En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

La réaction de la femme de Griveaux

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 33 min 33 sec
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 1 heure 20 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 3 heures 50 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 5 heures 39 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 7 heures 10 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 7 heures 56 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Coronavirus : un risque de pandémie provoque une panique boursière, menace l’économie mondiale de blocage et fragilise le régime chinois

il y a 8 heures 46 min
décryptage > Santé
Inquiétudes

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

il y a 9 heures 14 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 20 heures 42 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 23 heures 42 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 59 min 37 sec
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 3 heures 24 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 5 heures 9 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 6 heures
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 7 heures 43 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 8 heures 25 min
décryptage > France
Génération Ouin Ouin ?

Fracture sociale française : toutes les fragilités ne se valent pas

il y a 9 heures 1 min
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 19 heures 47 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 23 heures 1 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 1 jour 14 min
© Reuters
Marion Cotillard et Mélanie Laurent accompagnent François Hollande aux Philippines pour sensibiliser aux enjeux climatiques.
© Reuters
Marion Cotillard et Mélanie Laurent accompagnent François Hollande aux Philippines pour sensibiliser aux enjeux climatiques.
Parce qu’elles le valent-elles bien ?

Marion Cotillard, Mélanie Laurent, l'atout glamour : de l’écologie à l’humanitaire, pourquoi les stars ne se valent pas toutes pour la défense des grandes causes

Publié le 27 février 2015
A dix mois de la conférence sur le climat qui se tiendra à Paris, François Hollande a lancé depuis les Philippines "l'appel de Manille", afin de sensibiliser les différents acteurs internationaux à la question climatique. Pour donner plus de poids à son message, il était accompagné de Marion Cotillard et Mélanie Laurent.
Nathalie Heinich est sociologue et spécialiste de l'art. Elle est aussi directrice de recherche au CNRS, au sein du Centre de recherche sur les arts et le langage. Elle a travaillé sur la célébrité et a publié De la visibilité : Excellence et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Heinich
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Heinich est sociologue et spécialiste de l'art. Elle est aussi directrice de recherche au CNRS, au sein du Centre de recherche sur les arts et le langage. Elle a travaillé sur la célébrité et a publié De la visibilité : Excellence et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A dix mois de la conférence sur le climat qui se tiendra à Paris, François Hollande a lancé depuis les Philippines "l'appel de Manille", afin de sensibiliser les différents acteurs internationaux à la question climatique. Pour donner plus de poids à son message, il était accompagné de Marion Cotillard et Mélanie Laurent.

Atlantico : Marion Cotillard et Mélanie Laurent ont accompagné François Hollande aux Philippines pour lancer "l'appel de Manilles". Quel est l'intérêt, sur le plan de l'efficacité, de demander à ces célébrités de participer au plan de lutte contre le changement climatique ?

Nathalie Heinich : Dès lors que des personnes sont dotées d'un capital de visibilité, elles sont a priori créditées d'une valeur qui a pour effet de rendre plus intéressants leurs faits et déclarations que s'il s'agissait d'un inconnu. C'est la conséquence immédiate de leur capital de visibilité : celui-ci produit du prestige, de la crédibilité et de l'attachement. C'est pourquoi ces personnes sont susceptibles d'apporter un crédit supplémentaire à la cause auprès d'un public qui a priori n'a pas d'expertise particulière.

Pourtant François Hollande est mondialement connu…

On ne dispose pas du même capital de visibilité selon qu'on est un gouvernant ou une actrice. Les conséquences et les ressources sur lesquelles se base ce capital ne sont pas les mêmes. Les gouvernants ont du pouvoir, mais ce dernier est systématiquement considéré comme suspect de servir à la personne qui le détient plus qu'à autrui, et suspect de dissimuler des intentions inavouées ou des inactions peu avouables. Le capital de visibilité des stars, lui, est basé sur leur talent et/ou leur beauté, et n'est a priori pas suspecté de dissimuler des intérêts cachés.

Marion Cotillard et Mélanie Laurent sont certes connues, mais n'ont pas le même impact international et émotionnel qu'une personnalité comme Lady Di. Dans quelle mesure peut-on donc dire que pour faire parler d'une cause bien particulière, les stars ne se valent pas toutes ?

Elles ne se valent pas toutes parce que leur capital de visibilité n'est pas fondé sur les mêmes ressources: dans le cas de Lady Di, il s'agit d'un membre d'une famille royale, avec tout le prestige attaché à ce statut, auxquelles s'ajoutent ses caractéristiques personnelles (beauté, vie sentimentale problématique etc.) dont j'ai essayé de montrer dans mon livre le rôle dans l'impact mondial qu'a eu cette personnalité, parallèlement à sa position statutaire dans la hiérarchie de la visibilité.

N'y a-t-il pas une part d'irrationnel dans la participation de célébrité à des causes pour lesquelles elles n'ont pas de compétences particulières ?

Si la question est de savoir comment faire travailler des gens compétents sur un sujet très complexe, la participation de célébrité n'a pas de sens. Cependant, l'enjeu n'est pas de leur faire prendre des mesures, mais d'alerter des populations a priori non sensibilisées en effectuant un travail de communication. Il s'agit de trouver des images qui attirent l'attention des gens et si possible leur sympathie. En ce sens, la participation de stars est tout à fait rationnelle, à condition de ne pas confondre la communication avec l'action politique. Mais généralement elles ont l'intelligence de se contenter d'apporter leur image.

A quelles conditions est-il utile pour une cause, qu'elle soit humanitaire ou climatique, de s'adjoindre l'image d'une célébrité ?

Il faut que la cause soit suffisamment importante en soi, et insuffisamment populaire. La cause climatique est abstraitement populaire, mais concrètement personne ne veut rien faire car les intérêts de chacun continuent de l'emporter. Sensibiliser davantage les gens peut donc avoir une utilité, y compris avec des arguments "stupides" comme la beauté d'une star. S'ils veulent défendre le climat, les politiques doivent prendre des mesures impopulaires, et pour compenser cette impopularité ils se font accompagner de gens populaires.

George Clooney au Darfour, Lady Di contre les mines antipersonnelles, Emma  Watson pour défendre la cause des femmes… Quels sont les critères de sélection de la célébrité ambassadrice ?

Les conditions ne sont pas nombreuses : il faut être célèbre, et ne pas avoir une personnalité trop sulfureuse. Il n'est même pas besoin d'être particulièrement intelligent ou accompli au plan personnel, le capital de sympathie suffit amplement. Ce sont essentiellement des vedettes du cinéma, de la musique et du sport, sans qu'il soit besoin d'aller chercher plus loin. Aussi "vide" cela puisse-t-il paraître, tout cela est très superficiel, car la présence d'une star pour faire parler d'une cause dépend surtout de son emploi du temps et du carnet d'adresses du chargé de communication.

Quelles sont les retombées concrètes pour la cause qui est représentée par la personnalité ?

On peut mesurer le nombre de clics, la présence dans les médias, mais au-delà de ça il est compliqué de déterminer la part que la communication a dans l'accomplissement  d'un objectif humanitaire. Mais c'est une limite qui se pose pour n'importe quel plan de communication.

Dans quels cas cela peut-il ne pas fonctionner, voire desservir le combat en question ?

Il faudrait une soudaine impopularité, une belle bourde, une compromission politique évidente… Les stars ne sont pas toutes intelligentes, loin s'en faut, il peut donc arriver que certaines d'entre elles tiennent des propos à l'opposé de ce qui est attendu d'elles. Pour éviter tout impair, il faut donc, très pragmatiquement, s'assurer que la célébrité ambassadrice soit suffisamment professionnelle. L'élite intellectuelle peut trouver ces actions superficielles et démagogiques, mais beaucoup de citoyens ordinaires y sont sensibles. En outre, la star n'a pas à être particulièrement sérieuse : la seule chose qui compte est la visibilité. Le reste, l'identité de la star… cela n'a que peu d'importance pourvu qu'elle soit connue et dans une période de forte popularité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

La réaction de la femme de Griveaux

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 27/02/2015 - 22:54
Atout glamour
Pour le glamour M. Cotillard ne convient pas (même pas sexy). Quant à la crédibilité, ses discours font aussi niais que ceux d'un ancien président français.
jmpbea
- 27/02/2015 - 20:45
Il y a eu 8000 morts...
et il fait discourir deux comédiennes qui ne savent même pas lire un discours avec âme mais anonnent péniblement un texte pas préparé.....minable et pitoyable...que pense de nous le monde quand on voit ce pauvre niais souriant aux bavasseriez de ses acolytes féminines...
Vincennes
- 27/02/2015 - 17:38
Comment MARION a t'elle pu se laisser, ainsi, influencer
pour ce NUL......lequel, après s'être servi de Charlie Hebdo .....remet le couvert avec deux Actrices !!!! pas vraiment convaincue, quand même, Marion par le texte qu'on lui avait préparé.....à tel point qu'elle hésitait.......mais, rien de comparable avec les ânonnements d'Hollande