En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 8 heures 4 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie naine est entrée en collision frontale avec la Voie lactée ; Osiris-Rex : la Nasa inquiète de perdre son précieux chargement prélevé sur l’astéroïde Bennu
il y a 10 heures 35 min
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 12 heures 38 min
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 14 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Hélène Cixous ou l’empire des nuances

il y a 14 heures 22 min
décryptage > Education
Signes de faiblesses et de lucidité

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

il y a 14 heures 44 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Intégration et inégalités : comment la pensée décoloniale s’est propagée au sein des banlieues

il y a 15 heures 1 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Survivre : la quête de l’espèce humaine face aux multiples menaces

il y a 15 heures 3 min
décryptage > Politique
LFI (La France Islamiste)

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

il y a 15 heures 4 min
décryptage > Société
Dangers du siècle

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

il y a 15 heures 9 min
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 8 heures 32 min
pépites > Politique
Menace qui pèse sur la France
Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"
il y a 12 heures 22 min
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 13 heures 57 min
décryptage > International
Coup diplomatique

Du blé contre la reconnaissance d’Israël par le Soudan

il y a 14 heures 18 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Climatisation à moindre impact : de nouvelles peintures pour bâtiments pourraient permettre de rafraîchir les immeubles
il y a 14 heures 29 min
décryptage > Histoire
Latrines

Des archéologues fouillent les restes de toilettes médiévales afin de mieux comprendre l'impact de notre régime alimentaire sur notre santé

il y a 14 heures 49 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

il y a 15 heures 2 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’absence de débouché politique face à la colère du peuple

il y a 15 heures 4 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron : de la réforme à la transformation

il y a 15 heures 4 min
décryptage > Société
Etat profond

QAnon contre Antifas : pour de plus en plus de gens, la vérité est ailleurs. Et le problème est qu’ils ont partiellement raison…

il y a 15 heures 9 min
© capture écran YouTube
Miou Miou dans "Des gens biens".
© capture écran YouTube
Miou Miou dans "Des gens biens".
Atlanti-culture

Le coup de coeur de la semaine : Le fossé riches-pauvres vu des Etats-Unis

Publié le 22 février 2015
Sur un sujet délicat, "Des Gens Bien" est une comédie incisive et drôle, avec une Miou-Miou simple et poignante.
Catherine Raffour pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Catherine Raffour est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sur un sujet délicat, "Des Gens Bien" est une comédie incisive et drôle, avec une Miou-Miou simple et poignante.

L'auteur

« Des Gens Bien » est l'adaptation française de « Good People », une pièce écrite par David Lindsay-Abayre, un auteur dramaturge connu aux Etats-Unis. La pièce traite avec humour des différences entre les milieux sociaux. Elle a reçu le Prix 2011 de la meilleure pièce "New York Drama Critics' Circle Awards". L’adaptation est de Gérald Aubert, lui-même auteur d’une dizaine de pièces de théâtre.                           
     

Thème

Margareth, femme seule, vit avec sa fille handicapée dans les quartiers pauvres de Boston. Elle perd son travail. Soutenue par les « copines » du quartier, elle se met à la recherche d’un improbable emploi. Elle s’accroche à l’idée qu’un de ses « ex » du quartier, devenu médecin dans les quartiers huppés, pourrait l’aider à s’en sortir. Les profondes blessures, les rancœurs et les préjugés des uns et des autres vont alors refaire surface.
 

Points forts

- Sur un sujet, a priori glauque, l’optimisme à l’américaine fait son effet. Les dialogues sont corrosifs, le rythme est enlevé : on rit et ne s’ennuie pas.
 
- Le texte fait le tour, avec acidité, de la condition humaine et des différences sociales : le fossé est immense entre les pauvres blancs américains et les cadres aisés de Boston. Nombreux sont les sujets abordés au détour d’une conversation: tous pareil ou tous différents ? Peut-on quitter un passé misérable ? Que pèse la volonté face au destin ?
 
- Miou-Miou, simple et poignante, joue avec justesse et sensibilité le personnage de Margareth. Elle donne le ton de la pièce et est bien entourée. Ses copines, la grande caustique (Brigitte Catillon) décoche, avec efficacité des flèches verbales réalistes du haut de ses jambes sans fin. l’autre, la propriétaire (Isabelle de Botton) habite son personnage et prête facilement à rire. La jeune afro-américaine, femme du médecin (Aïssa Maïga), a de la présence en ingénue ignorant tout de la misère. Les hommes, l’un, jeune (Julien Personnaz), l’autre, d’âge mur (Patrick Catalifo), expriment avec sobriété leurs difficultés à conjuguer passé et futur.
 
- Le décor est lumineux, ambiance côte Est des Etats-Unis. Sur un fond musical entraînant, le rideau tombe souvent et pointe, par un jeu de lumière sur les graffitis qui le couvrent, le cadre de la scène à venir : l’épicerie solidaire, l’appartement de Margareth, la salle paroissiale, le cabinet médical et la maison cossue du docteur. Cela évoque les génériques enchaînant les différents épisodes d’une série                      
 

Points faibles

Je n'en vois pas.
 

En deux mots                                    

Margareth lutte dans son monde pour survivre. Mais tout bascule au moment où elle est introduite par effraction dans le monde des « riches »: elle entrevoit ce qu’elle ne voulait ni voir, ni savoir… Elle n’ira pas plus loin et retourne à son destin.
 

Une phrase

« Tu es trop pauvre, pour être gentille ! » (La grande caustique à Margareth, comme un reproche, au début de la pièce).
 

Recommandation

Excellent Excellent
 
"Des gens biens", de David Lindsay-Abaire. Mise en scène: Anne Bourgeois, avec Miou-Miou, Patrick Catafilo, Brigitte Catillon, isabelle de Botton, Aïssa Maïga, Julien personnaz
 
 

Informations et réservations

Théâtre Hebertot, 78 bis boulevard des Batignolles, 75017 Paris.
Réservation : 01 43 87 23 23, de 11h à 18h, du lundi au samedi. http://theatrehebertot.com
 
Soirée: du mardi au samedi à 21h
Matinée: le dimanche à 15h
 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires