En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

07.

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 25 min 33 sec
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 35 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 4 heures 26 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 4 heures 27 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 4 heures 28 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

il y a 4 heures 29 min
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 17 heures 31 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 19 heures 14 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 21 heures 7 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 1 jour 34 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 2 heures 10 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 4 heures 27 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 4 heures 28 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 4 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 17 heures 8 sec
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 18 heures 25 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 19 heures 43 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 21 heures 22 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 1 jour 49 min
Un marché du travail en mutation

Un algorithme contre le chômage : comment Qapa.fr redonne de l’espoir aux perdus de Pôle emploi

Publié le 26 décembre 2014
Les statistiques du chômage du mois de novembre révèlent une nouvelle hausse du nombre de chômeurs de 0,8%. Et si le nombre d'offres y est responsable pour une majeure partie, les mutations du marché du travail actuel bousculent les modes de recrutement classiques, rendant par exemple les curriculum vitae inadéquats. Pour répondre aux recherches toujours plus ciblées des entreprises, parler de compétence s’avèrerait beaucoup plus pertinent.
Stéphanie Delestre est l'une des fondatrice du site de mise en relation entre employeurs et demandeurs d'emploi Qapa. Elle en est actuellement la présidente et directrice générale.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphanie Delestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphanie Delestre est l'une des fondatrice du site de mise en relation entre employeurs et demandeurs d'emploi Qapa. Elle en est actuellement la présidente et directrice générale.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les statistiques du chômage du mois de novembre révèlent une nouvelle hausse du nombre de chômeurs de 0,8%. Et si le nombre d'offres y est responsable pour une majeure partie, les mutations du marché du travail actuel bousculent les modes de recrutement classiques, rendant par exemple les curriculum vitae inadéquats. Pour répondre aux recherches toujours plus ciblées des entreprises, parler de compétence s’avèrerait beaucoup plus pertinent.

Atlantico : Vous avez vous-même connu une période sans emploi en 2010, lorsque vous vous inscrivez pour la première fois à Pôle Emploi. Comment vous est venue l'idée de créer Qapa.fr,  un site internet avec un algorithme proposant, à partir des informations de votre CV (compétences, expériences), des offres d'emploi correspondantes ?  

Stéphanie Delestre : Le constat de départ en 2011 est qu’un système administré et centralisé est devenu inapte à réaliser de manière parfaitement efficiente l’adéquation entre les offres et les demandes d’emploi. Aujourd’hui, la qualification des demandes d’emploi par les institutions spécialisées, notamment les opérateurs publics, se fait par des références à des nomenclatures préexistantes et faiblement évolutives (ex : nomenclature ROME), peu adaptées à l’accélération des mutations économiques et technologiques ou au changements de parcours professionnels. Les sites de recrutement en ligne traditionnels, qui recourent pour l’essentiel à des critères de sélection prédéfinis, présentent les mêmes limites  - même s’ils parviennent par la multiplicité des interactions que permettent les plateformes en ligne à se montrer plus proches des attentes de leurs utilisateurs. Dans ces conditions, c’est souvent la stratégie individuelle d’un demandeur d’emploi qui lui permet de trouver le bon employeur, intéressé par ses compétences et son parcours et lui proposant un emploi correspondant à sa recherche et à ses souhaits d’évolution professionnelle. Or les stratégies individuelles sur le marché de l’emploi ne font pas encore l’objet d’une observation et d’une interprétation pertinentes pour en faire émerger une intelligence collective propice à l’efficience du marché.

>> Voir également Chômage, emploi : 10 graphiques pour tout comprendre

Par ailleurs, les demandeurs d’emploi sont confrontés à des difficultés sociales bien connues, directement liés à leur situation : passivité et rupture progressive du lien social rendent d’autant plus difficile dans la durée leur réinsertion sur le marché du travail. De nombreux travaux de recherche, dont un article de Krueger et Mueller (Université de Princeton – 2011) montrent que l’intensité de la recherche d’emploi diminue substantiellement au cours d’une période de chômage.

Résultat : il y a plus de 5 millions de chômeurs en France (source Ministère du Travail, Pôle Emploi Octobre 2014 Catégories A, B, C) alors que chaque année 900 000 offres d’emploi ne sont pas pourvues ou difficilement pourvues (sources INSEE, emploi.gouv.fr).

Pour fluidifier le marché de l’emploi, Qapa a créé et développé un algorithme de matching en temps-réel permettant de mettre en relation les offres et les candidats de façon pertinente et instantanée. Cet outil technologique permet de faire correspondre les compétences des demandeurs d'emploi avec les savoir-faire demandés par les recruteurs. Ce matching est réalisé en temps réel en se basant sur une multitude de critères dont les compétences réelles liées à chaque métier. 

Comment des sites tels que Qapa.fr peuvent-ils permettre de bousculer le marché de l'emploi ?

En supprimant toutes les barrières et en utilisant les nouvelles technologies pour innover et assurer un service individualisé au plus grand nombre !

