En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Bonnes feuilles

Jean-Christophe Fromantin : "Nous portons une lourde responsabilité dans notre laxisme vis-à-vis de ces phénomènes d’immigration"

Publié le 06 décembre 2014
Le temps du renouveau sera celui de la réconciliation autour d’un projet lisible, concret et fédérateur. Car il est urgent de réconcilier les Français avec leur avenir. Extrait de "La France réconciliée", de Jean-Christophe Fromantin, publié aux éditions de l'Archipel (1/2).
Jean-Christophe Fromantin est Maire de Neuilly-sur-Seine depuis 2008 et député des Hauts-de-Seine depuis 2012. Entrepreneur dans le secteur du commerce international, il a créé plusieurs sociétés et il est l’un des rares chef d'entreprise à siéger à...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Christophe Fromantin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Christophe Fromantin est Maire de Neuilly-sur-Seine depuis 2008 et député des Hauts-de-Seine depuis 2012. Entrepreneur dans le secteur du commerce international, il a créé plusieurs sociétés et il est l’un des rares chef d'entreprise à siéger à...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le temps du renouveau sera celui de la réconciliation autour d’un projet lisible, concret et fédérateur. Car il est urgent de réconcilier les Français avec leur avenir. Extrait de "La France réconciliée", de Jean-Christophe Fromantin, publié aux éditions de l'Archipel (1/2).

Nous portons une lourde responsabilité dans notre laxisme vis-à-vis de ces phénomènes d’immigration. Cette responsabilité est d’autant plus lourde qu’une politique d’ouverture sur le monde, telle que nous devons la pratiquer pour entrer dans la dynamique de la mondialisation, tout en restant fidèles aux valeurs universelles de la France, devrait nous inciter à aborder ce sujet dans le cadre d’un véritable projet politique. Cette politique devrait faire preuve d’une grande exigence d’intégration des migrants ; elle devrait également tenir compte de la capacité d’assimilation des Français et du potentiel d’emploi ; mais faire preuve aussi d’une très grande fermeté vis-à-vis de tous ceux qui viennent remettre en cause la cohésion nationale ou la sécurité des Français. Notre politique d’immigration devra dorénavant s’appuyer sur le seul principe d’intégration dans la société française. Elle suppose une régulation des flux à la hauteur de nos capacités d’accueil et une intransigeance sur le respect des valeurs de notre pays. Elle suppose également que nous arrêtions cette terrible hypocrisie vis-à-vis des populations candidates à l’émigration, en particulier en Afrique, qui consiste à multiplier les signaux d’accueil sans avoir les moyens ni d’accueillir, ni d’intégrer dignement. L’absence de contrôle aux frontières de l’Europe, et plus généralement l’absence de doctrine européenne sur l’immigration, comme sur le droit d’asile, y participe directement. Tout comme les largesses de notre État providence qui préfère assouvir sa bonne conscience avec, par exemple, l’aide médicale d’État, plutôt que mener de véritables politiques de partenariat avec les pays africains. La vision de l’homme qui a forgé les principes fondateurs de notre République – et les racines chrétiennes dont sont issues nos valeurs fondamentales – a une autre ambition pour l’épanouissement de l’être humain : celle de se réaliser pleinement dans un projet de vie. Et surtout pas celle qui est pratiquée aujourd’hui ; et qui consiste à favoriser son déracinement, pour atterrir dans des sociétés en crise avec pour seule proposition l’aide d’urgence et, comme seul projet possible, l’isolement dans une communauté culturelle. Avec, de plus en plus, l’intégration de ces immigrés dans des réseaux de travail qui, dans certains cas, renouent avec des formes modernes d’esclavagisme. Notre République n’est pas digne quand elle n’a pas le courage de traiter cette situation avec conviction et courage, quand elle laisse le débat se réduire à deux propositions : l’ouverture irresponsable et l’isolement. Dans les deux cas, nous ne laissons aux populations concernées aucune autre alternative que celle de la violence et des communautarismes. On est très loin des valeurs universelles de la République.

Quand le pape Benoît XVI, dans son encyclique sociale1 de 2009, appelle à la réalisation de « tout homme et de tout l’homme », il invite les pays développés et les organisations internationales à mettre en oeuvre des politiques de développement pour permettre aux pays en difficulté d’être les « artisans de leur destin ». C’est probablement un des grands enjeux des années à venir ; un de ceux dont l’Europe doit se saisir pour créer les conditions d’une prospérité universelle et d’une réconciliation avec les « peuples de la faim ».

1. Benoît XVI, encyclique Caritas in veritate (« L’amour dans la vérité »), 29 juin 2009.
 

Extrait de "La France réconciliée", de Jean-Christophe Fromantin, publié aux éditions de l'Archipel, 2014. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Fini les trésors à déterrer : comment les missions archéologiques françaises à l'étranger sont devenues plus anthropologiques

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Nadine Morano raciste en raison de ses propos sur Sibeth NDiaye ? Et si on réfléchissait un peu

07.

Quand Benjamin Griveaux crie tout haut ce que Benjamin Griveaux pense tout bas : "fils de pute", "abrutis"

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 06/12/2014 - 15:36
200000 immigrés par an pendant des dizaines d'années UMPS!
il va falloir faire avec cette immigration deconnectéé des realités, que m. fromentin le veuille ou pas. Plutot que de se disputer sur les responsabilités et rejeter la faute soit sur l'angélisme gauchiste, soit sur l'angélisme catholique, ce qui procède du même laxisme et conduit aux mêmes résultats, il serait plus intelligent d'avouer: "nous nous sommes trompés pendant toutes ces années, et il est urgent, aujourd'hui, de débrancher la pompe aspirante de l'immigration et de s'atteler à reformer l'archaique E.N. afin d'assimiler ces populations déracinées de force". En outre, il faut encourager les migrants potentiels à conquérir la Liberté dans leur pays d'origine, afin de ne pas en extirper les forces vives, contribuant ainsi à entretenir le sous-développement de ces pays d'émigration.