En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

03.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

04.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

05.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

06.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

07.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine

ça vient d'être publié
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 34 min 23 sec
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 2 heures 15 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 4 heures 50 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 5 heures 34 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 6 heures 10 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 6 heures 46 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 7 heures 37 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 8 heures 21 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 8 heures 31 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 8 heures 38 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 1 heure 29 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 4 heures 42 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 5 heures 16 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 5 heures 37 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 6 heures 32 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 7 heures 15 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 8 heures 3 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 8 heures 27 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 8 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 22 heures 24 min
Crime langagier ?

Et voilà comment François Hollande est devenu de droite...

Publié le 14 octobre 2011
Martine Aubry vient de porter un coup terrible (mortel ?) à son rival. Elle l’a accusé ce jeudi matin sur RTL d’utiliser des "mots de droite" !
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Martine Aubry vient de porter un coup terrible (mortel ?) à son rival. Elle l’a accusé ce jeudi matin sur RTL d’utiliser des "mots de droite" !

Contrairement à ce que soutiennent MM. Sarkozy, Copé, Guéant…, la primaire socialiste est utile, salutaire, et remplie de jouissances infinies. Elle va en effet permettre, si l’on suit Martine Aubry (et nous allons la suivre), de clarifier enfin la langue française et de lui redonner des vertus bien oubliées depuis Boileau. En reprochant ce jeudi matin à Hollande de parler la langue de la droite, la candidate à la présidence de la République a enfin touché à l’essentiel !

Qu’est-ce-qui est de droite ? Qu’est-ce-qui est de gauche ? Quels sont les mots qui portent en eux le triomphe désiré des banques, de la finance, des riches et des marchés ? Quels sont les mots qui annoncent le printemps des peuples, la victoire des masses souffrantes, et la mise à l’écart définitive de gens de l’acabit de Mme Bettencourt ?

Il fut un temps où la presse – le Nouvel Observateur surtout – sondages et tests à l’appui, se penchait avec sollicitude sur cette grave question. Qu’est-ce qui était de gauche ? Qu’est ce qui était de droite ? Étaient de gauche les vacances à l’île de Ré. Étaient de droite les séjours à La Baule. Était de gauche le goût prononcé pour le vin de Cahors ou, mieux encore - c’est-à-dire plus à gauche - pour ceux des Corbières. Était de droite l’amour du Bordeaux, breuvage chic trônant sur les tables du 16ème arrondissement. Était de gauche la viande rouge et saignante. Était de droite le gigot d’agneau, plat du dimanche affreusement bourgeois. Étaient de gauche les parfums genre patchouli, parés de toutes les odeurs d’un Orient révolutionnaire. Étaient de droite Chanel, Dior, etc…

Était de gauche le sucre roux, non raffiné et naturel. Était de droite le sucre blanc, trop blanc pour être honnête. Une confrontation frontale qui ne souffrait aucune compromission. Seul échappait à cette dramatique alternative le cigare. De droite, bien sûr, car fumé par les banquiers de Wall Street et de la City. De gauche aussi, car provenant de La Havane, capitale de la tant aimée révolution cubaine.

De cette période bénie où tout était si simple, Martine Aubry est la fidèle héritière. En outre, elle a eu l’élégance de ne pas stigmatiser le parfum utilisé par la compagne de Hollande, et de ne pas pointer d’un doigt vengeur les plats préférés de son rival. Elle s’est contentée de parler des mots. Et les mots, c’est connu, peuvent tuer. Il est peut-être déjà trop tard, je le crains, pour M. Hollande. Mais le voyant ainsi traîtreusement attaqué, je me sens un devoir de l’aider. Il lui reste encore quelques jours pour se nourrir d’un vocabulaire correct. Qu’il soit donc attentif à ce qui va suivre.

A gauche, il faut dire « les peuples ». À droite on préfère « les populations ». Pour parler des banlieues, à gauche il convient de dire « les quartiers sensibles » - ou plus à gauche encore - « les quartiers populaires ». À droite on préfèrera « les cités » ou – bien plus à droite encore – « les banlieues immigrées ». À gauche, quand des individus tirent sur la police, comme à Villiers-le-Bel, on parlera de « jeunes révoltés ». À droite on évoquera des « délinquants » et des « voyous ». À gauche on parlera des « patrons », nécessairement exploiteurs. À droite on saluera les « entrepreneurs » courageux.

Voilà. Et la bêtise ? Elle n’est ni de gauche ni de droite. Elle est !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (30)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Francois Ier
- 15/10/2011 - 22:48
Aubry lit trop Marx.
En fait Aubry parle du dogme et ne veut surtout pas en sortir. Alors que Hollande n'a pas d'oeilleres.
Demystificateur
- 15/10/2011 - 05:47
Hollande n'a qu'un seul programme !
Celui de ne pas en avoir ..précisément !
Il s'adapte au gré des sondages ..
Son gouvernement est d'ores et déjà créé avec Montebourg, Valls, Baylet, Moscovicci et qui sait peut être Ségolène à la famille !
Pour attirer les électeurs il faut tout leur promettre même la lune, comme avait fait Mitterrand avec ses 110 propositions !
Après 14 ans de mandat une vingtaine avait été mise en oeuvre !
LeditGaga
- 14/10/2011 - 17:31
@Ravidelacrêche
Fessue c'est sûr... touffue probablement !
Quoi qu'il en soit, ces deux zozos sont essentiellement de droite, assez forts tout de même pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes !. D'ailleurs, "on n'est jamais très fort pour ce calcul" !