En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

03.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

04.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

07.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

ça vient d'être publié
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 1 heure 35 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 2 heures 15 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 3 heures 30 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 4 heures 2 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 4 heures 36 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 18 heures 37 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 19 heures 5 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 20 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 22 heures 23 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 2 heures 39 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 3 heures 10 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 3 heures 46 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 4 heures 25 min
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 18 heures 19 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 18 heures 54 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 19 heures 23 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 20 heures 46 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 22 heures 33 min
© Reuters
Face au poids démographique et à la diversité de l'islam en France, les autorités vont devoir s'adapter.
© Reuters
Face au poids démographique et à la diversité de l'islam en France, les autorités vont devoir s'adapter.
Souplesse

Pourquoi il n'y a pas d'autre choix que de s'adapter à l'islam à moins de vouloir demander aux musulmans de partir (et jusqu'où le faire sans se renier)

Publié le 16 janvier 2015
Il va sans dire que l'islam doit se conformer aux principes républicains et laïcs. Cependant ces derniers ne constituent pas des réponses à eux-seuls. C'est ainsi que les pouvoirs publics sont de temps à autre amenés à faire preuve de pragmatisme, notamment lorsqu'il s'agit de financer des lieux de prière.
Ghaleb Bencheikh préside la Conférence mondiale des religions pour la paix. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômé de l'école X-Mines, Philippe d'Iribarne est directeur de recherche au Cnrs, spécialisé dans la diversité des cultures politiques. Auteur de quatorze ouvrages, dont L'islam devant la démocratie (Gallimard, 2013), il a notamment...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ghaleb Bencheikh
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ghaleb Bencheikh préside la Conférence mondiale des religions pour la paix. 
Voir la bio
Philippe d'Iribarne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômé de l'école X-Mines, Philippe d'Iribarne est directeur de recherche au Cnrs, spécialisé dans la diversité des cultures politiques. Auteur de quatorze ouvrages, dont L'islam devant la démocratie (Gallimard, 2013), il a notamment...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il va sans dire que l'islam doit se conformer aux principes républicains et laïcs. Cependant ces derniers ne constituent pas des réponses à eux-seuls. C'est ainsi que les pouvoirs publics sont de temps à autre amenés à faire preuve de pragmatisme, notamment lorsqu'il s'agit de financer des lieux de prière.

Atlantico : Que serait un islam de France "réussi", selon vous ?

Ghaleb Bencheikh : Je ne suis pas sûr qu’il faille accoler des épithètes au mot islam, car ce qu’il faut qualifier, ce sont les déviants, et non les "modérés". Mais piégés que nous sommes par le vocabulaire, nous n’y échappons pas. Des formules telles qu’ "islam de beauté, d’intelligence et de spiritualité" sont préférables. Si je demeure musulman en dépit de tout, ce n’est pas par dogmatisme, mais parce que l’islam a porté une civilisation brillante, impériale, à l’architecture palatiale et humaniste. Une civilisation de la connaissance. Ce qu’écrit Eric Zemmour, sur le tiers du Coran qui serait un appel à la violence, relève du mensonge éhonté. Des passages belligènes existent, certes, mais pas en aussi grande quantité et ils nous posent problème. Nous devons les circonscrire dans le temps et dans l’espace et déclarer leurs incidences sociales et éthiques plus que caduques, mais les décréter dévitalisées et inapplicables.

Lire également : L’islam face à la modernité : les raisons théologiques et historiques pour comprendre pourquoi les musulmans ont tant de mal à faire évoluer leur religion

Un islam de France "réussi", ce serait donc un islam banalisé, harmonisé, savant, qui ne serait pas ethnicisé. Ce serait un islam "caméléonesque" avec les institutions républicaines, un islam dont les adeptes ne se prévalent pas de leur vision du monde pour l’imposer à leurs concitoyens.

Lire également : Charlie Hebdo : qui est l’ennemi ? Ce qu’il faut comprendre de l’islam pour sortir de la grande confusion intellectuelle ambiante

Philippe d’Iribarne : Il existe deux manières de concevoir ce qu’on appelle l’islam de France.

  • Comme dans le judaïsme, il peut s’agir d’un conseil qui représente l’ensemble des tendances de l’islam. Un conseil qui n’aurait pas seulement un rôle d’organisation, mais aussi de référent théologique, ce qui existe dans l’islam chiite, mais pas dans l’islam sunnite.
  • Autrement, il pourrait s’agir d’un islam qui ne représenterait pas la totalité de des musulmans de France, mais qui serait tout de même un islam en France, en ce sens qu’il se trouverait en bonne harmonie avec les conceptions et les valeurs de la République.

Il me semble que la seconde option est plus réalisable, notamment lorsque l’on écoute des imams comme ceux de Bordeaux ou de Drancy. Une grande partie des musulmans semble vouloir aller dans cette direction, mais il faut bien garder en tête qu’il ne s’agirait que d’une partie seulement. Le reste me paraît utopique.

Lire également : Islam : pourquoi la laïcité nous empêche parfois de comprendre la signification de pratiques religieuses comme le Ramadan

Aujourd’hui cependant, l’Etat et une partie de la population musulmane de France ne s’entendent pas sur un certain nombre principes, notamment le port du voile ou la séparation du religieux et du temporel. Jusqu’où l’Etat peut-il aller dans le sens d’un compromis, afin que ces musulmans acceptent de s’inscrire dans un cadre républicain ?

Ghaleb Bencheikh : L’Etat doit faire preuve d’autorité. En 1989, deux jeunes filles à peine nubiles s’étaient présentées voilées au collège de Creil. Les responsables musulmans n’ont rien fait pour les en dissuader. A supposer qu’il faille en arriver à s’enchaîner aux références scripturaires coraniques – chose qu’il ne faut surtout pas faire- on se rendrait compte que c’est l’acquisition du savoir qui prime, et non le fait de se couvrir la tête.

Du côté de l’Etat, rien n’a été fait. La République a cédé dans un premier temps puis  a légiféré  au bout de quinze ans de tergiversations. D’un côté comme de l’autre il y a eu désengagement, et de régression en régression on en est arrivé à la burqa. C’est pourquoi je dis que les valeurs de la République ne se négocient pas. Faisons en sorte par les divers moyens qui sont à notre portée que l’intelligence et le bon sens finissent par l’emporter.

Philippe d’Iribarne : Pour les salafistes, les musulmans modernistes sont des apostats. A l’inverse, les modernistes considèrent les salafistes les plus virulents comme des barbares. Face à cette réalité, l’Etat français ne peut pas grand-chose.

Autant un gouvernement peut louer des terrains, accorder des permis de construire dans l’idée de savoir qui sera l’imam, ce qu’il dira, et s’il respectera l’idée républicaine, autant il n’a pas intérêt à imiter ce qu’ont fait les pays nordiques : réputés ouverts au multiculturalisme, ce sont eux qui, proportionnellement, ont fourni le plus de candidats au djihad. Mais croire que l’on peut "acheter" des salafistes en échange de concessions, cela me semble totalement illusoire.

Quels efforts de la part de l’Etat  sont acceptables, lesquels ne le sont pas ? L’aide à la construction de mosquées est-elle ce qu’on peut appeler un compromis ?

Ghaleb Bencheikh : C’est un compromis, en ce sens que les pouvoirs publics pourraient répondre qu’en l’absence de lieux de culte, les musulmans n’ont qu’à prier chez eux. Certains pourraient leur dire également qu’au lieu de rassembler des fonds pour construire une énième mosquée, ils pourraient en faire de même pour une école, puisque l’acquisition du savoir prime sur le culte. Mais s’il est important aux yeux d’une communauté d’avoir sa mosquée, il n’y a pas de mal à ce que la collectivité finance un centre culturel attenant à un lieu de prière. Un maire de bonne volonté préfèrera toujours que les prières se tiennent dans un lieu propre et transparent plutôt que dans la rue ou dans une cave.

Le problème ne vient-il pas en partie du fait que les pouvoir public n’ont jamais assumé cette main tendue envers la communauté musulmane, réalisée notamment au travers de constructions de mosquées déguisées en subventions à des associations ?

Ghaleb Bencheikh : La transparence serait une manière de montrer que le politique et le religieux peuvent travailler en bonne intelligence. En ne cherchant pas à dissimuler cette aide, les pouvoir publics montreraient ainsi qu’ils ne se courbent pas devant l’ "islamisation" de la France, mais qu’ils cherchent à régler un problème. Lorsque les choses sont nommées, verbalisées, les concitoyens sont rassurés. Dans une situation de crise et de chaos, il faut s’interroger sur les manquements : voyez la Marche pour l’égalité et contre le racisme. Ce mouvement n’avait rien de religieux, il n’aspirait qu’à un peu plus de liberté, d’égalité et de fraternité, dans une logique républicaine et tout ce qu’il y a de plus laïc. Cela n’a rien donné, aucun des leaders – ou presque - n’est arrivé en politique. Dès lors, rien d’étonnant à ce que la génération qui a suivi donne aujourd’hui des monstres tels que ceux que nous avons vu à l’œuvre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

03.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

04.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

07.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

Commentaires (44)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 18/01/2015 - 13:55
@Pierre29000 de tout cœur (breton) avec vous!
Si vous décidez une manifestation PEGIDA contre cette mosquée contre-nature, j'y serai! Même si ne devions être seulement deux...
Pierre29000
- 14/01/2015 - 17:09
Lutter contre l'islamisation
Dans ma petite ville de Bretagne ils vont construire une mosquee, il y a des magasins halal, et je ne suis pas d'accord. Ca me derange de voir ma Bretagne s'islamiser doucement. Je voudrais bien manifester pacifiquement, comme pegida. Ou bien voter localement sur oui/non a la construction d'une mosquee. Mais ca n'est pas possible. Si rien ne change, les citoyens devront sans doute agir sans intermediation.
essentimo
- 14/01/2015 - 12:58
réaction
par le Maire de Rotterdam, musulman. A lire !