En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

02.

Et si Trump avait raison sur la Chine

03.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

04.

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

05.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

ça vient d'être publié
light > Science
Quasar
Event Horizon Telescope : des scientifiques capturent l'image d'un trou noir émettant des jets à haute énergie
il y a 1 heure 26 min
pépites > France
Soulager les services de réanimation
Le Conseil scientifique se prononce pour la prolongation du confinement
il y a 3 heures 16 min
décryptage > Santé
Le mal français

Ces raisons qui empêchent le secteur public français de gérer son argent efficacement

il y a 4 heures 27 min
décryptage > Economie
Production relocalisée

Ces faillites qui détermineront bien plus le monde de demain que tous les Grenelle sur un nouvel avenir...

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Environnement
Quel cinéma

Parlementaires à la dérive : leur film s’appelle "Le jour d’après" et c’est un navet !

il y a 6 heures 9 min
décryptage > Economie
Crise de défiance

Casse-tête de la reprise : les entreprises face à la destruction de confiance massive générée par les pouvoirs publics

il y a 7 heures 35 min
décryptage > France
Chute libre

Apocalypse zéro, suite : les fausses prédictions sur le chaos dans les banlieues plus démenties que jamais

il y a 8 heures 15 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits" de Salman Rushdie : une œuvre littéraire forte, courageuse, exigeante pour le lecteur, à ne pas manquer

il y a 19 heures 23 min
Nouvelle tragédie
Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé
il y a 20 heures 33 min
pépites > Europe
Action entravée
Covid-19 : Mauro Ferrari, le président du Conseil européen de la recherche (CER), démissionne
il y a 2 heures 23 min
pépite vidéo > Santé
Mental d'acier
Les conseils de l’aventurier Mike Horn pour surmonter le confinement
il y a 3 heures 50 min
décryptage > Santé
Comparaisons

Le système de santé allemand, privé et concurrentiel, fait beaucoup mieux que les systèmes publics français et anglais

il y a 4 heures 50 min
décryptage > Santé
La bêtise aussi est pandémique

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

il y a 5 heures 44 min
décryptage > Société
Petite réflexion de confinement

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

il y a 7 heures 4 min
décryptage > Europe
Avenir de l'Union européenne

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

il y a 7 heures 54 min
décryptage > International
Leçons de la crise sanitaire

Et si Trump avait raison sur la Chine

il y a 8 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unorthodox" de Maria Shraeder, une série originale Netflix : ode à la Liberté

il y a 18 heures 59 min
pépites > Santé
SNDV
Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus
il y a 19 heures 47 min
pépites > Religion
Ancien numéro 3 du Vatican
Pédophilie dans l'Eglise : le cardinal George Pell a été acquitté en Australie
il y a 21 heures 17 min
Alain Minc.
Alain Minc.
Atlanti-culture

Alain Minc et le "Mal français" : la rencontre de l'intelligence et de la technocratie

Publié le 13 novembre 2014
On apprend beaucoup de choses dans le dernier essai d'Alain Minc, "Le Mal français n'est plus ce qu'il était", mais on reste quand même sur sa faim.
Rodolphe de Saint Hilaire est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rodolphe de Saint Hilaire pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rodolphe de Saint Hilaire est chroniqueur pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On apprend beaucoup de choses dans le dernier essai d'Alain Minc, "Le Mal français n'est plus ce qu'il était", mais on reste quand même sur sa faim.

L'auteur

Alain Minc, 69 ans, est un des plus brillants économistes, essayistes, conseillers politiques de sa génération. Il collectionne les diplômes (Mines, Major de L'E.N.A, Inspecteur des finances), les titres (Commandeur de la légion d'honneur...), y compris les titres de gloire (un des sauveurs de Saint Gobain contre certains prédateurs), les jetons de présence... et les relations politiques.

Habile et persuasif, il fréquente assidument les allées du pouvoir en sentant le vent tourner. Actuellement, il milite activement pour le grand retour d'un Ex et inspire largement son programme économique, ce que certains de ses anciens amis politiques lui reprochent amèrement.

Hyper actif et doué d'ubiquité, il n'est, bien sûr, pas à l'abri de certaines avanies comme lorsqu'il a été contrain, après 6 ans de services, aux côtés de J.M. Colombani, de quitter sans gloire la Présidence du Conseil de Surveillance du Monde, ou comme lorsqu'il lui est arrivé de faire perdre de l'argent à ses commanditaires chefs d'entreprise. L'erreur est humaine et il assume.

Alain Minc a publié, avec son Mal français, son 36e ouvrage. Ses essais, études, biographies, à défaut d'atteindre des tirages à la Zemmour (et très loin de là) ni même ceux des livres de Jacques Attali, font à chaque fois le bonheur des salles de rédaction.

Thème

Le titre fait référence, bien évidemment, au livre de l'ancien ministre de l'information, Alain Peyrefitte, paru en 1976, "Le mal Français", ce mal qui perdure et s'amplifie au son du tam-tam médiatique dont on nous rebat les oreilles quasiment tous les jours. Sauf que, paraît-il, ce n'est plus le même :

Autant Peyrefitte, assez visionnaire, il faut le reconnaître, prédisait le déclin de la France en mal de grandeur gaullienne et vilipendait un peuple de Français assistés, donc démotivés, une administration tatillonne et incompétente et un Etat hyper dirigiste, autant Minc voit dans notre pays et son environnement des raisons de croire à son redressement. La preuve en est, d'après lui, dans le goût d'entreprendre, traduit dans les faits, des Français, notamment dans les domaines technologiques et numériques, l'art, la musique, la gastronomie, etc.

Mais, dit Alain Minc, il faut traiter, en urgence, deux maladies qui nous sont propres : la perte de nos "utopies" et notre individualisme acharné. Nous ne sommes plus que "des individus-atomes", des "agrégats instables" dénués de solidarité, ayant un mode de consommation et un comportement qui s'individualisent de plus un plus sous le joug de la communication numérique et sous prétexte de liberté (cf. cette ouverture inspirée des USA vers les vacances à la carte) ou de flexibilité.

Face à cette atomisation et à notre perte de repères, que reste- il pour nous réunir, redonner un sens collectif à notre existence ? La famille? éclatée. La religion ? souvent trop d'excès. Le syndicalisme? impuissant. L'associatif ? sans moyens !

Non, il nous reste un grand rêve, une "Utopie" comme le dit si bien Alain Minc : l'Europe. Suit un long plaidoyer en faveur d'une Europe que, dit l'auteur, le monde entier nous envie et qui fait que nous sommes toujours debout. D'ailleurs l'Europe a fait ses preuves : une paix durable, une monnaie stable, un modèle de démocratie, ce n'est pas rien. Oui, affirme Alain Minc, nous pouvons être fiers de L'Europe et elle ne fonctionne pas si mal. Arrêtons d'en faire le bouc émissaire de nos désillusions et de notre impuissance.

Points forts

Clarté dans la conceptualisation, concision dans l'argumentation, optimisme raisonné, conviction passionnée... Alain Minc ne cache pas ses opinions et sait faire entrer le lecteur dans le grand débat de société d'aujourd'hui, à partir d'un diagnostic bien posé.

D'accord ou non avec la solution "utopique" de l'auteur du fameux "10 jours qui ébranleront le Monde" (2009), cet essai force à la réflexion et sans doute contribuera à orienter nos engagements futurs.

Points faibles

Peu d'idées nouvelles, plutôt un plaidoyer pour l'Europe et une prise de position politique fréquemment relayée par les médias, un condensé de réflexions illustrées trop rarement par des jolis mots ou métaphores ("l'efflorescence"...). Une approche de solution que certains trouveront trop sommaire (Le Net, les nouvelles technologies...) pour jeter les bases d'un nouveau contrat social contrecarrant la poussée de l'individualisme et de l'égoïsme ambiant.

Un langage technique bien digne de ce brillant énarque mais qui risque de rendre cet essai peu accessible pour les non familiers de la chose économique (l'Etat, c'est "l'ingénieur de la réalité").

En deux mots

Le fruit d'une intelligence nobélisable mariée à une sensibilité technocratique.

Recommandation

Bon Bon

Informations

"Le Mal français n'est plus ce qu'il était", Alain Minc, Grasset.

Suivre @culturetops

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

02.

Et si Trump avait raison sur la Chine

03.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

04.

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

05.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 24/11/2014 - 21:08
Mince, Minc!
Difficile de prendre au sérieux cet homme qui fonctionne par affirmations et ne démontre jamais rien, ce qui rend ses propos sans intérêt. Accordons lui le mérite d'être productif dans ses ouvrages. Il est vrai que quand on reste dans le superficiel cela met moins de temps à écrire..
von straffenberg
- 13/11/2014 - 21:59
Curieuse époque.....
Curieuse époque que la notre .....Chacun souhaiterait sortir son pays du marasme ambiant mais régulièrement il est de bon ton de consulter et d'avoir l'aval d'une élite intellectuelle Alain Minc par çi ..... Attali par là pour ne citer qu'eux . Pour moi l'essentiel est de prendre les mesures qu'il faut au bon moment et surtout d'avoir du courage politique nul besoin d'être énarque ; l'intelligence est indispensable mais elle ne " se mange pas en salade " dixit myself