En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

07.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 38 min 17 sec
décryptage > Politique
Coup de froid

Cette très chère Ségolène Royal

il y a 1 heure 20 min
décryptage > Politique
Critique

Pourquoi nous devons sérieusement parler de la Chine

il y a 2 heures 7 min
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 2 heures 47 min
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 3 heures 45 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 4 heures 36 min
décryptage > Santé
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

il y a 5 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 19 heures 25 min
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 20 heures 34 min
pépites > Environnement
Total à la porte du campus
L'implantation de Total sur le campus de Polytechnique contestée au nom de l'environnement
il y a 21 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 55 min 49 sec
décryptage > Société
Intrusions à tous les étages

Bestiaire révolutionnaire et autodafés de pacotille

il y a 1 heure 48 min
pépite vidéo > Politique
Voeux
Nicolas Sarkozy dénonce le climat de "violence" qui règne en France
il y a 2 heures 23 min
décryptage > Politique
Interview

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 3 heures 11 min
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 4 heures 22 min
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 4 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 18 heures 59 min
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 20 heures 4 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

il y a 21 heures 3 min
décryptage > Politique
Cachoteries parlementaires

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
Plusieurs exemples attestent que la France sait relever silencieusement des défis et que son Etat n'est pas dénué d'efficience
© Reuters
Plusieurs exemples attestent que la France sait relever silencieusement des défis et que son Etat n'est pas dénué d'efficience
A moitié plein

Anti-rapport de la Cour des comptes : ces politiques publiques qui fonctionnent bien

Publié le 12 février 2015
De la gestion de l'eau aux systèmes de paie en passant par les sous-préfectures, le dernier rapport de la Cour des comptes dresse un tableau bien sombre de nos politiques publiques. Cependant tout n'est pas à jeter, certains secteurs pouvant servir d'exemple aux autres.
Jean-Yves Archer est économiste, spécialisé en Finances publiques. Il dirige le cabinet Archer, et a fondé le think tank économique Archer 58 Research. Né en 1958, il est diplômé de Sciences-Po, de l'ENA (promotion de 1985), et est titulaire d'...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Yves Archer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Yves Archer est économiste, spécialisé en Finances publiques. Il dirige le cabinet Archer, et a fondé le think tank économique Archer 58 Research. Né en 1958, il est diplômé de Sciences-Po, de l'ENA (promotion de 1985), et est titulaire d'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De la gestion de l'eau aux systèmes de paie en passant par les sous-préfectures, le dernier rapport de la Cour des comptes dresse un tableau bien sombre de nos politiques publiques. Cependant tout n'est pas à jeter, certains secteurs pouvant servir d'exemple aux autres.

Atlantico : Le rapport de la Cour des comptes est sans pitié pour de nombreux secteurs : quels risques prend-on à faire de ce rapport le seul indicateur de la bonne santé de nos politiques publiques ?

Jean-Yves Archer : L'évaluation des politiques publiques est une matière complexe que des auteurs éminents comme Jacques de Larosière ou Jean-Hervé Lorenzi ont fréquemment traités.

Du célèbre livre du Professeur Jean-Pierre Nioche, il ressort qu'il faut distinguer le contrôle de légalité (la conformité) du contrôle d'opportunité (test d'efficience) qui fait appel à une analyse multifactorielle.

Les finances de la SNCF ne sont guère reluisantes et la Cour des comptes a parfaitement raison de s'alarmer de la baisse de la marge de l'activité du réseau grande vitesse. Toutefois, nul ne saurait valablement nier l'outil d'aménagement du territoire, l'outil propagateur d'externalités positives qu'est le TGV.

Etre sans pitié sous un angle purement comptable n'est pas une bonne balistique au regard de la complexité de la société moderne qui suppose de voir si "la juste proportionnalité des investissements" a été respectée. Ce terme est issue de la pratique managériale de Jean-Paul Bailly (ancien patron de La Poste) lorsqu'il était président de la RATP à la fin des années 80.

Pour prendre une référence du secteur privé, l'ancien président de Carnaud Metalbox, Jean-Marie Descarpentries, suivait les affaires sous l'angle du "qualité-prix", c'est à dire de l'adéquation du réalisé avec l'objectif initial, de la justesse des process budgétaires (exactitude, réactivité) et de la satisfaction des clients. (objectif central).

Parfois certaines observations de la Cour méritent de retenir l'attention pointue des décideurs publics, parfois les magistrats de la rue Cambon sous-estiment les contraintes quotidiennes des opérationnels qui font fonctionner l'Etat.

A trop se focaliser sur le "bottom-line", certaines entreprises glissent vers les affres du court-termisme. De même, si d'aventure, la France ne se calait que sur les conclusions comptables de la Cour, elle adopterait une grille de lecture trop focalisée. Prenons un exemple hélas d'actualité : Vigipirate renforcé doit avoir un coût exorbitant. La Nation a-t-elle le choix ?

Quelles sont les politiques publiques françaises dont on peut dire qu'elles sont efficacement menées ? Quelles bonnes pratiques pourraient en être retirées ?

Commençons par une importante question de définition afin de distinguer l'efficience de l'efficacité.

Une politique efficiente permet de maximiser le rapport Outputs /Inputs (les moyens mis en œuvre) ou de minimiser le rapport Inputs/Outputs. Une politique efficace aboutit à un ratio Outputs obtenus sur Outputs attendus supérieur ou égal à 1. Quant à une politique économe, c'est évidemment celle qui ne cherche qu'à minimiser les Inputs.

L'idéal est donc d'atteindre une politique économe, efficace (conforme aux objectifs) et efficiente (rapport optimal entre les buts et les moyens).

L'Etat raisonne trop fréquemment selon une grille de lecture d'efficacité qui paradoxalement peut ne pas être efficiente. Un exemple : la rénovation urbaine. Bien des programmes de l'ANRU ont été des réussites (donc efficaces) mais bien des élus reconnaissent la lourdeur des coûts et posent ainsi une question d'efficience.

Cinq pôles d'activité publique nous semblent mériter le label de l'efficience.

  • La qualité du recouvrement de l'impôt dans notre pays. Il ne s'agit pas d'évoquer le coût de ce recouvrement (où la France occupe une place très moyenne) mais son très fort degré d'aboutissement. En clair, la DGFIP est un créancier qui sait aboutir à ses fins dans des proportions efficientes au regard d'autres pays européens (sans forcément penser au seul cas grec...).
  • Le système de santé : là encore, nous sommes efficients et un pays favorablement noté. Question d'efficience. En revanche, le coût de l'hôpital ou autres nous éloigne de l'efficacité.
  • Les services d'urgence et d'intervention : de la task force tempête d'EDF en passant par le SAMU, la France s'est modernisée et présente une efficience face aux détresses vitales ou face aux aléas climatiques. Là encore, on peut toujours discuter du coût de tel ou tel schéma retenu.
  • La France est la deuxième puissance maritime mondiale et l'addition de la qualité de ses chercheurs (IFREMER, etc) et de l'outil adapté qu'est le CIR (crédit impôt recherche) préfigure une configuration efficiente face à ce défi technologique et économique.
  • Le Quai d'Orsay est en passe d'aider les entreprises à mieux exporter. Prenons le cas du Mexique où l'ancien ambassadeur de France, Philippe Faure, a récemment été nommé coprésident du conseil stratégique francomexicain. Loin d'être un comité Théodule de plus, il s'agit d'un outil efficient visant à améliorer le rayonnement économique et culturel de notre pays.

 

Ces cinq exemples attestent que la France sait relever silencieusement des défis et que son Etat n'est pas dénué d'efficience. Loin de moi l'idée de penser que l'efficacité est au coin de la rue : il y a encore des secteurs où de profondes refondations s'imposent, à commencer par notre système éducatif.

La Cour des comptes s'insurge parfois du manque de suivi de ses préconisations ce qui se conçoit. Néanmoins, il serait maladroit voire hasardeux de ne raisonner qu'en termes d'efficacité et de petites économies. Si rien ne se passe devant tel bâtiment ou telle école par une journée froide d'hiver, la logique comptable est de dire que le dispositif Vigipirate avait peut-être été surformaté. L'opérationnel, lui, se dit qu'il a paré au pire possible. Ce débat entre les contraintes de l'instant et le jugement a posteriori est sans fin sauf à parcourir la notion d'efficience avec des indicateurs pertinents tels que ceux définis par le chercheur Bernard Walliser.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

07.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Fredja
- 12/02/2015 - 14:27
Il y a des secteurs qui marchent...
... pas de doute, là-dessus, on sait bien qu'il ne faut pas tout jeter en vrac. Mais justement, ces secteurs ne pourraient-ils pas servir d'exemple au reste de l'administration ? On sait que nos politiques/hauts fonctionnaires ont un mal fou à regarder ce qui se fait ailleurs pour s'en inspirer, alors on pourrait espérer qu'ils regardent ce qui se fait de bien chez nous ?
Benvoyons
- 12/02/2015 - 12:04
En Allemagne les étudiants qui vont travaillés à
l'étranger font un rapport à l'Université (avec les méthodes commerciales,l’organisation, la philosophie économique et sociale du pays et sur l'entreprise dans laquelle il travail). Ces rapports sont fournis aux entreprises Allemande ainsi qu'aux Ambassades. Efficacité, efficience.
zouk
- 12/02/2015 - 10:44
Quai d'Orsay et exportations
Voilà qui serait une vraie bonne nouvelle. Les Britanniques et les Américians depuis 50 ans nous ont depuis très largement précédés sur ce terrain