Révolution d’usage : pas besoin d’avoir un CV pour postuler aux offres d’emploi. Le candidat qui recherche un emploi sur Qapa ou sur les applications mobiles voit s’afficher toutes les compétences qui correspondent à son métier. Il lui suffit de cocher les compétences qu'il possède réellement et son CV est créé automatiquement. Il reçoit aussi en temps réel les offres d’emploi qui lui correspondent classées par ordre de pertinence. Il peut aussi comparer son profil aux autres candidats qui postulent aux mêmes offres que lui.

Révolution technologique : Qapa révolutionne le marché du recrutement en ligne en mettant en relation candidats et recruteurs à travers la place de marché la plus efficace et la plus intuitive avec des outils de matching et de machine-learning qui s’appuient sur le traitement et l’analyse des datas des utilisateurs.

Révolution économique : le modèle économique est un modèle à la performance : le recruteur ne paie que pour avoir le contact (nom, prénom, adresse exacte, téléphone et/ou adresse mail) des candidats qu’il a sélectionnés et dont les critères de profil "matchent" avec son offre. 

Chez Qapa, l’équipe de 15 personnes animent 3,5 millions de visiteurs par mois, 2,5 millions de candidats actifs et fait plusieurs dizaines de millions de mises en relation qualifiées chaque jour. Grâce à sa technologie, Qapa s’adapte en temps réel aux évolutions du marché et aux organisations des entreprises. Qapa prend en compte les disruptions professionnelles à l’heure où les parcours spécialisés et rectilignes sont de moins en moins d’actualité.

Chaque mois, plus de 200.000 personnes s'inscrivent sur Qapa.fr dans le but de trouver un emploi. Votre succès est-il l'aveu de l'échec de Pôle Emploi ? Comment pouvez-vous l'expliquer ? Et comment vivez-vous votre succès ?

C’est d’abord la remise en cause de la politique de l’emploi française qui s’articule autour d’une conception sous-jacente de "normalité" de l’emploi à vie : le demandeur d’emploi a vocation à obtenir un CDI qui l’inscrira dans une trajectoire de carrière au sein d’une entreprise qui l’emploiera jusqu’à sa retraite. Sauf "accident de carrière" qui nécessitera de trouver un nouveau CDI, que l’on espère cette fois sans accident. Cette norme est née dans les grandes industries de la production de masse, assurées de leur avenir et capables d’offrir à leurs employés des parcours professionnels prévisibles plusieurs décennies à l’avance. Cette approche se heurte à deux limites majeures. 

D’une part, les règles actuelles considèrent de façon très tranchées la situation par rapport à l’emploi et s’accommodent mal de situations intermédiaires.

D’autre part, cette approche ne cible pas particulièrement l’employabilité des personnes, qui joue pourtant un rôle central dès lors que les périodes de travail deviennent de plus en plus morcelées. Au sein de la génération Y et même au-delà, l’attachement des salariés à leur entreprise se réduit d’ailleurs à mesure que leur évolution professionnelle s’effectue, par choix ou par contrainte, au sein de sociétés différentes. 

Grâce au numérique, Qapa peut généraliser ces changements sociaux-économiques et apporter une réponse pertinente et qualifiée à chaque personne.

Notre plate-forme est rentable depuis le début de l’année 2014 (après avoir fait une levée de fonds de 1,7 millions d’euros il y a 3 ans et demi) et réinvestit tout dans  le recrutement de nouveaux collaborateurs en particulier ceux en charge de la satisfaction de nos utilisateurs et dans la R&D pour optimiser l’expérience-utilisateur.

Des start-up telles que Blablacar, bureauxàpartager.com, The Family ou kisskissbankbank  innovent l'offre du marché que cela soit en terme de transport, de financement, de logement ou de savoir. Pensez-vous que nous sommes à l'aube d'un nouveau modèle économique de société à la fois collaboratif et connecté ?

C’est très clair et sans retour en arrière possible.

D’abord, tout devient digital aujourd’hui : c’est vrai pour le transport et la finance mais on le voit aussi pour la santé, le luxe, l’énergie, etc. Personne ne va échapper à cette révolution !

Le modèle collaboratif est né lui à cause de la crise et des politiques publiques et économiques. Deux exemples : airbnb a vraiment explosé aux Etats-unis avec la crise des supprimes car airbnb a juste proposé une solution pour permettre aux gens de garder leur logement et de payer leur crédit en sous-louant des chambres - concernant le transport, il devient aujourd’hui difficile pour beaucoup de personnes d’acheter une voiture et les coûts de stationnement explosent dans les grandes villes donc la solution de covoiturage répond à un nouveau besoin.

Et la nouvelle génération des slasheurs préfèrent l’expérience qu’on retire de quelque chose à la propriété de cette chose.

Chez Qapa, nous allons tester le modèle collaboratif sur la formation continue : en effet, chacun de nous a une ou plusieurs compétences professionnelles qu’il peut partager avec d’autres.

Propos reccueillis par Sarah Pinard

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

07.

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires