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 13 heures 35 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 15 heures 1 min
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 15 heures 26 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 15 heures 41 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 16 heures 6 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 16 heures 38 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 16 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le bon sens" de Michel Bernard : un récit imprégné de la vie de Jeanne d’Arc

il y a 22 heures 36 min
pépite vidéo > Santé
Pédagogie et mobilisation du gouvernement
Coronavirus : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 1 jour 5 heures
© Reuters
© Reuters
Chaud devant

El Nino, le retour officiel est déclaré : à quoi s’attendre pour l’édition 2015 ?

Publié le 10 mars 2015
Avec des anomalies inférieures à 0,5°C, le Niño de 2015 est lui-même anormal. Beaucoup moins important que celui qui a par exemple pu être observé en 1998, il risque tout de même d'avoir une influence sur les températures mondiales. A condition que le phénomène se poursuive pendant tout le printemps et l'été.
Climatologue à Météo France
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Viel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Climatologue à Météo France
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec des anomalies inférieures à 0,5°C, le Niño de 2015 est lui-même anormal. Beaucoup moins important que celui qui a par exemple pu être observé en 1998, il risque tout de même d'avoir une influence sur les températures mondiales. A condition que le phénomène se poursuive pendant tout le printemps et l'été.

Atlantico : La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) a declaré officiellement le 5 mars dernier la présence d'un phénomène El Niño. A quoi doit-on se préparer ?

Christian Viel : On constate des anomalies relativement faibles, de l'ordre de 0,5°C. Les anomalies observées ne sont pas classiques pour un événement Niño. Le couplage entre océan et atmosphère reste relativement faible. Cela signifie que les impacts sont relativement limités. Surtout, dans les situations Niño très fortes, on peut avoir des répercussions bien au-delà du bassin Pacifique, avec des anomalies climatiques jusque sur les moyennes latitudes. Les conséquences dans ces circonstances-là ne sont pas seulement visibles sur le Pacifique équatorial, mais également sur l'Amérique du sud, l'Australie, etc. Compte tenu du fait que l'épisode est faible cette année, il y a peu de chances que les impacts ressemblent à cela. Par ailleurs, la persistance de l'événement reste une probabilité, non une certitude. Dans le cycle normal d'évolution des anomalies, le printemps et l'été constituent un creux pour les anomalies. Généralement, lorsque celles-ci sont déclarées, elles s'affaiblissent au cours du printemps. Or, les prévisions actuelles donnent une probabilité de 50 à 60% de persistance de l'événement au cours de l'été 2015.

Quelles sont les conditions d'émergence d'un phénomène El Niño ?

Ce phénomène apparait de manière assez irrégulière, tous les deux à sept ans. Il se traduit par un réchauffement sur la partie centrale ou est du bassin pacifique équatorial. Cela implique des anomalies de température sur la surface de la mer qui peuvent être très importantes et atteindre plusieurs degrés. Une modification des conditions de circulation atmosphérique est couplée à ces anomalies. Les zones de convection se décalent vers la partie centrale du bassin pacifique. A l'inverse, sur la partie ouest du bassin pacifique, vers l'Indonésie, on assiste à un déficit de précipitations par rapport à ce que l'on peut observer habituellement. C'est la configuration du bassin qui explique la présence à cet endroit précis du phénomène El Niño. Le Pacifique est beaucoup plus large que tous les autres océans présents sur terre. C'est la raison pour laquelle des anomalies beaucoup plus importantes peuvent apparaître. Elles sont liées à la circulation océanique et atmosphérique. La qualification d'événement Niño ne peut se faire que lorsque l'on observe des anomalies depuis un long moment. C'est le cas actuellement, puisque l'on constate la présence d'anomalies chaudes au milieu du Pacifique depuis septembre dernier.

Quelles sont les conséquences d'un Niño très violent, comme celui de 1998 ?

On peut atteindre 4 à 5°C d'anomalies. El Niño est un phénomène que l'on dit couplé océan-atmosphère. Il ne suffit donc pas d'avoir des anomalies de température, il faut aussi que la circulation atmosphérique soit modifiée. Cela signifie que l'on doit avoir un décalage des zones de précipitation. Les impacts classiques correspondent à des conditions beaucoup plus sèches que la normale dans les régions touchées. Ce sont des conséquences que l'on a observées lors du Niño 1997 / 1998. Il y a eu des sécheresses très fortes sur l'Indonésie, le nord de l'Australie avec des incendies, etc.

L'existence de ce phénomène Niño va-t-il jouer un rôle sur les températures à l'échelle mondiale ?

Cela va effectivement jouer un rôle puisque la température de surface du Pacifique a évidemment un impact sur la température globale, compte tenu de la taille de cet océan ! Lorsque l'on observe les années en-dessus (Niño) ou dessous (Niña) de la température moyenne du globe, on constate que les plus chaudes sont souvent les années Niño. Donc généralement, on a plus de chances d'avoir une année plus chaude que la normale en cas de présence d'un phénomène. Compte tenu de la présence en 2015 d'un phénomène Niño, on va avoir tendance à avoir une année plus chaude. Cela étant, il reste la deuxième partie de l'année. La probabilité annoncée est de 50 à 60% de persistance de l'épisode El Niño. Si l'on retrouve donc des conditions neutres, la deuxième partie de l'année ne va pas conduire à ce que le résultat sur l'année soit très chaud. Il faut donc attendre encore un peu avant de pouvoir dire si 2015 sera une nouvelle année de record de chaleur.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

03.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

04.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires