En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Crime langagier ?
Et voilà comment François Hollande est devenu de droite...
Publié le 14 octobre 2011
Martine Aubry vient de porter un coup terrible (mortel ?) à son rival. Elle l’a accusé ce jeudi matin sur RTL d’utiliser des "mots de droite" !
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Martine Aubry vient de porter un coup terrible (mortel ?) à son rival. Elle l’a accusé ce jeudi matin sur RTL d’utiliser des "mots de droite" !

Contrairement à ce que soutiennent MM. Sarkozy, Copé, Guéant…, la primaire socialiste est utile, salutaire, et remplie de jouissances infinies. Elle va en effet permettre, si l’on suit Martine Aubry (et nous allons la suivre), de clarifier enfin la langue française et de lui redonner des vertus bien oubliées depuis Boileau. En reprochant ce jeudi matin à Hollande de parler la langue de la droite, la candidate à la présidence de la République a enfin touché à l’essentiel !

Qu’est-ce-qui est de droite ? Qu’est-ce-qui est de gauche ? Quels sont les mots qui portent en eux le triomphe désiré des banques, de la finance, des riches et des marchés ? Quels sont les mots qui annoncent le printemps des peuples, la victoire des masses souffrantes, et la mise à l’écart définitive de gens de l’acabit de Mme Bettencourt ?

Il fut un temps où la presse – le Nouvel Observateur surtout – sondages et tests à l’appui, se penchait avec sollicitude sur cette grave question. Qu’est-ce qui était de gauche ? Qu’est ce qui était de droite ? Étaient de gauche les vacances à l’île de Ré. Étaient de droite les séjours à La Baule. Était de gauche le goût prononcé pour le vin de Cahors ou, mieux encore - c’est-à-dire plus à gauche - pour ceux des Corbières. Était de droite l’amour du Bordeaux, breuvage chic trônant sur les tables du 16ème arrondissement. Était de gauche la viande rouge et saignante. Était de droite le gigot d’agneau, plat du dimanche affreusement bourgeois. Étaient de gauche les parfums genre patchouli, parés de toutes les odeurs d’un Orient révolutionnaire. Étaient de droite Chanel, Dior, etc…

Était de gauche le sucre roux, non raffiné et naturel. Était de droite le sucre blanc, trop blanc pour être honnête. Une confrontation frontale qui ne souffrait aucune compromission. Seul échappait à cette dramatique alternative le cigare. De droite, bien sûr, car fumé par les banquiers de Wall Street et de la City. De gauche aussi, car provenant de La Havane, capitale de la tant aimée révolution cubaine.

De cette période bénie où tout était si simple, Martine Aubry est la fidèle héritière. En outre, elle a eu l’élégance de ne pas stigmatiser le parfum utilisé par la compagne de Hollande, et de ne pas pointer d’un doigt vengeur les plats préférés de son rival. Elle s’est contentée de parler des mots. Et les mots, c’est connu, peuvent tuer. Il est peut-être déjà trop tard, je le crains, pour M. Hollande. Mais le voyant ainsi traîtreusement attaqué, je me sens un devoir de l’aider. Il lui reste encore quelques jours pour se nourrir d’un vocabulaire correct. Qu’il soit donc attentif à ce qui va suivre.

A gauche, il faut dire « les peuples ». À droite on préfère « les populations ». Pour parler des banlieues, à gauche il convient de dire « les quartiers sensibles » - ou plus à gauche encore - « les quartiers populaires ». À droite on préfèrera « les cités » ou – bien plus à droite encore – « les banlieues immigrées ». À gauche, quand des individus tirent sur la police, comme à Villiers-le-Bel, on parlera de « jeunes révoltés ». À droite on évoquera des « délinquants » et des « voyous ». À gauche on parlera des « patrons », nécessairement exploiteurs. À droite on saluera les « entrepreneurs » courageux.

Voilà. Et la bêtise ? Elle n’est ni de gauche ni de droite. Elle est !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
04.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
05.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
06.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
07.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
Commentaires (30)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Francois Ier
- 15/10/2011 - 22:48
Aubry lit trop Marx.
En fait Aubry parle du dogme et ne veut surtout pas en sortir. Alors que Hollande n'a pas d'oeilleres.
Demystificateur
- 15/10/2011 - 05:47
Hollande n'a qu'un seul programme !
Celui de ne pas en avoir ..précisément !
Il s'adapte au gré des sondages ..
Son gouvernement est d'ores et déjà créé avec Montebourg, Valls, Baylet, Moscovicci et qui sait peut être Ségolène à la famille !
Pour attirer les électeurs il faut tout leur promettre même la lune, comme avait fait Mitterrand avec ses 110 propositions !
Après 14 ans de mandat une vingtaine avait été mise en oeuvre !
LeditGaga
- 14/10/2011 - 17:31
@Ravidelacrêche
Fessue c'est sûr... touffue probablement !
Quoi qu'il en soit, ces deux zozos sont essentiellement de droite, assez forts tout de même pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes !. D'ailleurs, "on n'est jamais très fort pour ce calcul" !