En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 5 min 45 sec
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 1 heure 33 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 11 heures 5 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 12 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 16 heures 2 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 17 heures 40 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 20 heures 28 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 21 heures 57 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 22 heures 57 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 23 heures 47 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 1 heure 7 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 10 heures 32 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 11 heures 47 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 13 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 16 heures 11 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 18 heures 22 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 21 heures 23 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 22 heures 21 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 23 heures 15 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 1 jour 5 min
© Reuters-Pawel Kopczynski
Une information passe par un nombre important d'intermédiaires qui peuvent détériorer la rapidité du flux.
© Reuters-Pawel Kopczynski
Une information passe par un nombre important d'intermédiaires qui peuvent détériorer la rapidité du flux.
Les arcanes du web

Comment marchent vraiment les tuyaux d’Internet et qui est responsable des lenteurs de votre réseau

Publié le 09 janvier 2015
Fournisseur d'accès à internet, routeurs, sous-traitants qui travaillent dans l'ombre, serveurs, ordinateurs personnels... Avant d'arriver sur un écran, une information passe par un nombre important d'intermédiaires qui peuvent détériorer la rapidité du flux.
Fabrice Epelboin est enseignant à Sciences Po et cofondateur de Yogosha, une startup à la croisée de la sécurité informatique et de l'économie collaborative.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabrice Epelboin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabrice Epelboin est enseignant à Sciences Po et cofondateur de Yogosha, une startup à la croisée de la sécurité informatique et de l'économie collaborative.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fournisseur d'accès à internet, routeurs, sous-traitants qui travaillent dans l'ombre, serveurs, ordinateurs personnels... Avant d'arriver sur un écran, une information passe par un nombre important d'intermédiaires qui peuvent détériorer la rapidité du flux.

Atlantico : Comment fonctionne concrètement Internet ? Quelles sont les différentes étapes qui permettent au final à une personne de voir les informations arriver jusqu'à elle ?

Fabrice Epelboin : Pour simplifier, disons que du point de vue d’un abonné grand public, il y a votre fournisseur d’accès - Free, Orange, SFR - et, derrière, d’autres opérateurs qui restent inconnus du grand public et qui acheminent les signaux d’un bout à l’autre de la planète. Entre un serveur web et vous peuvent se trouver plusieurs de ces intermédiaires, qui font passer les signaux jusqu’à votre fournisseur d’accès, à qui revient la charge de les acheminer jusqu’à chez vous.

Les ralentissements que vous constatez parfois peuvent venir de bien des endroits, mais comme entre deux points du réseau il existe toujours une multitude de chemins possibles et qu’internet est conçu pour être assez efficace, le coupable est souvent - mais pas toujours - votre fournisseurs d’accès ou le système qui connecte le site auquel vous accédez et le reste de l’internet, c’est à dire l’opérateur de réseau qui relie le serveur à internet ou le serveur lui même.

Certains grands mastodontes comme Youtube, dont le trafic demande des ressources importantes, sont accusés de prendre une place importante dans les bandes passantes. Quelles est la part de responsabilité des Youtube et Netflix et celle des fournisseurs d'accès à Internet dans les embouteillages constatés sur le réseau ?

C’est vous qui payez pour votre bande passante, donc à priori, c’est votre fournisseur d’accès qui a la charge de faire le necessaire, qu’il s’agisse de dimensionner la bande passante qui le relie à vous ou celle qui le connecte à d’autres opérateurs de réseau, le connectant ainsi au reste de l’internet - on parle là de peering. Les fournisseurs d’accès à internet poussent à l’abandon de la neutralité du net de façon à faire payer également les “gros consommateurs” tels que Youtube ou Netflix, ce qui d’un point de vue économique n’est pas idiot - faire payer deux fois la même chose - même si c’est assez malhonnête. Après, il faut tout de même avouer que le coût de la bande passante en France est très bas, et que la consommation de bande passante ne cesse de grimper, ce qui justifierait probablement une augmentation des tarifs.

