En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

04.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

05.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

06.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

07.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 39 min 51 sec
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 1 heure 12 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 2 heures 51 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 24 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie à vendre" de Yukio Mishima : un inédit jubilatoire de Mishima

il y a 13 heures 14 min
pépites > Economie
Reconversion
Dominique Strauss-Kahn aurait gagné 21 millions d’euros en cinq ans grâce à ses activités et son cabinet de conseil Parnasse International
il y a 13 heures 46 min
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 16 heures 15 min
pépites > Economie
Lourdes conséquences?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 17 heures 23 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 18 heures 27 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 47 min 34 sec
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 1 heure 42 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 1 heure 59 min
décryptage > France
Question prioritaire

La sécurité, bien partie pour être la clé de 2022… et certains prennent une longueur d’avance

il y a 3 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Fauda" : devant l’engouement pour la fiction israélienne sur la scène internationale, focus sur Fauda (= Le Chaos)

il y a 12 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’opposition Mitterrand vs Rocard" : un fauteuil pour deux

il y a 13 heures 26 min
pépites > Santé
Contamination
Le vice-ministre iranien de la Santé, Iraj Harirchi, a été testé positif au coronavirus
il y a 14 heures 40 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 17 heures 41 sec
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 18 heures 1 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 18 heures 47 min
© Reuters
Utiliser trop souvent du shampoing est mauvais pour les cheveux.
© Reuters
Utiliser trop souvent du shampoing est mauvais pour les cheveux.
Be careful !

Trop de shampoings dans la semaine tue le shampoing (et surtout le cheveu)

Publié le 15 novembre 2014
Une énorme majorité de Français se lave les cheveux en moyenne trois fois par semaine. Une utilisation des shampoings trop fréquente qui n'est pas sans conséquence sur le cuir chevelu.
Coiffeur, il est collaborateur au salon de coiffure Anne Demollière à Paris.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Renaud Carret
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Coiffeur, il est collaborateur au salon de coiffure Anne Demollière à Paris.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une énorme majorité de Français se lave les cheveux en moyenne trois fois par semaine. Une utilisation des shampoings trop fréquente qui n'est pas sans conséquence sur le cuir chevelu.

Atlantico : En moyenne, 92 % des Français utilisent du shampoing trois fois par semaine. Pourquoi se laver les cheveux plus de deux ou trois par semaine n'est-il pas recommandé, notamment chez les hommes ? En quoi cela abîme-t-il les cheveux ?

Renaud Carret : Certains le font plus de trois fois par semaine en prenant leur douche par habitude. Si vous utilisez beaucoup de gel ou de cire coiffante vous pouvez utiliser un shampoing tous les jours car ce sont des produits collants. En faisant trop souvent un shampoing, vous allez abîmer votre cuir chevelu et vous allez exciter les glandes sébacées, autrement dit le gras. Cela va les agresser beaucoup plus vite. Vous allez alors dessécher le cuir chevelu. Des pellicules vont du coup se former, ce qui va s'accélérer avec le temps.

A force de vous laver vous allez donc étouffer petit à petit le cuir chevelu, ce qui va entraîner des chutes. Des plaques et des croutes vont se former. Au lieu de tomber comme des pellicules elles vont se coller sur le cuir chevelu. Cela va pousser à se laver les cheveux plus souvent et vous rentrez du coup dans un cercle vicieux. Un rythme de deux shampoings par semaine suffit largement à part si on est dans un milieu pollué comme à Paris où l'on peut en faire trois fois par semaine. En province, un shampoing tous les 5 ou 6 jours suffit largement.

En quoi peut-on toutefois dire que la fréquence du lavage avec un shampoing dépend aussi des caractéristiques des cheveux ?

Un cheveu très sec tient facilement 7 jours sans lavage. Mais si le cheveu est plus fin et moins sec la pollution va venir se poser au bout de 3-4 jours. Un cheveu sec et gros se nourrit tout seul avec le sébum naturel donc vous n'avez pas cette sensation de collant et de saleté.

Qu'est-ce-qui pose problème dans les shampoings que l'on utilise ? En quoi peut-on dire qu'il faut éviter les shampoings comprenant des produits chimiques durs comme les sulfates et préconiser des shampoings doux et non irritants ?

Le parabène contenu dans les produits chimiques étouffant le cuir chevelu a été enlevé ces dernières années. Utiliser des produits naturels est meilleur pour la peau et pour les cheveux. On passe de plus en plus aux produits naturels en évitant autant que possible les produits chimiques même s'il y en a encore.

Iil faut essayer de discuter avec son coiffeur pour savoir exactement ce dont on a besoin comme shampoing. En général les gens ne connaissent pas leur type de chevelure. On ne se rend pas toujours compte. On peut par exemple avoir sur une période donnée un cuir chevelu irrité,  ça peut être à cause du stress ou d'autre choses. On peut faire des erreurs en utilisant par exemple un type de shampoing avec des cheveux gras, qui va dessécher le cuir chevelu et amener d'autres problèmes. Il vaut vraiment mieux utiliser des shampoings doux : même si on a besoin de faire son shampoing  tous les jours il faut quelque chose de très doux. Pas besoin cependant d'utiliser des shampoings pour enfants et pour bébés.

Quels types de shampoings faut-il alors préconiser ?

L'idéal est de passer par les professionnels et par les shampoings de laboratoire, donc d'éviter les shampoings de la grande distribution. Les pharmacies peuvent aussi apporter des conseils mais il faut que les pharmaciens connaissent les shampoings, ce qui n'est pas toujours le cas. Il y a des différences entre les hommes et les femmes : beaucoup de femmes vont dessécher les cheveux, les colorer, utiliser un lisseur et faire beaucoup de brushings. Il y a une façon de traiter le cheveu différente en fonction du sexe de la personne.

Quelles sont les nouvelles tendances que l'on constate chez les femmes ?

Elles cherchent à avoir un cheveu facile à coiffer, qui soit nourri et brillant. C'est pour ça qu'elles repartent sur des produits beaucoup plus naturels que toute la gamme qui était encore disponible il y a encore une dizaine d'années. Il y avait à l'époque beaucoup de plastiques à l'intérieur de ces shampoings pour faire briller les cheveux, or ils n'avaient au final pas l'effet escompté, celui d'un cheveu brillant et gonflant.

Certaines femmes ont même décidé d'arrêter tout simplement de se laver les cheveux, ce qu'on appelle le phénomène le "no-poo". Est-ce raisonnable ?

C'est comme si l'on arrêtait de se laver le corps. Il y a un moment où une salissure est présente et où l'odeur n'est, à force, pas très agréable. Il faut alors nettoyer et enlever les peaux mortes et certains cheveux vont s'accrocher les uns aux autres. Ne pas se laver les cheveux n'est donc ni raisonnable ni bon pour les cheveux. Il faut trouver un juste milieu.

Propos recueillis par Julien Chabrout

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

04.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

05.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

06.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

07.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 15/11/2014 - 19:51
Qu'elle foutaise ce coiffeur se prend pour un dermato
Tous les hommes de ma famille ont perdu leurs cheveux très tôt ayant les cheveux gras. La zone ou le sébum est le plus présent est le cuir chevelu, et avec l'accord d'un dermato, j'ai pris la décision de me laver les cheveux tous les jours depuis des décennies, sous la douche. Ma femme fait de même et à des cheveux magnifiques. J'ai gardé tout mes cheveux et ceux ci restent impeccables et surtout sans ces mauvaises odeurs de cheveux sales que l'on peut renifler dans le métro. N'écoutez pas ce pseudo professionnel , laver ses cheveux chaque jour, c'est avoir de beaux cheveux.