En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

06.

Cette très chère Ségolène Royal

07.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
pépites > People
Retraite
Après 50 ans de carrière, le couturier Jean Paul Gaultier dit adieu aux défilés haute couture
il y a 7 heures 48 min
pépites > Politique
Luanda Leaks
La femme "la plus riche d'Afrique" rattrapée par la justice
il y a 8 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 12 heures 42 min
décryptage > Société
Intrusions à tous les étages

Bestiaire révolutionnaire et autodafés de pacotille

il y a 13 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
Voeux
Nicolas Sarkozy dénonce le climat de "violence" qui règne en France
il y a 14 heures 9 min
décryptage > Politique
Interview

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 14 heures 57 min
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 16 heures 8 min
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 16 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 1 jour 6 heures
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 1 jour 7 heures
pépites > Politique
Présidentielle 2020
Marine Le Pen opposée d'accord pour travailler avec Nicolas Dupont-Aignan mais sans primaire
il y a 8 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 12 heures 24 min
décryptage > Politique
Coup de froid

Cette très chère Ségolène Royal

il y a 13 heures 7 min
décryptage > Politique
Critique

Pourquoi nous devons sérieusement parler de la Chine

il y a 13 heures 54 min
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 14 heures 33 min
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 15 heures 32 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 16 heures 22 min
décryptage > Santé
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

il y a 17 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 1 jour 7 heures
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 1 jour 8 heures
L'Histoire en marche

Et pour vous Nicolas Baverez, s'il n'y avait qu'une idée à retenir de 2014, ce serait laquelle ?

Publié le 23 décembre 2014
Pour l'auteur des "Lettres béninoises", cette année aura été marquée par une remontée des risques stratégiques et une accélération de l'Histoire.
Nicolas Baverez est docteur en histoire et agrégé de sciences sociales. Un temps éditorialiste pour Les Echos et Le Monde, il analyse aujourd'hui la politique économique et internationale pour Le Point.Il est l'auteur de Lettres béninoises et de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Baverez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Baverez est docteur en histoire et agrégé de sciences sociales. Un temps éditorialiste pour Les Echos et Le Monde, il analyse aujourd'hui la politique économique et internationale pour Le Point.Il est l'auteur de Lettres béninoises et de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour l'auteur des "Lettres béninoises", cette année aura été marquée par une remontée des risques stratégiques et une accélération de l'Histoire.

Atlantico : Si vous ne deviez retenir qu'une seule idée de l'année 2014, quelle serait-elle ?

Nicolas Baverez : L'année 2014 a été placée sous le signe de la remontée des risques stratégiques et d’une nouvelle accélération de l'histoire. Cinq révolutions s’entrechoquent : économique avec la mondialisation ; technologique avec le numérique ; énergétique avec les hydrocarbures non conventionnels, le renouvelable et plus largement la décentralisation des modes de production ; écologique ; stratégique enfin.

Trois ruptures en ont résulté.

Au plan géopolitique, les fronts se sont multipliés avec le trou d’air de la politique extérieure des Etats-Unis ; la poussée de la Chine dans le Pacifique, avec un nationalisme qui constitue le pendant des réformes économiques pour sanctuariser le pouvoir du parti communiste ; l'mpérialisme russe  qui débouche sur une seconde guerre froide à la suite de l'annexion de la Crimée et de la partition de facto de l'Ukraine. Militairement efficace, l’expansionnisme russe se traduit toutefois par une débâcle économique cumulant la récession, la chute du rouble et de la bourse de Moscou, la quasi faillite du système bancaire. L'émergence de Daech en Irak et en Syrie sur fond de redéfinition des frontières et des alliances au Moyen-Orient. Enfin, l'arc terroriste qui s’étend  de Boko Haram au Nigéria jusqu'aux talibans du Pakistan et de l'Afghanistan en passant par Aqmi, les shebabs somaliens, le Hamas et le Hezbollah, l'Etat islamique et Al-Qaïda. Depuis la fin des années 1970, la planète n’avait pas connu autant de crises.

Lire également : Et pour vous Jean-Pierre Le Goff, s’il n’y avait qu’une idée à retenir de 2014, ce serait laquelle ?

Au plan économique, le mouvement de restructuration du capitalisme s’intensifie comme le montre la multiplication des fusions-acquisitions. Avec une divergence rapide. Rupture entre les pays qui réussissent à se réformer, - à l’image des Etats-Unis et de la Chine, de l'Inde, de l’Allemagne ou de l’Espagne - et ceux qui n'y arrivent pas et dont les performances se dégradent profondément : la Russie, le Brésil, la Turquie ou la France. Réorganisation profonde des entreprises également, comme l’illustre le choix radical d’E-On qui abandonne 50 gigawatts de capacité de production conventionnelle pour se redéployer dans les énergies renouvelables, les réseaux et les services.

Au plan technologique, la révolution du numérique s’emballe et touche tous les secteurs à travers le Big Data, la robotisation, les objets connectés, l’intelligence artificielle. Google poursuit la connexion de l’humanité à grand renfort de satellites, de drones et de ballons stratosphérique. Uber bouleverse le métier des taxis partout dans le monde. La cyberattaque de la Corée du Nord sur Sony à l’occasion de la sortie avortée du film The Interview  pose en termes neufs la question du rapport d’Internet à la liberté et débouche sur une crise internationale.

Tout ceci contribue à un monde volatile où il faut être agile et réagir très vite sauf à le subir au lieu d’y agir.

En quoi s'agit-il d'un phénomène unique, qui restera liée à cette année 2014 ?

Ce qui est propre à notre époque, ce sont la profondeur et la simultanéité des bouleversements. Le monde a souvent connu des crises économiques, des guerres, des innovations technologiques ou énergétiques. Mais la conjonction du basculement dans le capitalisme universel, de l’émergence d’une nouvelle classe moyenne dans les pays du sud, des révolutions numérique et  énergétique, est sans précédent. Et nous affrontons ces transformations inouïes sans superpuissance ou sans système de régulation pour en amortir et en réassurer les chocs.

L’ampleur, la vitesse et la simultanéité de ces évolutions contraignent les individus, les entreprises, les nations, les continents  à s’adapter en permanence. Et les écarts se creusent entre ceux qui relèvent ce défi et les autres. D'où le problème posé aux Etats développés, notamment l'Europe qui cumule une population vieillissante, des institutions délégitimées, des nations en plein désarroi identitaire, de forts écarts de compétitivité, une instabilité financière et monétaire et une poussée des populismes de toutes natures : extrémismes de droite et de gauche, séparatismes….

Y aura-t-il alors un "avant" et un "après" 2014 si cette année marque "l'accélération de l'histoire" ?

2014 n’est pas une année décisive comme le fut 1914 qui marqua le suicide de la civilisation de l’Europe libérale. C’est un moment d’accélération des révolutions qui structurent le début du XXIème siècle et de révélation de certains risques qui avaient été occultés depuis le choc de 2007/2008, au premier rang desquels les tensions stratégiques. Les chocs et les fronts ouverts le sont pour longtemps. Et il n'y aura pas de retour en arrière. La leçon ultime de 2014, c’est que nous devons nous habituer à vivre avec les révolutions du XXIème siècle, que nous devons nous réformer pour être à même de les gérer, au lieu de cultiver l’illusion que nous pourrions nous en protéger en prolongeant le monde du XXème siècle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

06.

Cette très chère Ségolène Royal

07.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bjorn borg
- 23/12/2014 - 21:38
Pour moi
c'est une évidence: l'avancée des troupes de Marine Le Pen.