En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

04.

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

05.

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

07.

Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série

01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

06.

Grève sans fin : si les Gilets jaunes ont ébranlé la République, le conflit autour des retraites ébranle la majorité

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

ça vient d'être publié
light > Culture
Slim shady
Eminen surprend tout le monde et sort un nouvel album
il y a 9 heures 37 min
pépites > Culture
Evènement chez Michelin
Le guide rétrograde le restaurant de Paul Bocuse
il y a 10 heures 33 min
décryptage > Social
Retraites

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

il y a 12 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

« La révolution des plantes » : un livre scientifique à la portée de l’homme de la rue

il y a 14 heures 3 min
décryptage > Justice
Euthanasie

Euthanasie : 3 médecins jugés en Belgique dans un procès sans précédent

il y a 14 heures 29 min
décryptage > International
Gorbatchev à la sauce iranienne ?

Glasnost, le retour ? Le président iranien demande de la transparence

il y a 15 heures 38 min
décryptage > International
Copycat

Contagion : Les démocrates trumpisent leur communication

il y a 16 heures 16 min
décryptage > Santé
Drames sanitaires

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

il y a 17 heures 17 min
pépites > Politique
Alliances
Municipales à Paris : Pierre-Yves Bournazel retire sa candidature et soutient Benjamin Griveaux
il y a 1 jour 8 heures
light > Justice
Placé sous contrôle judiciaire
Le réalisateur Christophe Ruggia a été mis en examen pour "agressions sexuelles sur mineur de 15 ans" dans le cadre de l'affaire Adèle Haenel
il y a 1 jour 10 heures
L'assassin assassiné
En Inde, un homme arrêté pour le meurtre de son tueur à gages
il y a 9 heures 54 min
pépites > Social
Musée du Louvre
Une grève sauvage provoque la fermeture des portes
il y a 10 heures 39 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’octogone redéfinit le classicisme et quand l’étrier d’acier fait danser les chiffres : c’est l’actualité des montres en mode pluviôse
il y a 13 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : « Un contrat » : Polar psychanalytique entre deux hommes de parole... et de silence

il y a 14 heures 11 min
pépite vidéo > Politique
Invités imprévus
Marlène Schiappa interrompue lors d'une réunion publique
il y a 14 heures 50 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série
il y a 15 heures 42 min
décryptage > Education
Pénurie des profs

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

il y a 16 heures 36 min
décryptage > Europe
Il n’y a pas que l’union qui fait la force

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

il y a 17 heures 50 min
pépites > Environnement
Risques climatiques et économiques
Davos 2020 : les décideurs mondiaux placent l'inaction climatique au sommet des dangers pour l'humanité
il y a 1 jour 9 heures
pépite vidéo > Politique
Soirées électorales pimentées
Elections municipales : une circulaire de Christophe Castaner pourrait avantager le score national de LREM
il y a 1 jour 10 heures
© Flickr - ryan.nagelmann
© Flickr - ryan.nagelmann
Webmedia

Un Français lance le Snapchat de l'email : au risque et péril des utilisateurs qui croiraient à la promesse du produit

Publié le 20 février 2015
Un Français a mis au point un système d'e-mail qui utilise les procédés de "Snapchat" d'autodestruction immédiate. Mais, alors que des utilisateurs peu avertis pensent gagner en privacy, c'est surtout les prendre aux pièges de l'illusion de la confidentialité.
Fabrice Epelboin est enseignant à Sciences Po et cofondateur de Yogosha, une startup à la croisée de la sécurité informatique et de l'économie collaborative.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabrice Epelboin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabrice Epelboin est enseignant à Sciences Po et cofondateur de Yogosha, une startup à la croisée de la sécurité informatique et de l'économie collaborative.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un Français a mis au point un système d'e-mail qui utilise les procédés de "Snapchat" d'autodestruction immédiate. Mais, alors que des utilisateurs peu avertis pensent gagner en privacy, c'est surtout les prendre aux pièges de l'illusion de la confidentialité.

Warren Barthes, entrepreneur français installé aux Etats-Unis, pense avoir mis au point un nouveau procédé permettant d'envoyer un e-mail qui existe pour une durée limitée après ouverture. Pour ne pas tomber dans le piège "SnapChat" de capture d'écran, le système prévoit de brouiller la moitié du texte selon l'odre de lecture afin de rendre l'intégralité du contenu illisible même par capture d'écran. Une fois que le mail est ouvert, il disparaît de la boîte d'envoi de l'expéditeur, puis de la boite de réception dudestinataire. Le procédé permet en apparence de gagner en protection de vie privée (privacy), mais dans la réalité, toute donnée est potentiellement récupérable. Reste à bien avertir les (jeunes) utilisateurs, qui pourraient penser que maintenant, tout est permis.

Atlantico: L'e-mail snapchat: révolution ou simple application de plus sur un marché déjà saturé?

