En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

07.

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Journée “hôpital mort”

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

il y a 9 min 50 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L'Express voit Macron paralysé; Rachida Dati fait face à ses ennemis; Ségolène Royal veut faire taire les siens, et le PS qu'elle arrête de détourner son temps de parole; Retraite: plus les Français sont âgés, plus ils la souhaitent tardive
il y a 46 min 44 sec
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 15 heures 19 min
pépites > International
Révolte
Liban : une déclaration du président Michel Aoun provoque la colère des manifestants
il y a 16 heures 25 min
light > Culture
Emotion des fans
Friends : la bande d'amis la plus célèbre de la télévision sera bientôt de retour pour une réunion spéciale sur HBO Max
il y a 18 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

il y a 18 heures 56 min
Expédition
Greta Thunberg débute sa seconde traversée de l'Atlantique en catamaran pour revenir en Europe et participer à la COP25
il y a 19 heures 19 min
pépites > Justice
Ultime recours
Patrick Balkany va déposer une nouvelle demande de mise en liberté
il y a 20 heures 30 min
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 21 heures 55 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 22 heures 46 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’offensive de Disney, Amazon, Google et Apple, les chaînes de télé et le cinéma risquent d’être définitivement dépassés

il y a 35 min 59 sec
pépites > France
Hommage
Un jardin du souvenir pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 sera bientôt ouvert à Paris
il y a 12 heures 58 min
pépites > International
Impeachment
Destitution de Donald Trump : ouverture d'auditions publiques historiques au Congrès
il y a 15 heures 39 min
light > Sport
Légende du cyclisme
Mort de Raymond Poulidor, "l'éternel second" du Tour de France, à l'âge de 83 ans
il y a 17 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vous n'aurez pas le dernier mot" de Diane Ducret : que diable allait-il faire dans cette galère ?

il y a 18 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Body and soul" : la chorégraphe Crystal Pite envoûte les danseurs et le public

il y a 19 heures 6 min
pépite vidéo > Europe
Inondations
Les images impressionnantes de "l'acqua alta" historique à Venise
il y a 20 heures 5 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 1 min
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 22 heures 15 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 22 heures 47 min
© flickr.com
30 ans que les thermostats existent et l'on s'en sert toujours aussi mal.
© flickr.com
30 ans que les thermostats existent et l'on s'en sert toujours aussi mal.
Pas simple...

30 ans que les thermostats existent et on ne sait toujours pas vraiment les utiliser alors qu’ils sont une source potentielle d'économies d'énergie majeure

Publié le 01 décembre 2014
Les thermostats se résument rarement à deux boutons pour monter ou baisser la température... Une difficulté qui entraîne leur mauvaise utilisation et un gâchis d'énergie considérable. Mais une excellente illustration aussi de la complexité de la technologie à l'intérieur du résidentiel, qui est pourtant une condition nécessaire à la réussite de notre transition énergétique.
Myriam Maestroni est présidente d'Economie d'Energie et de la Fondation E5T. Elle a remporté le Women's Award de La Tribune dans la catégorie "Green Business". Elle a accompli toute sa carrière dans le secteur de l'énergie. Après huit...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Myriam Maestroni
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Myriam Maestroni est présidente d'Economie d'Energie et de la Fondation E5T. Elle a remporté le Women's Award de La Tribune dans la catégorie "Green Business". Elle a accompli toute sa carrière dans le secteur de l'énergie. Après huit...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les thermostats se résument rarement à deux boutons pour monter ou baisser la température... Une difficulté qui entraîne leur mauvaise utilisation et un gâchis d'énergie considérable. Mais une excellente illustration aussi de la complexité de la technologie à l'intérieur du résidentiel, qui est pourtant une condition nécessaire à la réussite de notre transition énergétique.

Atlantico : Les thermostats supposés améliorer notre régulation de la consommation d'énergie sont mal utilisés, et ont d'ailleurs l'effet inverse nous faisant trop consommer. Pourquoi ce système, déjà répandu et qui n'a plus rien de révolutionnaire, est-il si complexe à appréhender ?

Myriam Maestroni : Il s'agit d'une excellente illustration de la complexité de la technologie à l'intérieur du résidentiel, qui est pourtant une condition nécessaire mais non suffisante pour réussir la transition énergétique.

On a en effet trois leviers principaux pour réussir cette transition : le comportement (comment on souhaite se chauffer, quel mode de vie on souhaite avoir...), l'investissement dans les technologies et le coût de leur utilisation (dans un contexte où l'on consomme de plus en plus d'énergie et où nous devenons éléctro-dépendants), et les nouvelles technologies qui apparaissent pour accompagner cette transition.

Et d'ailleurs, les thermostats ont été l'une des premières inventions pour accompagner cette transition. Il a donc impulsé un changement de comportement, en diffusant l'idée qu'il fallait mieux penser à sa consommation, savoir définir ce que serait sa chaleur de jour, sa chaleur de nuit etc.  

Quelles économies peut-on attendre d'une meilleure utilisation des thermostats ? 

Le calcul le plus courant considère qu'un degré de plus ou de moins génère une dépense ou une économie de 7% de la consommation d'énergie. Il faut bien sûr nuancer puisque la température recommandée de chauffage entre le jour et la nuit varie, que les personnes peuvent être très présentes ou plutôt absentes de leur logement, que l'on préfère généralement avoir plus de chaleur le week-end qu'en semaine...

Ces systèmes sont perçus comme complexes, voire incompréhensibles, du fait de fonctions trop nombreuses, là où les utilisateurs ne s'intéressent qu'aux boutons "+" et "-" pour régler la température. Les thermostats ont-ils leur part de responsabilité dans la mauvaise utilisation qu'on en fait ?

La température souhaitée par les consommateurs dépend des habitudes de vie. Or cela change en fonction de la composition de la famille. Il n'y a pas le même souhait pour un jeune couple sans enfant, un couple avec enfants, des personnes âgées... Et cela même si la maison est exactement la même.

Chaque foyer a ces caractéristiques. Les thermostat domestiques sont obligés de prendre en compte cette diversité. A l'inverse, les immeubles de bureaux, eux, ont des fenêtres qui parfois ne s'ouvrent pas, des systèmes de détection de présence, des minuteries... Cela permet d'automatiser l'utilisation des thermostats, ce qui n'est pas possible dans les familles du fait de leur diversité, qui oblige donc à régler soit même son thermostat selon ses choix de vie.

La mauvaise utilisation des thermostats n'est-elle pas le signe d'une population qui accepte les économies d'énergie tant qu'elle n'a pas à s'y investir personnellement ?

Je ne parlerai pas forcément de "mauvaise utilisation". Les thermostats ont en effet beaucoup évolué, permettant des programamtions très différentes. Mais les mode de vie aussi ont beaucoup évolué, et on voit maintenant des thermostats qui peuvent quasiment se régler à distance.

Le fait d'avoir aussi iune facture énergétique qui commence à s'alourdir, va amener la population à s'investir de plus en plus sur la question de la gestion de son énergie.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

07.

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jmpbea
- 01/12/2014 - 10:01
Je pensais apprendre comment me servir mieux de ce
moyen de régulation...je reste le même qu'avant...