Le soucis, si la net neutralité venait à disparaitre et que les “gros consommateurs” étaient amenés à payer pour leur bande passante, c’est qu’on verrait rapidement apparaitre deux phénomènes assez retords. D’une part, une large partie de l’internet ne serait rapidement plus accessible dans de bonnes conditions, autant dire que tous les sites n’ayant pas les moyens de payer tous les fournisseurs d’accès ne seraient rapidement plus accessibles dans de bonnes conditions. Les blogs, mais aussi la plupart des sites média étrangers, ainsi qu’une multitude de services, souffriraient rapidement de lourd ralentissement - on peut parler ici d’une vraie entorses aux principes démocratique qui ont prévalu jusqu’ici à l’accès à l’information sur internet. Dans la même veine, les sites média - dont l’économie est déjà précaire - se verraient contrains de payer les fournisseurs d’accès pour être distribués dans de bonnes conditions, ce qui achèveraient la domination des fournisseurs d’accès sur les média - déjà bien entammée - et mettrait un terme à l’indépendance - déjà relative - des média.

L’autre problème tient à la liberté d’entreprendre. Autant Google est tout à fait en mesure de payer un surcoût à une multitude de fournisseurs d’accès partout sur terre, autant c’est parfaitement infaisable pour une startup qui demarre, et qui se verrait ainsi privée de la possibilité de fournir ses services aux quatres coins de la planète. Cela donnerait une prime aux géants existants - Google, Amazon et consort - en payant les fournisseurs d’accès au passage - autres géants pré-existants. Au final, ce serait une catastrophe pour l’innovation, particulièrement dans des pays comme la France qui ont raté ce train, même si les comptes d’Orange ou de Free en verraient les bénéfices.  

Quels sont les autres responsables de la lenteur des connections ? En quoi peut-on dire que les routeurs, ces aiguillages qui donnent des itinéraires possibles pour la circulation des données, connaissent des surcharges importantes ?

Les responsabilités sont multiples, mais si l’on regarde les complaintes des fournisseurs d’accès ces dix dernières années, ils ont systématiquement annoncé un cataclysme imminent du fait d’une surcharge du réseau… Cataclysme qui n’est jamais survenu. Ces cris d'orfraie sont la plupart du temps une forme de chantage vis à vis des autorités pour obtenir plus de subventions, ou pire, pour pousser le législateur à mettre à mort la neutralité du net.

De la même manière, en quoi peut-on dire que les attaques de requins jouent elles aussi un rôle ?

Les traditionelle attaques de requins sur les fibres optiques sous marines ? Cela joue sans doute un rôle dans les ralentissement, tout comme certains tremblement de terre sous marins qui endommagent les cables, de même que les installations de surveillance de masse qui se trouvent un peu partout aux jonctions de ces cables sous marins, et qui doivent impacter les performances du réseau.

A la base, le principe de réseau sur lequel est construit internet est assez résilient, et il sait contourner un problème lorsqu’il survient, quitte à dégrader les performances. Les requins ne sont pas - loin de là - un problème critique.

Google a prévu de s'associer avec l'agence spatiale française (CNES) pour développer Internet sur la totalité du globe en envoyant dans la stratosphère de gros ballons gonflables pouvant relayer une connexion Internet. La priorité ne devrait-elle pas plutôt être d'assurer d'abord une connexion digne de ce nom pour les abonnés actuels ?

C’est une question purement politique. Transformons l’accès à internet en autre chose et vous saisirrez tout de suite la dimension politique de votre question - prenons par exemple l’accès à l’eau. Bon nombre de parisiens “souffrent” d’une eau courante ayant un léger arrière gout, due à des stations d’épuration qui ne sont pas parfaites - même si elles sont parfaitement sûres. Plutôt que de s’acharner à donner à tous les êtres humain un accès à l’eau potable, ne devrait-on pas d’abord permettre aux parisiens d’avoir une eau cristalline et sans arrière goût ?

C’est en effet une question de priorité. Reste à savoir où sont les votres, et la réponse est en effet purement politique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 04/01/2015 - 07:14
Internet neutre
Fabrice Epelboin parle plusieurs fois de neutralité d'internet. De quoi s'agit-il ?