Fabrice Epelboin: C’est une simple application, sur un marché qui est très loin d’être saturé. Le marché des application destinées à apporter de la confidentialité, de l’anonymat, et plus généralement d’échapper à la surveillance est pour le moment embryonnaire, et ne peut que grossir au fur et à mesure que la société de la surveillance se met en place. Pour ce qui est des applications répondant à divers besoins de ce marché, il y a d’un coté quelques applications grand public - Snapchat étant la plus connue - et une multitude d’applications et de methodes “pro”. Les applications grand publics sont vouées à échouer, du strict point de vue de la protection de la privacy, c’est un domaine où si vous ne comprenez pas ce que vous faites d’un point de vue technique, vous êtes sûr d’avoir à terme un gros problème, et c’est bien plus complexe que “d’envoyer un snapchat”.

Snapchat s'est fait épinglé pour ses défaillances en terme de disparition totale de contenu. Peut-on vraiment faire disparaître totalement des données qui ont été transmises de façon électroniques?

Non. C’est de l’ordre du fantasme. On peut faire en sorte qu’en récupérer une copie soit très difficile, mais de là à offrir une garantie, c’est faire preuve d’une présomption phénoménale, deux ans après les première révélations de Snowden sur les prouesses de la NSA.

En plein débat sur la conservation des données personnelles et l'espionnage de nos échanges, doit-on se réjouir de la multiplication des moyens d'échange qui s'autodétruisent?

Les moyens d’échange qui s’autodétruisent - tel que Snapchat - ne sont qu’un tout petit bout des logiciels dont le but est d’offrir de la privacy sous une forme ou une autre à leurs utilisateurs. Et de tels logiciels sont légion. Vous connaissez sans doute le plus connu, “Tor”. Leur multiplication n’est que le revers de la médaille de la société de la surveillance qui s’installe. De nombreuses personnes - même au sein d’une démocratie - ont impérativement besoin d’une privacy qui soit à l’abrit des moyens de surveillance de l’Etat. Prenez par exemple un avocat, un journaliste d’investigation, ou un dirigeant de multinationale, ou pire, d’une banque Suisse. Tous ces rouages de ce qui fait le monde moderne ont impérieusement besoin de cela. Bien sûr, ils ne vont pas utiliser Snapchat pour leurs échanges. Ceux là vont se tourner vers des outils plus complexes, ils vont devoir apprendre à les utiliser, et surtout, il vont devoir changer de nombreuses habitudes qui les rendent aujourd’hui très vulnérables.

 

Dans le cas d'utilisation de ces moyens d'échange par des criminels, ou des terroristes, le travail de la police s'en trouverait-il fragilisé?

Bien sûr. Mais interdire l’utilisation de tels outils n’empêchera en rien les criminels et les terroristes de les utiliser, et il y a de bonnes chances qu’une partie du grand public le fasse également. Le téléchargement de mp3 piratés est illégal, et ça n’a pas arrêté grand monde, malgré la mise en place de systèmes de surveillance. Il en sera de même pour les outils offrant de la privacy. J’ose espérer que les journalistes seront les premiers à en défendre l’usage, car c’est leur avenir repose en grande partie sur ces outils.

Vu la désaffectation de Facebook par les très jeunes au profit d'outils comme Snapchat, pourrait-on imaginer la création d'une grande plateforme concurrente de Facebook autour de ces contenus de l'immédiat?

Il existe déjà des “plateformes” centrées sur la création de contenus anonymes et éphémères, et elles datent d’avant Facebook. 4chan a été créé en 2003, c’est un lieu où l’on partage énormément de contenus visuels, des millions chaque jour, mais c’est surtout l’un des lieux où l’on en crée le plus au monde, et de façon parfaitement anonyme.Les créations ne sont pas stockées, une fois qu’elles ne contribuent plus à alimenter une conversation où elle sont partagées, elles disparaissent.Le trafic sur 4chan dépasse 20 millions de visiteurs par jour, c’est comparable à l’ensemble de la presse française, par exemple. En volume, le site est proche d’un milliard de pages vues par an.De cet univers bouillonnant de contenus et d’échanges anonymes sont nés des tas de choses avec lesquelles vous êtes sans doute familier, comme les fameux “Anonymous”, qui attaquent des sites web pour défendre la liberté d’expression ou venir au secours de populations en danger, ou les LOLcats, qui après avoir été inventés sur 4chan, on littéralement envahi le web.A ce stade, on peut dire que 4chan est un véritable lieu où se crée une forme de culture contemporaine, et tout cela est basé sur le partage de contenus éphémères, avec une garantie de total respect de la privacy des utilisateurs.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

04.

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

05.

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

07.

Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série

01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

06.

Grève sans fin : si les Gilets jaunes ont ébranlé la République, le conflit autour des retraites ébranle la majorité

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires